https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/polyarthrite-rhumatoide.jpg

Patients Polyarthrite rhumatoïde

13 réponses

213 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

La douleur provoquée par la polyarthrite entraine bien souvent un épuisement physique conduisant lui-même à un épuisement psychologique. Êtes-vous concerné(e) ? Si oui, êtes-vous suivi(e) par un psychiatre ou un psychologue ?

Bonnes discussions.

Début de la discussion - 02/04/2014

Épuisement psychologique


Posté le

Oui j'en suis là et suite à mon rdv chez la rhumato, elle me conseille de rencontrer un psychologue ou un sophrologue pour parler de mon épuisement psychologique. Je n'ai rien décidé car je n'avais pas voulu mettre des mots sur ces maux mais elle l'a fait à ma place et m'a fait craqué dans son cabinet. Elle souhaite que je reprenne le travail en mi temps thérapeutique pour me sortir de mon quotidien.

Donnez moi des conseils.

Épuisement psychologique


Posté le

Bonjour Maripe07, après trois mois d'arrêt l'année dernière j'ai demandé à reprendre en mi-temps thérapeutique. C'est vrai que travailler à mi-temps permet de garder un pied dans le monde qui bouge. J'ai tenu 8 mois et je me suis retrouvée à nouveau bloquée par les douleurs. Je suis en arrêt depuis un peu plus de deux mois et cette fois je suis mise sous anti-dépresseurs et j'ai démarré une psychothérapie. Je ne sais pas où ça va me mener mais je veux tout essayer car je voudrais retourner travailler. Je pense aussi qu'il faut mettre des mots sur mes maux. Je viens seulement de démarrer et c'est très douloureux psychologiquement. Ce n'est pas un conseil juste une expérience.

Épuisement psychologique


Posté le

Je suis passée par là aussi, j'ai eu parfois envie de me couper un bras ou une jambe pour ne plus avoir mal ...

Je passais mon temps entre journée déprime et journée plus reposante.

Je n'ai pas eu recours à un psychologue/psychiatre, mais j'y ai pensé très sérieusement.

Aujourd'hui, grace au traitement, je me sens mieux, meme si j'ai encore mal ce n'est en rien comparable à ce que c'etait avant.

Épuisement psychologique


Posté le

Bonjour...

je pense que nous sommes nombreux à passer par ces moments de fatigue intense...!!

Que ce soit physique où psychique... D'ailleurs,je suis en plein dedans actuellement...  ,mais je ne trouve pas la force d'aller consulter pour le moment... J'ai déjà du mal à organiser une journée... Comment prendre RDV régulièrement avec un psychologue/psychiatre où autre,lorsqu'on est incapable de tenir le coup sur une journée complète,et prévoir une journée "sereine"...!!??? 

Pour le moment,j'ai un peu de mal à le concevoir...!! Surtout quand on est seule à la maison...

je suis en début de traitement d'Humira,j'espère que les bienfaits se feront sentir rapidement !!! Une fois les douleurs atténués,je pense que le moral remonte un peu...

Enfin... pas facile à gérer tout ça...!!

Bonne journée à tous,avec le moins de douleurs possible !! 

Épuisement psychologique


Posté le

Céline, je te souhaite d'aller vite mieux, pour ma part il m'a fallu presque 8 semaines pour ressentir du mieux ..

Mais tu verras quand ça arrive, on se sent vite mieux dans sa tete en plus d'etre mieux dans son corps :)

Épuisement psychologique


Posté le

Bonjour,

Je suis également épuisée par cette PR...Cette maladie m'épuise jour et nuit et j'espère trouver le traitement "idéal". En attendant je suis en arrêt de travail depuis un peu plus de trois mois....

J'ai Hâte de me sentir mieux dans ce corps si douloureux.!

Je débute un nouveau traitement "Arava" quelqu'un connait? Mon organisme ne supportait pas le métotrexate!

Au plaisir de vous lire

Nadou

Épuisement psychologique


Posté le

Bonjour à tous,

je suis sous humira/arava, la combinaison des 2 médicaments a fait disparaître les douleurs qui n'étaient qu’atténuées sous plaquenil & cortancyl auparavant. ça fait maintenant 4 ans que ce traitement est en place et ça a changé ma vie, ma seule question est: est-ce que ça durera dans le temps ou bien?

Épuisement psychologique


Posté le

la douleur est épuisante au quotidien, pour ma part jamais une journée depuis deux ans sans douleurs et cela du matin au soir sans compter les nuits blanches , ou l'on souhaite s'arracher un membre pour que celà cesse! je pense que le temps nous apprend a vivre avec ce corps meurtri, cette enveloppe de douleurs permanente! je suis devenue celle qui juge la douleur des autres négativement, avant la pr je me plaignais d'un mal de dos ou de  douleurs diverses, aujourd'hui je me dis que ce n'etait pas cà avoir mal mais avoir vraiment mal et reellement souffrir c'est ce que je vis aujourd'hui! du coup, je me rends compte que je suis devenue dure et hermetique au soi disant mal des autres....et çà ...c'est pas terrible!

Épuisement psychologique


Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Je relance ce sujet !

Discussions les plus commentées