OGM : le coup de gueule des prix Nobel contre Greenpeace

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-2.jpg

Patients Diabète de type 2

2 réponses

103 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller
  Bonjour, Je cite : "Dans une lettre ouverte, une centaine de prix Nobel demande à Greenpeace de cesser sa campagne de dénigrement des OGM et souligne les bénéfices de ce type de cultures. Pour l'ONG, rien ne prouve que les OGM puissent lutter efficacement contre la malnutrition. Par la rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP. Rédigé le 01/07/2016."

Greenpeace, lanceur d’alerte, à sa place dans notre société, mais les OGM sont devenus nécessaires, comme chacun le sait pour exemple, le temps de l’insuline provenant des animaux est dépassé et révolu et heureusement pour eux, pour la produire on utilise actuellement des micro-organismes modifiés génétiquement. 

Ce sont des O.G.M. complexes et sensibles, je suis diabétique insulino-requérant post-opératoire et l’insuline produite par ces micro-organismes en question injectable par seringue ou stylo, me maintient en vie, bien sur cela ne suffit pas, les mesures hygiéno-diététiques sont indispensables à ma survie.

Cette insuline est très efficace, facile à doser et à répartir dans une journée,  merci  aux biotechnologies de m’offrir ce produit vital, c’est une chance, pour moi et à mon sens,  de vivre à une époque ou les techniques pour la fabrication d’un médicament fait appel aux biotechnologies, même si parfois elles ont une mauvaise image aux yeux du public, de plus elles m'ont accompagnées tout au long de ma vie professionnelle dans le sucre et l'alcool de betteraves.

Je vous rassure mon diabète de type 2 n'est pas dû à ma carrière professionnelle de 43 ans au contact du sucre et de l'alcool.

Jolepotager

Début de la discussion - 28/09/2016

OGM : le coup de gueule des prix Nobel contre Greenpeace


Posté le

Bonjour @jolepotager, en précision de ce que tu dis, Greenpeace n'est pas contre l'utilisation des OGM en tant que tel. L'ONG est contre son utilisation dans des situations à risque, notamment de dissémination. L'insuline dont tu parles, créée à partir de micro-organismes génétiquement modifiés, est faite en laboratoire où ce risque est nul (source) et ne leur pose pas problème.

Quant à cette histoire de Prix Nobel, ils veulent faire le forcing pour faire accepter les OGM en parlant d'un riz OGM riche en vitamines A et encore en test qui permettrait de réduire les risques de cécités dans certains pays où il en manque. Hors d'après Greenpeace «Il n’a pas été déterminé que la consommation quotidienne de riz doré augmentait le taux de vitamine A chez les personnes déficientes et qu’il pourrait réduire les éventuelles causes d’une cécité.» «Dans les premiers tests, il fallait consommer 6 kg de riz doré par jour pour assurer les besoins en vitamine A» (source).

Attention aux raccourcis donc :)

OGM : le coup de gueule des prix Nobel contre Greenpeace


Posté le
Bon conseiller

Bonjour @Lanimal

Merci pour tes précisions dans cette discussion initialement sans réaction.

Pour moi les cultures OGM ont leur place dans un avenir proche,  Greenpeace aussi à sa place actuellement, son action parfois tonitruante et spectaculaire évite de faire n'importe quoi dans le seul intérêt du profit des grands groupes et de leurs alliances actuelles.

Je connais mal la culture du riz contrairement à celle de la betterave sucrière,  des expérimentations par les services agronomiques des instances agricoles à but scientifique ont été autorisées pour la betterave sucrière OGM sous conditions de validation par les autorités administratives de tutelles et préfectorales et de distance d'isolement avec d'autres cultures sensibles, les techniciens agricoles ont pleine conscience des risques et des enjeux.

Le risque pour la culture de la betterave sucrière OGM réside dans la floraison, la montée en graines, le re-semage par la dispersion des graines sur place et dans les cultures adjacentes, suivi l'année d'après d'une pousse sauvage  de nouvelles betteraves adventices sucrières OGM tolérante au Roundup et autres herbicides pouvant se multiplier à l'infini à ne plus pouvoir en venir à bout,  heureusement la récolte mécanique de la betterave pour sa transformation en sucre se fait bien avant la floraison et chaque agriculteur dans son propre intérêt (financier) veille à l'état sanitaire de ses champs de betteraves. 

Je suis intimement persuadé que les nouvelles biotechnologies vertes et leurs innovations futures pour l’amélioration des cultures permettront de façon opportune de limiter l’impact de l’agriculture sur l’environnement. Les cultures qui utiliseront les biotechnologies vertes avec notamment les avancées de la génétique, comme la betterave sucrière, seront celles qui participeront à la réduction de leur impact sur l’environnement en faisant progresser les rendements et en limitant utilement le recours aux intrants, engrais et pesticides, cela a déjà été démontré et constaté.

Pourra t-on se passer de sucre de betteraves ou de cannes, les quantités disponibles sur le marché mondial seront-elles suffisantes avec l'élévation exponentielle de la population mondiale, difficile à dire d'autant que l'appétence pour le sucre et le goût sucré est inné chez l'homme, le lait maternel est sucré (7% de glucides) ce qui nous donne l'envie de téter et donc de vivre par la richesse de sa composition.

Le monde sucrier Français, agriculteurs, industriels et salariés en 2017 va connaître un bouleversement sans précédent avec le marché du sucre entièrement libéré par la suppression des quotas de productions (garantie minimum des prix), la compétitivité devra être maintenue et améliorée, seules des innovations majeures le permettront, l'amélioration des rendements sera favorisée par l'innovation  biotechnologique, la performance environnementale sera un devoir envers les générations futures.

Jolepotager

Discussions les plus commentées