Le diabète a-t-il une mémoire

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-1.jpg

Patients Diabète de type 1

4 réponses

219 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

Bonjour chers membres,

Voilà j'ai remarqué que chaque année à la date d'apparition des premiers symptômes de mon diabète qui pour moi se situe vers fin septembre début octobre, je connais à cette période un déséquilibre de mon diabète et ce sans aucune cause avec hausse de glycémie, et même en augmentant les doses d'insuline, je n'arrive pas à redescendre à des taux normaux.

Puis au bout de quelques semaines tout rendre dans l'ordre.

Ressentez-vous aussi ce phénomène à la date d'"anniversaire" de votre diabète ?

J'ai lu aussi dans une revue médicale que l'apparition d'un diabète survient souvent en automne, période ou nos défenses immunitaires sont faibles.

Et vous à quelle période s'est déclaré le votre ? juste pour vérifier.

Début de la discussion - 22/09/2014

Le diabète a-t-il une mémoire


Posté le

Pour moi c'était en hiver février/mars , pas en automne désolée

Le diabète a-t-il une mémoire


Posté le
Bon conseiller

Bonsoir,

Je ne pense pas qu'il y ait une mémoire du diabète. Il y a différentes saisonnalités (notre activité physique, notre alimentation, notre système endocrinien, etc. ) qui peuvent influer sur notre équilibre glycémique et nos doses d'insuline.

Il y aussi la saisonnalité de notre psychisme : "l'anniversaire" de notre diabète peut nous déprimer, influer sur notre alimentation et sur l'attention que nous portons à notre glycémie et à notre traitement. Il existe aussi une influence du système nerveux sur le système endocrinien (les hormones), qui pourrait peut-être faciliter un lien entre fatigue, déprime et équilibre glycémique.

J'ai déjà entendu dire qu'il y avait plus de manifestations du diabète de type 1 en automne et, moi aussi, j'en fait partie puisque je suis devenu diabétique en octobre, il y a 36 ans. Je constate que mes doses d'insuline de base augmentent un peu (2 unités) en automne), mais cela tient sûrement à une réduction d'activité physique et pas à une "mémoire" de mon diabète.

Cordialement.

Le diabète a-t-il une mémoire


Posté le
Bon conseiller

@Banting3 

Et bien ça fait plaisir ce petit commentaire après 13 mois sans intéresser personne !

Quand je l'ai découvert dans les sujets commentés ce matin je n'en revenais pas.

Non pour moi il n'y a pas de psychisme à cette période de l'année, cette année d'ailleurs j'ai cru y échapper car il y a eu un décalage de 2, 3 semaines mais non finalement puisque je la vis actuellement.

Peut-être suis-je + réceptive que d'autres , allez savoir.

Mon diabète est incontrôlable, pas faim, langue pâteuse, maux d'estomac et glycémie hors norme complétement ingérable et malgré l'augmentation des doses impossible de le stabiliser.

Bon j'espère en venir à bout bientôt car cela fait 15 jours et ça devrait commencer à s'atténuer, mais maintenant je redoute le retour de bâton car après ces épisodes instables je dois affronter les hypos une fois tout rentré dans l'ordre, je n'y coupe jamais.

Je suis DID depuis 40 ans et la cohabitation n'est pas toujours harmonieuse avec lui, je ne veux pourtant pas que ce soit lui le dominant des deux mais quelquefois je n'arrive pas à le maîtriser malheureusement.

Bien à vous.

Le diabète a-t-il une mémoire


Posté le
Bon conseiller

bonsoir, je suis diabete type 2 sous insuline(4 piqures par jour) en automne il fait plus froid et le corps a besoin de plus d'énergie pour lutter contre le froid donc on mange différemment que l'été, les plats sont plus calorique et peut être on fait moins d'exercices aussi voila une des raisons c'est une question de métabolisme, il est vrai que j'ai vécu un drame familial en mars et tous les ans je suis plus vulnérable à cette période ,le stress lié aux attentats m'a fait monter la glycémie aussi, un accident l'année dernière m'a fait monter ma glycémie car moins d'activités, moins de marche , desequilibre du diabète, peut être le bilan des entrées et des sorties avait changé: moins de marche, de sorties, ennui, j'ai mangé plus sans m'en rendre compte, j'ai rempli cet ennui par la nourriture il ne suffit de pas grand chose bonne journée pomme123

Discussions les plus commentées