https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

lorsque j'ai eu des idées de meurtre c'étais envers un ex compagnon (il me battait) le psy m'a filé plein d'antidépresseur dont je me rappelle même plus les noms bin j'ai tous pris en même temps j'ai fini en hp a cause de ma mort raté et quand je suis sorti je suis retourné voir ce psy pour lui demandé pourquoi il n'a pas vu et il m'a dit qu'il ne pouvait plus être mon psy justement parce qu'il n'avait pas vu ma détresse et ma souffrance. il n'avait pas vu non plus que j'étais bipo borderline après plus de 3ans de métier je suis arrivé a le faire douté de lui. la plus part des psy que j'ai pu rencontré m'ont trouvé très fine psychologue mais refuse que j'applique mes diagnostiques c'est un peu controversé leur discourt

une bipo déjantée  

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

...misti : ne laisse plus jamais un mec te frapper hein? et aussi misti moi j'aime pas, comme tes enfants, quand tu te fais saigner le visage, ça te fait du bien sur le coup mais c'est ultra ultra violent et sur le visage en plus! en général c'est pas sur des endroits visibles. Prends soin de toi autant que tu peux. pfff j'ai l'impression de faire la morale, mais c'est pas ça j'ai juste envie que t'ailles mieux c'est tout. scusez moi : misti qui se fait battre, solotude qui a subi un viol, bref, j'relativise mes trucs là pour le coup.

bon j'décroche du net. bonne journée.

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Iseult j'ai pas l'impression que tu me fasse la morale. je suis une énigme pour les psy car pour eux aussi c'est étrange que je fasse ca sur le visage.

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

coucou misti, j'te la faisais pas en effet, j'trouvais qu'ça donnait l'impression, et  j'veux tellement qu'tu sois heureuse.

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

je ne pense pas qu'un jour je serais heureuse c'est ce que m'a dit une psy elle m'a dit que dans tous monde il y avait ces martyres et que peut être j'en étais une et c'est ce qui faisait ma force ma souffrance me fait avancé paraitrait il elle est psy elle sait de quoi elle parle

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

et tu es d'accord avec ce qu'elle a dit ? (et tous les psy t'ont dit la même chose?)

sinon alors j'te souhaite d'avoir plus de moments heureux qu'actuellement, ça serait déjà pas mal.

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@misti je me joint à loulie pour que tout s'apaise enfin un jour en toi, pour toi et pour tes enfants qui t'aiment plus que tout au monde, comme toi tu les aiment plus que tout au monde, je sais de quoi je parle car pareil suis maman et mes crises, même si je ne me mutile plus depuis longtemps, ils l'est vivent et les subissent comme nous, encore + puisqu'ils se sentent impuissant et peuvent même se culpabiliser, c'est violent et triste, mais tu le sais deja tout sa je le sais bien, on ne contrôle plus quand sa arrive, comme une bête en nous qui dois sortir de n'importe quelle façon, les conséquences sont désastreuse, pour nous, pour ceux qui nous entourent et qui nous aime, moi aussi le père de mes garçons étais violant et alcoolique, j'ai vue la mort dans ses yeux plus d'une fois, il a fais de ma vie un enfer, les plaintes pour violences aggravées non jamais abouties, j'étais désemparé devant cette justice et les forces de l'ordres qui ne réagissais pas, pas de preuves ils me disaient, il faut le prendre sur le fait....ouais quand il m'auras tué ou quand moi je l'aurais enfin tué pour que sa s’arrête!!!Bref c'est pas le sujet, encore une fois je mélange tout, désolé.....En ce qui concerne les psy, le mien pfff , bon je fais avec, je lui parle mais c'est un psychiatre donc pas très causant, il répond à mes questions certes, mais bon....il prescrit et suis mon état, adapte et essaie, il fait son job quoi....aprés en HP j'ai pété les plomb, avec tout ce qu'ils m'envoyaient comme molécules, jusqu’à m'en faire saigner la langue, elle etait devenue un gros aphte, je ne pouvais même plus m'alimenter,  j'étais survoltés, j'envoyais voler les plateaux repas, je dormais plus, je fumais mes clopes jusqu’à me brûler les doigts, je courrais partout, parlais parlais et me suis fais virée, j'ai pété les plombs et parlé trop sec à la directrice, qui m'a congédié de son établissement, les autres patients étaient mdr, aprés je venait leurs rendre visite car il y en avait que j'aimais beaucoup, ils m'ont dis que j'avais rendu fou les fous ahahahaha bin quoi faillais pas me prendre pour un rat de labo! Moi aussi ils m'ont dis que je faisait parti des martyres, par contre je n'y crois pas, personne n'aime avoir mal et moi quand je vais mal, j'avance pas mieux, du tout du tout, les psy, pour moi, peuvent etres une aide, mais ne peuvent pas savoir exactement ce que tu ressent ni te dicter la route, se ne sont que des hommes ou des femmes comme tout le monde, qui ont fais de longues études pour faire leurs métier mais qui souffrent aussi et ont leurs psychoses et leurs angoisses.

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

jusqu'à t'en faire saigner la langue.. :-oO!!!! 

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Oui, ma langue étais en lambeaux, d'ailleurs j'avais pris un carnet pour griffonner(car j'aim(ais) dessiner) et pouvoir tenir un journal de bord en quelques sortes, et bien quand je le relis, c'est une catastrophe, j'ai du mal à me relire tellement l'écriture est confuse et dissolue, avec des mots de souffrances éparpillés et des griffonnages pourrit, je voulais sortir de cette prison, impossible pour moi de faire avec le règlement, horaires, autorisations de sorties données au compte goutte, portable interdis, pas possible pour moi! Comme j'étais heureuse de me faire jeter, remarque j'ai tout fais pour.....mon caractère et les produits on fait que je faisais tout ce qu'il ne fallait pas faire dans l'établissement,  rebelle que je suis, mais j'ai bien ris avec les autres patients, de bons souvenirs aussi malgré tout! De retour à la maison, ils m'avais chargés en médocs que je prenais, mais je n'arrivais même plus à parler correctement, je bégayais, jetais speed, je ne tenais pas en place, fallait que sa bouge, changer les meubles, aller au resto d'un coup comme sa, allez hop on y vas, mon comportement étais incohérent autant que mon langage, aprés je me suis sevré seule sur 1 an et plus rien, je me sentais revivre enfin, je me suis retrouvé, comme purifié mais sa n'a pas durée longtemps......j'y est crus un moment pourtant.....et un jour révélation, un diagnostique, j'étais donc bipo, ok, on fais quoi? Bin on vas prendre un thimo et des anxio pour gérer un peu les troubles, les autres cochonneries non non j'en veux plus merci,  et puis on vas faire avec les hauts, les bas et le reste.... ok on fait comme sa puisque je ne peux pas faire mieux, j'ai essayé!    

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le

bonjour à toutes et tous,

j'ai lu plusieurs des derniers messages et je me sens empathique avec chacune et chacun.

svp, avant d'envoyer vos post, pouvez-vous cliquer sur aperçu et faire 2 interlignes au lieu d'un, ce sera plus facile à lire quand ils seront visibles à toutes et tous. merci d'avance et de la lumière divine pour chacune et chacun.