https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué‍  courage je compatis

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le

bonjours à tous, je me tape l'incrust' ici : moi qui suis devenue épileptique 2 ans après un traumatisme cranio-cérébral grave, qui m'a valu 6 mois d'hosto non stop tout de même, je ne comprends pas pourquoi on prescrit certains anti-épileptiques à des maniaco-dépressifs (je sais bien qu'on ne dit plus comme ça, ce qui prouve bien que je ne suis pas un perdreau de l'année...), (comme le dit si bien @pseudo-masqué‍ on parle désormais de "bipolarité") Mon endocrinologue m'a répondu que ces troubles de l'humeur étaient d'origine génétique, alors que dans l'épilepsie, c'est très rare, dans les 3 à 5 % des cas). Notez bien que je n'ai pas écrit "héréditaire", mais génétique, car c'est différent.

Et j'ai largué mon psychiatre quand j'ai compris qu'il était enfin guéri, que j'ai appris que la psychiatrie était l'une des spécialités les plus mal classées, et que j'ai dû aller plonger au plus profond de moi-même pour... ré-apprendre ma langue maternelle (je ne parlais plus qu'anglais en sortant d'un mois de coma) ainsi que les tables de multiplication que je connaissais parfaitement à l'âge de 7 ans (c'est que j'ai fait les grandes écoles, tout de même !). Les épileptiques (même bien stabilisés) ne peuvent pas exercer 2 métiers : chirurgien et pilote d'avion. Dommage, j'avais choisi la seconde option ! je reste tout de même membre de l'Association Française des Femmes Pilotes (www.femmes-pilotes.fr) et je peux toujours pratiquer le vol à voile, même si apprendre à voler sans plan de vol semble une véritable hérésie au début.

Mon médecin m'a dit que j'avais 24 heures de marge sans traitement, et que c'était large... certains épileptiques doivent prendre leur traitement à heure fixe, chaque jour. La poisse, c'est d'être "pharmaco-résistant"... Au fait, quelqu'un sait-il ce qu'est devenu JulienP dont on m'a dit le plus grand bien ? je lui souhaite le meilleur !

Punaise, je vois que certains ici ont pris de la Dépakote ! j'espère qu'aucune femme ENCEINTE n'a pris de la Dépakote... on a tellement parlé du procès initié par Marine MARTIN, la fondatrice de l'association APESAC, une épileptique à laquelle on avait prescrit de la Dépakine... ses 2 enfants vont bientôt être majeurs, sont autistes (et pas Asperger du tout) et un malheur n'arrivant jamais seul, s'ils ont des enfants,  eux-aussi risquent d'être sévèrement touchés... le pire, c'est que le labo savait tout ça dès le départ...