Besoin d'échanger avec des bipolaires

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

@Matique‍  Alors 

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

@Matique‍  ma tablette debloque  je suis heureuse pour vous deux   pour ta femme nous sommes nees la même année  sauf que pour moi c'est debut d'année  . Passer tous une agreable soiree familiale . Bisous à  ta femme ???pour ta femme et toi dommage je l'aurais su j'aurais cherche avant et mon fils qui est bipo et le 7 demain 

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le
Bon conseiller

Bonjour à tous,

Je suis à la recherche d'une info relative au trouble bipolaire. A mon diagnostic ESPT chronifié sont ajoutées Dysthymie et de Trouble dissociatif somatoforme non psychoforme. On cite aussi une labilité émotionnelle. Cela implique-t-il une forme de trouble bipolaire ? 

Merci et bonne journée.

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

@Guy.Belgique j'aimerais pouvoir t'aider mais je ne connais pas assez la maladie et les termes employés ne me disent pas grand chose j'espère que tu vas trouver des réponses à tes questions bon courage 

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

bonsoir je trouve difficile a gerer cette maladie et encore plus qd on est en couple je suis aussi completement perdu et a deux doigt de diorcez

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

plusieur fois envie de crevez ces derniers temps jai du mal a reprendre le traitement que je naurai jamais du arretez il  mois gros petage de cable tous cassez et apres pendanth de temps samu et gendarme devant la mmaison pfff

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

@aimeexhibe70 juste des conseils, il faut que tu reprenne ton traitement et que tu revoit  ton psychiatre c'est la meilleure chose à faire pour toi, je pense bon courage et si tu as besoin de parler n'hésite pas 

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

Bonjour et bonne journée à tout le forum ? 

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le
Bon conseiller

@Moogly7 Je te remercie vivement de ton intérêt car je croyais me sentir snobé avec mon problème. Rester solidaire est important. D'autant que je vois les messages de @aimeexhibe70‍ à l'instant et que je compte bien lui répondre à l'instant. Portez-vous au mieux. 

De mon côté, je suis tombé sur un forum de 2014 relatif aux troubles dissociatifs. J'ai relancé le fil car un patient ne trouvait aucun correspondant pour le soutenir. Je n'avais pas le courrage de lire en détail son message car il était trop proche de ce qui me touchait. J'espère qu'il est toujours là car c'est proche de la pénibilité de la situation des bipolaires. 

Bonjour @aimeexhibe70‍ , je ne sais si je suis le mieux placé pour vous conseiller. J'ai la phobie d la violence et vois que sans vos médicaments, le situation est difficile. Pour les médocs, il ne faut pas s'interroger et en faire un automatisme. Pour ma part, la violence extrême dont j'ai été victime, je ne risque de la retourner que contre moi. Lorsque j'oublie mes médicaments par problèmes de concentration, je peux subreptissement m'enfoncer. 

En plus je ne suis pas à proprement parlé bipolaire, même si à votre message, se confirme que nous ayons des situations proches sauf la violence - à partager comme on peut. Votre maladie est lourde pour vous cet évident. Elle vous pose plein de questions tant pratiques qu'existentielles. Loin de mois de comparer nos situations, même si je vis votre sentiment l'essentiel de mes journées depuis 2009. Vous avez une question de couple et - sans être péremptoire, votre femme aussi. Quoi de plus normal devant un tel défi. 

Curieusement, outre un soutien psychologique du couple, et peut-être l'inversion ponctuelle des rôles en matière de soutien pourrait-il vous aider. Vous pourriez tester avec votre épouse. Précisément, un peu iconoclaste, j'aime à dire que le couple/ l'amour est le plus beau dès malentendu. Ce paradoxe peut être source d'enseignement ou radicalement critiqué. J'ai bien dit le plus beau. Il vaut donc d'être protégé et défendu. Votre situation est difficile face à cette maladie déstabilisante. Sans doute l'est-elle aussi pour votre épouse. Vos inquiétudes légitimes vous interrogent et bouleversent votre horizon. Elles bouleversent également, comment peut-il en être autrement votre épouse. Je ne puis vous dire comment sauver votre couple qu'en plus je ne connais pas. Ce serait présomptueux. Par contre, il me semblerait normal que, même si votre etat vous taraude, vous reconnaissiez qu'il taraude votre épouse dont les horizons sont - même si elle n'a pas cette maladie - egalement bouleversés. 

Moi qui ne suis plus en mesure d'extérioriser un sentiment, je trouve qu'il serait intéressant, même si c'est très intime d'oser conseiller et que je ne puis prévoir les conséquences de cet acte, lui dire à quel point vous comprenez que cela puisse être difficile pour elle d'être confrontée à cette épreuve dont les effets débordent sur votre couple. Car, et c'est vous qui le soulignez, la maladie change l'image de l'autre, mais finalement, c'est le cas de nombre de maladies que des couples surmontent. Aussi, sans vous remettre en question sur le poids de la maladie, il me semble utile de vous pencher sur son stress, ses interrogations car son inquiétude est la et vous n'avez pa à vous en sentir coupable. 

Je suis certain que des personnes ont essayé l'hypnose, l'EMDR, qui sont de petites techniques efficaces et très simples aux effets étonnants, simplement parce que votre situation personnelle est une source de stress comme le serait n'importe quel accident physique ou autre maladie constituant une épreuve sérieuse. Il y a des formules très accessibles en milieu urbain.

Le cheminement d'un soutien de couple par un conseille au profil de psychologue aura un effet de renforcement qui devrait vous aider l'un et l'autre à réinventer ce couple à trois puisqu'il faut réintégrer dans votre relation cet intrus que constitue la maladie. Tôt ou tard, tous les couples sont soumis à des épreuves. Vous, c'est celle là. Demain, ce peut être elle pour autre chose. Faites de cette question la nécessaire opportunité pour entreprendre, fabriquer vos digues de protection et de soutien. Je ne sais si vous avez des enfants, s'il exige des animaux d'assistance. Déviez autant que possible votre énergie sur les moments positifs et des solutions pro-actives. Car com le moi, je suis certain que ce sont les moins bons moments qui concentre votre énergie. 

Votre situation matérielle compte. Si elle est difficile, les parades existent autant, mais doivent être adaptées. Ne laissez pas votre identité se réduire à ce trouble qui n'est qu'un élément auquel vous n'avez pas à vous réduire. Faites vous aider parce que nous vivons en société pour être solidaires, même de façon limitée. Voyez comment aider votre femme qui doit aussi être accaparée par le rayonnement de cette maladie. Des psychologues existent qui sont très agréables et qui vous apportent un nouvel entendement de votre situation. 

Qu'a l'arrivée, vous restiez en couple ou non, l'un comme l'autre vous avez à vous ouvrir des horizons communs et/ou personnel. Cela va de paire. Cela peut intéresser votre femme de s'ouvrir à ces mondes que l'on côtoie et qu'en temps dit normal, on ne voit pas, on n'imagine pas. J'aimerais ici que d'aucun fasse part d'expériences positives de couple face à la maladie. Des stratagèmes mis en place pour l'empêcher d'être trop envahissante.

Dans ce cheminement que vous entamez déjà en écrivant ces quelques phrases sur le forum, vous vous renforcerez et selon les phases, serez soutenus ou aurez le plaisir dans les bons instant sd'apporter a quelqu'un un soutien, une expérience. Lorsque l'on est seul, les parades restent proches. Tout cela est vite dit, j'en conviens. 

Je ne suis pas d'un suivi fidèle garanti sur Carenity. Moins encore et pour cause comme non bipolaire. J'invite d'autres à s'impliquer dans votre soutien et réflexion. Votre séquence Salu Police s'est-elle bien passée ? Êtes vous hospitalisé ? N'hésitez pas à donner quelques precisions pour que nous ne soyons pas à côté de la plaque dans les conseils ou commentaires échangés : enfants ? ville/campagne, isolé ou non, ... Ces données permettent de cibler des réponses pratiques. A bientôt à vous lire. Je pourrai revenir sur la gestion des médicaments. J'ai ce problème. Quelqu'un peut-il dire si les chiens d'entraide sont d'une utilité dans le soutien à des personnes bipolaires ? Peuvent-ils favoriser le rappel des prises de médicament ? Alerter des crises ? Apporter un apaisement dans des périodes d'anxiété ?

Merci à nos lecteurs...

Besoin d'échanger avec des bipolaires


Posté le

@Guy.Belgique bon courage et j'espère qu'ils auront les réponses à vos questions bonne journée 

Discussions les plus commentées