https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/polyarthrite-rhumatoide.jpg

Patients Polyarthrite rhumatoïde

5 réponses

82 lectures

Sujet de la discussion


Posté le

Bonjour à tous, bon l'idée n'est pas de trop se plaindre... Mais voilà je vous explique les grandes lignes 41 ans séparée depuis 7 ans du père de ma fille qu'il ne la garde qu'un we sur deux et moitié vacances scolaires. Annonce de ma maladie la polyartrite mon compagnon kiné ostheo se montre distant et apres 1an et demi d'histoire nous nous sommes quittés. Une petite soeur 6 ans plus jeune qui est en pleine santé et qui est venue me pourrir la vie, jusqu'à ce qu'on coupe les ponts. Bref aujourd'hui la maladie est là mais avec les traitements je crois beaucoup en une vie possible. j'ai repris mon travail et suis à côté maman à plein temps d'une fille de 10 ans. Pour que tout soit plus efficace j'ai véritablement besoin de soutien, c'est à dire de pouvoir echanger sur tout ça, d'etre entendue et comprise. J'ai tellement ce souhait de rencontrer cet homme qui juste en me prenant dans ses bras me fera être encore plus positive et battante. Mes parents sont là mais inquiets. Mes amis sont là mais peu disponibles, en decalage, maladroits. . Je voulais echanger avec vous pour savoir quelles ressources personnelles trouvez vous pour vivre bien malgré tout et ce, meme si on est seul à traverser cela. Dois je penser à un mari imaginaire, bienveillant!!!! Dois-je me constituer interieurement une armée complète de soutien!!!! Voilà avez vous des trucs!!! Au plaisir d'echanger avec vous. 

Début de la discussion - 26/03/2019

Solitude

Posté le

Bonjour Sophjia

41 ans, vous êtes jeune , vous avez encore de beaux jours devant vous. Votre rôle de maman est le plus important. Votre fille a 10 ans, pré-adolescente, elle entre dans une période de construction et je vous conseille d'être présente pour elle. En cas d’erreur, vous le paierez cher et longtemps, et vous serez malheureuse le restant de votre vie. Divorcé depuis 14 ans, je me suis occupé de ma fille qui avait 11 ans, moi, j’en avais 49. J’ai mis ma vie amoureuse de côté pour elle. Mais j’étais pas malheureux. Aujourd'hui, ma fille a 25 ans , elle travaille, je lui ai acheté tous les meubles et la voiture pour démarrer sans crédits. Elle est heureuse et indépendante, cela me rend heureux aussi . Je vis mieux ma retraite. Si je rencontre une belle personne pour partager les joies de la vie, tant mieux, sinon je me fais plaisir avec mes amis et copains, la paix et la sérénité sont aussi du bonheur. Je vous souhaite plein de bonheur à vous. 

Cordialement Celsius

Solitude

Posté le

@Nathalie38@SandyBonbon@Sophie84@Nadja55@Bénédicte@nalanadou@joelle6270@Liligo@oli2vv@Loma200@LILI69@Basile55@Brenie@Pink76@mandela@Sophie01‍ 

Bonjour à toutes et à tous,

N'hésitez pas à soutenir notre membre à travers ce passage difficile, en partageant votre témoignage et votre manière de gérer la solitude face la maladie. Qui vous aide au quotidien ? A qui parlez-vous le plus de vos sentiments, ressentis, peurs...? Vous sentez-vous isolé et/ou incompris ? 

Notre bienveillante communauté Carenity est là pour vous soutenir, n'hésitez pas à la solliciter !

Merci à vous et joyeuses fêtes,

Camille de l'équipe Carenity

Solitude

Posté le

@Sophjia coucou Sophie. Je viens de tomber sur ton message par hasard. Si j'ai bien compris tu vis seule avec ta fille. Tu cherches quelqu'un pour enrichir ta vie amoureuse. C'est sur qu'à deux on se sent plus forte face à la maladie mais il faut encore tomber sur quelqu'un qui comprendra ton état de santé. Je n'ai pas à lie plaindre, je suis mariée et ai un fils de 21 ans qui travaille et qui vit avec nous. Mais si tu lis les témoignages de certains, leur compagnon est souvent loin d'être cool, dur et n'accepte pas la fatigue, les douleurs.. Alors je pense que ta priorité aujourd'hui c'est ta santé et ta fille. Ne cherche pas, le prince charmant arrivera certainement. Mais par contre on est tous là pour discuter de tout car on connaît tous ce que tu vis. En tout cas aucun problème si tu veux partager des discussions avec moi. Bises. Nathalie 

Solitude

Posté le

Bonjoir Sophjia

J ai 46 ans 2 grandes filles que j ai eu avec leur papa avec qui je suis divorcée depuis quelques années... J ai rencontré un nouvel homme aujourd'hui marié avec lui qui a élevé mes filles et qui les élèvent toujours... Ce sont ces filles.... Et il y a quelques mois j ai été diagnostiquée avec une polyarthrite rhumatoïde et j ai deux hernies cervicales.... Et je dois refaire une nouvelle prise de sang pour savoir s il n y aurait pas un autre problème immunitaire donc j ai du pour le moment arrêter tout traitement....

Tout cela pour te dire, que pour le moment, tu dois élever ta petite avec tout l amour qui tu pourras lui apporter, et apprivoiser ta maladie je sais ce que c est lorsque l on se retrouve seule avec son enfant mais saches que le jour où tu rencontreras une épaule sur qui tu pourras te reposer, l amour même cela t apporter réconfort. Mon mari est mon pilier et mes deux filles et lorsque ça ne va pas bien ils m apportent soutien moral et j essaie de faire abstraction de ses douleurs et autre et je me dis simplement que d être auprès de mes filles et mon mari cela m apporté le meilleur remede.... N'hésites pas à vouloir discuter avec moi.... En tout cas je t apporte tout mon soutien pour ce petit message et Bisous à ta petit fille aussi et Courage Courage...... Pink...... Et Une belle année en perspective..... 

Solitude

Posté le

@Sophjia‍ , bonjour

il faut garder en tête que heureusement la roue tourne, une belle rencontre peut survenir à tous moment sans qu on s y attende, en attendant il faut effectivement essayer de bien s entourer au niveau amis, laisser un peu de côté ceux qui sont toxiques ou qui nous fatigue, parler d autres choses avec sa famille si ils ne comprennent pas bien nos difficultés pour ne pas être trop frustrée et s entourer de professionnels aidants et bienveillants, ça c est le plus important : ça peut être les kinésithérapeutes, reprendre une activité adaptée type pilate yoga méditation sophrologie avec des coatchs formés, il existe aussi par les associations des groupes de paroles douleurs, il faut chercher ce qu il y a dans votre ville, je comprend que seule avec votre fille de 10 ans ce n est pas facile, mais il faut trouver le moyen d avoir du temps pour soi qui réconforte. Sinon on s isole trop et on déprime. Voilà de bonnes résolutions pour 2020 pour nous aider à surmonter cette galère.

bonnes fêtes de fin d année

sophie