https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/polyarthrite-rhumatoide.jpg

Patients Polyarthrite rhumatoïde

14 réponses

409 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le
Bon conseiller

Lorsque l’on est atteint de polyarthrite rhumatoïde, on se sent parfois impuissant face à la douleur…  L’acupuncture, la sophrologie et la relaxation font partie des prises en charge non pharmacologiques qui  sont aujourd’hui utilisées en complément du traitement médical. Ces méthodes auraient prouvé leur efficacité, notamment via des techniques d’imagerie cérébrale. Elles ont d’ailleurs pris une place importante dans les centres antidouleur. Mais à quoi correspondent exactement ces disciplines et comment sont-elles pratiquées ?

Polyarthrite rhumatoïde et acupuncture : diminuer la douleur

D’origine chinoise, l’acupuncture se base sur l’implantation et la manipulation de fines aiguilles sur différents points du corps, d’après une vision énergétique taoïsite de l’homme et de l’univers. Considérée comme une médecine préventive et curative, l’acuponcture travaille sur la régularisation les fonctions des organes, du sang et des liquides organiques pour prévenir ou traiter les maladies. Des études auraient  suggéré que son action analgésique serait liée à sa production d’endorphines dans le cerveau. Même si elle ne modifierait en rien l’évolution naturelle de la polyarthrite rhumatoïde, elle pourrait éventuellement contribuer à la diminution de la douleur.

Polyarthrite rhumatoïde et sophrologie : diminuer le stress lié à la maladie

La sophrologie est une technique psycho-corporelle qui a été créée en 1960 par Alfonso Caycedo, médecin neuropsychiatre colombien. Mêlant les technique de méditation, du yoga, d’hypnose et de relaxation occidentale, elle permettrait de vaincre le stress et la peur liés à la maladie.

Polyarthrite rhumatoïde et relaxation : soulager en période de « poussée »

La relaxation serait un atout complémentaire dans le traitement non médicamenteux de la polyarthrite rhumatoïde et pourrait soulager en période de « poussée ». Elle permettrait le relâchement musculaire qui entraînerait une détente mentale et peut-être pratiquée avec un psychiatre ou un kinésithérapeute formé à la discipline. Les douleurs chroniques liées à la polyarthrite rhumatoïde, peuvent générer chez les personnes atteintes de celle-ci, un état de stress permanent qui entraîne des tensions musculaires augmentant elles-mêmes la douleur. La relaxation pourrait alors briser ce cercle vicieux en atténuant les tensions musculaires.

Si encore trop peu de médecins informent leurs patients sur ces différentes thérapies non allopathiques, ces médecines non conventionnelles pourraient néanmoins soulager votre polyarthrite rhumatoïde à défaut de stopper votre douleur.

 

Source: http://www.polyarthrite-rhumatoide.fr/

 

Et vous, que faites vous pour soulager les douleurs de votre PR ? 

 

 

Début de la discussion - 19/09/2016

Polyarthrite rhumatoïde : 3 activités pour soulager la douleur
Membre Carenity
Posté le

Bonsoir, 

pour soulager mes douleurs de ma PR j'essaie de m'allonger un maximum dans la journée et je répartis mes activités pour éviter l'accroissement de souffrance

Polyarthrite rhumatoïde : 3 activités pour soulager la douleur
Membre Carenity
Posté le

Bonsoir,

Pour soulager mes douleurs de ma PR, je marche avec un groupe à un rythme léger en faisant des pauses sur des chemins reconnus à l'avance et le plus plat possible environ 2 h 30 pauses comprises.

Le lendemain les douleurs n'existent pratiquement plus, mais malheureusement ce n'est pas durable dans le temps, je recommence tous les 15 jours, c'est toujours çà de pris.

MarieSerge 

Polyarthrite rhumatoïde : 3 activités pour soulager la douleur
Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

J'ai 50 ans; et j'ai le PR depuis peu, je ne veut pas de traitement chimique à base de cortisone; j'ai opté pour l’acupuncture et j'ai prendre de la curcuma et ibuprofène; mais il y a des jours plus pénible où rien ne marche, est-ce que va à être toujours comme ça?. Aussi j’aimerais savoir quel exercice sont recommandé; et quel alimentation privilégier. Merci de vos réponses

Polyarthrite rhumatoïde : 3 activités pour soulager la douleur
Membre Carenity
Posté le

Bonsoir,

je ne pense pas qu'il y ait d'alimentation particulière à adopter. Le curcuma est connu c'est vrai pour son action anti-inflammatoire mais pas seulement en épice, il faut le prendre en complément. J'avais pensé en effet à l'acupuncture et au yoga mais je suis une grosse faignante et puis compliqué de trouver des cours adaptés à mes horaires de travail (oui je me booste pour travailler à plein temps tant que je peux). Et vous Minita, que vous apporte l’acupuncture ? Sinon quand j'ai des poussées (c'est très régulier) ben je m'adapte, si je travaille j'essaye de trouver une bonne position, de bouger un maximum, quand je suis chez moi j’alterne périodes de repos et d'activité. Le ménage que je faisait en 4 heures avant est morcelé en 2-3 jours .. Je suis d'accord avec vous vous Camille-E (enchantée d'ailleurs), mais nos médecins ne sont pas formés pour nous indiquer des thérapies alternatives alors que certaines peuvent nous soulager, nous aider à contrôler, j'en suis sûre. Nous en sommes tous réduits à chercher des infos par nos propres moyens .. 

Polyarthrite rhumatoïde : 3 activités pour soulager la douleur
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué je suis d'accord avec toi lorsque tu dis "nos médecins ne sont pas formés pour nous indiquer des thérapies alternatives" certaines pourraient effectivement nous soulager, donc nous cherchons les infos comme nous pouvons et risquons d'utiliser certaines produits naturels qui sont peut-être incompatible avec nos traitement déjà bien lourds et qui risque d'annuler l'effet premier du médicament.

Polyarthrite rhumatoïde : 3 activités pour soulager la douleur
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller
Apnée du sommeil et polyarthrite : des liens étroits ?    

Ronfler fort doublerait le risque de développer une polyarthrite rhumatoïde, c’est ce qu’ont avancé des chercheurs taiwanais. D’après leur étude, les patients qui souffrent de forts ronflements accompagnés d’une apnée du sommeil ont pratiquement deux fois plus de chances de souffrir de ce rhumatisme inflammatoire chronique.

Les scientifiques ont aussi remarqué que les ronflements pouvaient aussi influencer l’apparition d’autres maladies auto-immunes. L’explication réside, selon eux, dans le fait qu’une apnée chronique pendant la nuit peut conduire à une inflammation des vaisseaux sanguins, augmentant ainsi les risques de développer une maladie chronique rhumatismale.

Pendant leurs travaux, les chercheurs ont comparé deux groupes de personnes. L’un composé de 1 411 patients atteints d’apnée nocturne et 7 000 volontaires en parfaite santé. Après cinq ans, les auteurs de cette étude ont remarqué que le panel souffrant de troubles du sommeil avait 91 % de chances en plus d’être touché par une polyarthrite rhumatoïde, une spondylarthrite ankylosante ou un lupus érythémateux. Le risque de développer une de ces trois maladies restait, toutefois, faible.

Le surpoids est un des facteurs de risque principaux de l’apnée du sommeil. Que l’on souffre d’une maladie chronique ou non, il est donc important de contrôler son alimentation et de pratiquer une activité physique quand on le peut.

 Sources : Daily Mail, Naccme

Polyarthrite rhumatoïde : 3 activités pour soulager la douleur
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Je me permet de publier cet article sur l'apnée du sommeil, je sors de consultation de la clinique du sommeil, je dois être appareillée la nuit car je fais de très graves apnées du sommeil, 30 par heures. Ce spécialiste m'a dit qu'il y aura une amélioration rapide sur ma fatigue , mais également une amélioration sur mes douleurs articulaires en cas de polyarthrite rhumatoîde. A voir, je vous en dirait plus par la suite.....

Polyarthrite rhumatoïde : 3 activités pour soulager la douleur
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué

Polyarthrite rhumatoïde : 3 activités pour soulager la douleur
Membre Carenity
Posté le

Je pratique le qiqong depuis trois ans. (Cours 1 fois par semaine et 30mn tous les matins) c'est presque miraculeux sur les douleurs! Je vous le conseille à tous. Alimentation équilibrée et ni alcool ni cigarettes car ils stoppent ou diminuent les effets du traitement... Et pourtant j'ai une PR, ostéoporose et ostéonécrose stade 4...

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 193 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

C'est gratuit & confidentiel