https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

Besoin de parler
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonsoir @pseudo-masqué‍ ‍ 

L'infirmier psy te dit que tu vois tout négatif .... bon mais .....tu avais besoin d'un infirmier psy pour t'en rendre compte? Je te dis ça Delphine parce qu'à mon avis te dire de telles choses ne résout rien si l'on  s'arrête à ce constat .J'ai l'impression( mais .....je peux me tromper ) qu'il faudrait  plusieurs RDV par semaine ( mais est-ce le cas?) pour arriver à te cerner et t'amener tout doucement, de toi -même à "sortir" ce que tu ne dis pas  . Le silence sur certaines choses est  composé de plusieurs couches de sédiments de "non-dit" et l'on ne parvient pas d'emblée au sédiment premier sur lequel tout repose et s'est accumulé .Il faut du temps, de la patience, de l'écoute ,de l'intérêt et de l'empathie pour le patient . As-tu l'impression de ressentir cela lors de tes RDV infirmiers?

Le besoin de parler est une chose, la capacité à le faire en est une autre et ne vient pas comme ça d'un claquement de doigt.    La meilleure soirée possible .

Besoin de parler
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué Bonsoir tu as raison si tu voyais tout en rose tu n'irais pas le voir. Dommage que tu ne vois pas un psychiatre où un psychologue dans ton centre de CMP car beaucoup plus à l'écoute. Je te comprends même moi aves ma psychologue des fois ces très dur.

Courage ma belle 

Besoin de parler
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué‍ je viens de lire les recommandations de @pseudo-masqué‍ elle a raison moi je ma psychologue toute les semaines sauf quand ça va mieux tout les 15 jours et si par mégarde je loupe un RDV le soir même j'ai un coup de fil. Bat toi pour voir un psychologue où un psychiatre dans ton CMP sinon tu tourneras toujours en rond

Besoin de parler
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué‍  j ai trouve un docteur psychiatre qui est nettement plus à mon écoute et plus fort que les infirmiers psy.j ai frequente des CMP nice et Pau mais un infirmier ça ne me rassure pas même si ils sont à ton écoute. Il faut trouver le bon et surtout le traitement adapte pour avoir ressenti ce que tu ressens  je peux te conseiller de reprendre à zéro avec un thérapeute psycho ou psy bisous 

Besoin de parler
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour @pseudo-masqué‍  pour ton info personnelle un psychiatre est remboursé car c'est aussi un médecin il te faut simplement un courrier de ton généraliste, si tu veux en voir un plus près que ton CMP à toi de voir bisous 

Besoin de parler
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonsoir les amies,

L infirmier p du cmp ,je le vois 1 fois/mois, j ai insisté, il reste sur 1rdv/mois. Au cmp, il y a plus de psy pour mon secteur. La psychologue, je l avais rencontré pdt 3 mois, jai arrêté car ca passé vraiment pas,j avais l impression de parler à un mur.....

Besoin de parler
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Et.....tu n'as pas la possibilité @pseudo-masqué‍  de rencontrer  une autre psychologue ? ou un psychiatre ? Là où tu vis il n'y a personne  hormis le cmp ?   Ne reste pas devant l'obstacle .....contourne-le et dis-toi que tu mérites une solution. Bonne nuit !

Besoin de parler
1

Membre Carenity
Posté le

J'ai raconté toute ma vie à un psychiatre, en long, en large et en travers, pendant une bonne dizaine d'années, pour que j'aboutisse par hasard chez une endocrinologue qui me "tâte" la thyroïde et me dise : "mais c'est tout petit, tout ça !". Dès le premier mois de Lévothyrox 25, je me sentais mieux, alors qu'avant, après 8 heures de sommeil, je me traînais tellement épuisée que j'avais l'impression d'aller à VERDUN !

Pendant 6 mois, on garde le même dosage, puis on fait une prise de sang de TSH, T3, T4L, et on augmente à Lévothyrox 50, de nouveau 6 mois, encore un même dosage, et j'étais passée au Lévothyrox 75 depuis une bonne dizaine d'années, jusqu'à ce que le laboratoire en change la composition sans avertir les généralistes... que d'effets secondaires ! du coup j'ai laissé tomber, raz-le-bol d'être à la dose maximale de Doliprane 1 000 chaque jour, et les maux de tête sont partis, et les troubles sont revenus = c'était comme si je roulais à 60 km/h sur autoroute ! j'ai confié à la remplaçante de mon généraliste que je ne prenais plus la nouvelle version du Lévothyrox, et elle m'a prescrit  L-Thyroxin Henning 25. J'ai fait les dosages de TSH, T3, T4L, et j'ai rv chez l'endocrinologue pas avant la mi-semptembre, car elle est surchargée de cas similaires au mien !

Dire que la firme qui fabriquait l'ancien Levothyrox ne l'a changé que pour conquérir le marché chinois, où les patients sont majoritairement intolérants au lactose ! et que cette firme continue à fabriquer... EN FRANCE, l'ancienne formule de Levothyrox, UNIQUEMENT pour l'exportation...

QUE DIRE = les bras m'en tombent... Bon, mon hypothyroïdie, ça n'était que parce notre ligne MAGINOT n'avait pas été capable de repousser les nuages de Tchernobyl. Pour corser le tout, le Lévothyrox (ancienne version) est un médicament "à marge thérapeutique étroite", c'est-à-dire qu'il ne faut pas prendre un générique à la place.

Besoin de parler
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour @pseudo-masqué‍ 

Excuse moi, dans un CMP il n'y a pas que un infirmier et un où une Psychologue. dans le CMP où je suis déjà l'infirmière n'était jamais seule (binôme) concernant les psychologues ils sont au moins 6 et les psychiatres ils sont plusieurs car ils travaillent tous en relation avec un hôpital .

Et je te l'ai indiqué plus haut, un psychiatre est remboursé car c'est aussi un médecin il te faut simplement un courrier de ton généraliste .

Bat toi  et n'abandonne pas 

Besoin de parler
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonsoir,

@pseudo-masqué‍ ,le cmp ou je vais eSt découpé en secteurs géographiques.le secteur que je fais parti, il y avait 1 psychiatre qui vient de partir et qui est pas remplacer.

Hier, j'ai vu l inf psy spécialisé en périnatalité. Elle m a dit que des femmes victimes de violences conjugales ,certaines ne montrent pas d emotions comme des émotions anesthesie et d autres ont les emotions  qui reviennent avec des situations similaires. Elle pense que je n arrive pas à montrer mes emotions.un sujet que je devrait en parler avec l infirmier, mais je pense y arrivez.

Aujourd'hui,j ai pleuré ce matin pendant mon temps de travail. Je suis ash en remplacement, jesuis conscienseuse dans mon travail et certaines m ont fait des remarques sur mon travail d hier.alors que des poussières ne viennent pas en 1 journée. Le vase monte.j en ai parlé à la responsable .elle m a dit qu elles va en parler à mes collègues que c est un travail d équipe.c est difficile de travailler avec des tensions permanent