Chiffres clés et prévalence de la dépression

Plus de 300 millions de personnes dans le monde souffrent de ce trouble grave de l'humeur.

La France, qui se distingue pour sa consommation d'antidépresseurs, compte près de 3 millions de patients dépressifs et l’on estime que 10 à 20 % de la population peut présenter un syndrome dépressif majeur à un moment ou l’autre de la vie.

3 millions de sujets dépressifs en France

La prévalence de cette pathologie s’accroît en France au fil des ans, avec une nette prédominance féminine. Aucune tranche d’âge n’échappe à ce risque. La dépression multiplie par 30 le risque de suicide et est responsable de près de 10 000 décès par an.

Or, 50 à 60% des dépressifs sont mal pris en charge ou ne sont pas traités du tout. Un constat d’autant plus alarmant que la dépression affecte aussi largement l'entourage proche du malade. La souffrance personnelle du malade et le retentissement sur son environnement familial et social posent un problème de santé publique majeur.

Article rédigé sous la supervision du Dr. Isabelle AMADO, médecin psychiatre, praticien hospitalier Service du Professeur Olié au CH Sainte Anne à Paris, Coordinatrice du Centre d’Evaluation et de Recherche Clinique (CERC) et Responsable du Centre Référent en Remédiation cognitive et Réhabilitation Psychosociale.

Sources : Groupes Qualité - Prise en charge de la dépression (2009)

Commentaires

S’inscrire pour laisser un commentaire