https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le

j'ai vu un psychologue qui ne voulait parler que musique et qui au bout d'un an a voulu arrêter de me voir car il disait que tout allait bien chez moi. Puis j'ai cherché un psychiatre, j'en un vu un trop bizarre qui faisait ses consultations en chaussons troués dans un cabinet dégueulasse avec des tâches immondes partout sur les fauteuils, et 2 molosses enfermés dans une immense cage, c'était vraiment surréaliste, en plus dès le premier rdv il a affirmé "non vous n'êtes pas bipolaire"... je lui avait a peine dit bonjour et il me défait un diagnostique qu'on m'avait déjà posé et ca pendant les premières 10mn de la 1ere consultation !!!! WTF? J'ai jamais su si c'était un faux psy ou un faux médium... j'y suis jamais retournée. J'ai vu un psychiatre aux urgences psychiatriques suite à une grosse crise, qui avait l'air de s'emmerder sec pendant que je lui parlais... Sinon je vois une psy depuis deux ans qui est bizarre elle aussi, je lui ai confié mes pensées les plus sombres, mes envies du suicide, j'écris tous les jours dans un petit carnet, je lui ai fait lire et la seule chose qui l'a fait réagir c'est une faute d'orthographe.... J'ai également été suivie 6 semaines (a raison d'un rdv toutes les semaines) par une généraliste qui un jour, après m'avoir fait attendre 2h15 dans sa salle d'attente, m'a appelé "Monsieur" (au bout de 6 semaines de suivi...) alors que pendant les consultations elle jouait la médecin super concernée et finalement elle a prit une mère de famille à ma place car cette dernière était en retard pour aller chercher ses enfants à l'école... J'en ai conclu que dans cette société il faut "pondre" pour avoir un minimum de considération. Aujourd'hui je me sens vraiment abandonnée par le corps médical, soit je n'ai vraiment pas de chance ! Je vais peut-être avoir un nouveau psychiatre bientôt, s'il peut me faire une petite place dans son emploi du temps overbooké, j'angoisse déjà, maintenant pour moi, aller chez le psy est une corvée et une angoisse permanente, d'être incomprise, de subir un diagnostique différent tous les 15 jours (alors que mes phases up/down sont évidentes), voir d'être carrément ignorée.

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Trouver un bon psy est un parcours du combattant. Pour le traitement, c'est la même chose. Peut-être peux-tu trouver un bon de réconfort auprès d'une association de malades comme Argos ou un Gem.

Moi on m'avait conseillé l'hôpital saint-antoine, mais impossible d'avoir un rendez-vous. Ils me renvoient vers un de leurs médecins mais dans le privé. Je l'ai appelé, il demande 100 euros la séance. J'ai laissé tomber.

Je suis suivi par un centre expert, mais quand il s'agit d'avoir une aide en cas de crise, il n'y a plus personne. Ils veulent bien de toi comme cobaye mais pas comme patient.

Bref, je me rends compte de l'incapacité du système à prendre en charge correctement les malades.

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le

Bonjour a toutes et a tous

effectivement je pense aussi comme toi steph1969, je suis malade bipolaire depuis 10 ans, et j'ai du voir autant de psychiatres que d'années de maladie. il est une vérité c'est qu'un bon suivi ce fait en toute confiance. cependant comment faire pour recueillir cette confiance ? car les psychiatre pour la pluspart n'ont pas le temps ou ne prennent pas le temps de poser un diagnostique ou même un pronostic. nous savons tous une chose c'est que nous vivons avec des hauts et des bas, et qu'il faut savoir composer avec.

certes l'idée de composer avec cela n'est pas idiotes mais il faut savoir avant tout accepter sa situation, accepter pour certain son handicap, sa maladie. je pense personnellement que c'est le point essentiel et stratégique de la confiance mutuelle que nous pourrions avoir avec un psychiatre. il faut ou il faudrait que les psychiatres sachent partir de se postulat afin de mieux cerner le malade. le comprendre intrinsèquement et faire en sorte d'accompagner le malades vers le haut et non vers le bas.

j'ai tester plus de 50 médicaments différents la liste est si longue que je ne pourrais en faire la démonstration ici. je suis sur le point de croire qu'il vaut mieux qu'un malade soit gaver jusqu'à saturation par des substances psychoactives plutôt que de prendre les devant et lui accorder un peu de temps et de compréhension. n'est ce pas sidèrent comme idée ????

les cabinet des psychiatres n'ont jamais été aussi plein, on se sent tellement petit qu'il n'y a pas de mots pour exprimer le sens profond de se que nous sommes a la vue d'un psychiatre. ca en devient meme revoltants de n'etre qu'un numero ou un nom sur une liste. peut être suis révolté par cette manière de faire qui semble ce rependre mais cela n'engage que moi.

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le

Bonsoir à toutes et à tous...

personnellement je n'ai aucune confiance en ces gens là les psychiatres et jamais je ne leurs offrirai ma confiance et encore moins ma santé... je crois qu'il faut avant tout se faire confiance et ne jamais déléguer celle ci à qui que ce soit..

avoir confiance en soi, en ses propres ressources et en son potentiel..

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Mon psy m'a rajouté du lamictal. Je suis sous tegretol 800. En prenant un seul comprimé, alors que je me sentais déjà tassé, je me suis senti encore plus tassé. J'ai arrêté. Accumuler les médicaments me saoule. Et ca me fait peur tous ces traitements avec leurs effets secondaires. 

Je trouve qu'il prescrit un peu comme ça, au petit bonheur la chance et après on parle d'autre chose.

Et c'est à moi de gérer cette prise de médicaments. Ca me stresse.

Quelqu'un vit-il cette situation ?

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le

Bonjour Steph1969..

Malheureusement j'ai été dans ce cas il y a 10 ans... et je ne sais que trop bien ce que tu ressens... c'est d'ailleurs cette manière de jouer l'apprentie sorcière en prescription, de fournir des ordonnances aléatoires, incertaines et souvent en changement de molécule ou rajout permanent qui m'a amenée à quitter la psychiatre que je consultais en Janvier 2005.. sans amélioration et pire en aggravation de mon état j'avais pris la décision de tout arrêter en Janvier 2005 et de déserter définitivement son cabinet et les psychiatres avec.. je suis allée voir mon généraliste avec qui je m'entendais très bien et je lui avais demandé du lithium.. Téralithe LP 400 en monothérapie.. je l'ai pris pendant un mois à peu près et cela m'avait fait beaucoup de bien.. ça m'avait réparé de toutes les prescriptions erronées et déséquilibrantes nerveusement de la psychiatre.. je pense que je faisais à l'époque un syndrome iatrogène qui aggravait mon état.. enfin le lithium m'avait bien réussi.. je l'ai arrêté ensuite en début Mars 2005 et depuis cela va... jusqu'à aujourd'hui sans traitement.. donc depuis 9 ans... mais si j'éprouves un souci un jour je reprendrai sans problème du lithium c'est très efficace pour la mélancolie anxieuse et les idées suicidaires.. un léger effet sédatif et un paradoxe étonnant c'est que les premières prises provoquent une insomnie, en tous les cas ce fut mon expérience... mais une amélioration très rapide et très net sous 11 ou 12 jours, ensuite un aplanissement agréable... enfin ce fut mon vécu concernant cette molécule.. chacun réagit d'une façon qui lui est singulière..

ce que je peux te dire c'est que tu ne dois pas rester ainsi, alors soit tu changes de médecin, car le tien a l'air de jouer à l'apprenti sorcier sceptique et dubitatif sur ses propres actes sans prendre la mesure des conséquences que cela peut avoir, soit tu t'expliques clairement avec lui, et tu deviens actif de tes soins tout en réclamant de ton médecin de prendre sa part de responsabilité dans ton suivi..

c'est tout ce que je peux te dire sur la chose..

Courage !!

Cordialement

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

je m'adresse à l’instigateur de ce sujet: la relation entre le patient et le psychiatre. Je suis suivie par la même psychiatre depuis 4ans et il est vrai qu'au début, elle pensait plus à des caprices qu'à des actes compulsifs et que les troubles de l'humeur n'étaient pas assez prononcés, et donc pareil elle me disait que je me cachais derrière mon mal-être et mon stress post-traumatique, qui était en fait bien un trouble bipolaire de type 1 accompagné d'une résonance psychotique en cas de crise de manie ou de dépression sévère. Cependant, elle a bien vu que les choses ne changeant pas malgré des traitements lourds et indisposant, elle a donc décidé de m'hospitaliser (9 mois) pour une série d'examen psychiatrique. C'est alors qu'elle a compris qu'elle m'avait flingué la tête avec des traitement épileptogènes (19 crises en 3 ans, elle m'appelle la miraculée!). Tout ça pour dire que rien n'est perdu pour quelque patient que ce soit, il faut être sincère et honnête avec sa psychiatre mais se montrer ouvert et enthousiaste dans la démarche de la parole et du traitement médicamenteux...Plus la psychiatre en sait, plus elle est à même d'adapter le traitement.

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,
Je viens de changer de psychiatre après avoir été suivie pendant une dizaine d'années par la même .Elle m'a fait essayer plein de traitements différents et comme ce n'était pas parfait , hop , un nouveau ! Avec le dernier , je me suis retrouvée en HP pendant 10 jours aussi je n'avais plus confiance et j'ai interrompu nos relations .Je vais voir ce que ça va donner avec la nouvelle psy ...Je vous tiens au courant mais je reste prudente et si je n'ai pas confiance , j'en changerai encore ...J'ai aussi décidé de voir un psychologue en parallèle pour mes angoisses très fréquentes : on verra si ça marche ! A suivre ...Amitiès et bon courage!!

Relations entre le psychiatre et son patient
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

chatterpassion bonjour, fais confiance à ton thérapeute et tout ira bien rassures toi avec une thérapie on arrive à refaire surface un jour ou l'autre mais tu es une partie active du processus ne l'oublie pas gros bisous

Relations entre le psychiatre et son patient
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Merci Verveine , Je sais bien que je dois me booster moi-même , mais il y a des jours où c'est plus dur que d'autres!!Bisous à toi

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 164 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

C'est gratuit & anonyme