La dépression et mon entourage

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

39 réponses

684 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

Partagez ici la relation que vous avez avec votre entourage. Comment se montre t-il envers vous ? Que pouvez-vous conseiller ?

Début de la discussion - 19/09/2011

La dépression et mon entourage


Posté le

moi ma depression

mon medeci ma dsi aujourd hui que ma glande thyroide etais a un tot cretique je dois passer une echo

je me sent si mal je sais plus ou j en suis vendredi soir j ai voulu prendre des pillule pour en fenir mais mon mari est arriver a temps

je me sent si seul j au l impression d etre en prison j en peut plus je vais passer a l acte si sa continue j en peut plus aider moi je vais craquer ....merci !!

La dépression et mon entourage


Posté le

Ma famille ne parle pas de ma dépression .. c'est tabou chez nous donc faut faire avec et avancer.

Mes amis m'écoutent mais ne savent pas quoi faire pour m'aider ; un me remue et le fait d'avoir failli le perdre à cause de mon imbuvable humeur, de ma parano m'a fait aller consulter à nouveau. Y a du travail, beaucoup de travail ...

Sinon, personne ne voit que je vais mal ; le 'masque' que j'enfile lorsque je sors trompe bien les choses ....

La dépression et mon entourage


Posté le

Nyna : Il faut tenir bon! Consulte un psychologue cela pourrait t'aider. Dis toi bien que la dépression, ca se guéri! Courage!

Converge : C'était exactement pareil chez moi, un sujet tabout! J'étais donc seule, mais ma psychologue trouvait que cela me nuisait, elle m'a donc demandé de venir avec ma maman, qui a pleurer apres 10minutes, cela m'a étonné car elle a toujours pensé que j'inventais, c'est donc là que j'ai vu qu'elle ne s'en foutait pas, mais se sentait juste impuissante face à cela, maintenant elle prend mon mal-être en compte. Mais je ne veux pas non plus que l'on me voit comme : la malade! Donc j'évite d'en parler chez moi. En tout cas ne croit pas que ta famille s'en fiche :)

Ensuite, en public je suis exactement pareil, j'enfile le masque de la bonne humeur... Mais ca me permet aussi de me changer les idées et me convaincre que ca finira par aller... Puis ton ami t'écoute, mais il ne faut pas lui demander de te sortir un discours là dessus, il n'est pas diplômé psy donc il est un peu impuissant comme dans ta famille. Parles en surtout à ton psychologue! Bien à toi.

La dépression et mon entourage


Posté le

Moi c'est un peu comme Converge; personne en parle et d'ailleurs personne ne comprend. Mon frère a ses propres problèmes (il a la SEP) donc il ne se préoccupe pas de mes problèmes mais je le comprends, ma soeur pense que je suis une comédienne, que je suis méchante et égoïste..., mon beau-père s'en fiche royalement (et je m'en fiche aussi) et ma mère je crois qu'elle s'inquiète beaucoup, en tout cas je sais qu'elle aimerait me voir heureuse et que je me prenne en main, mais elle ne sait pas comment réagir alors elle préfère ne rien faire, et quand j'essaye de lui en parler elle s'énerve ou me rappelle à quel point ça lui fait du mal aussi (ce qui me fait culpabiliser et me plombe le moral ! ). Avec ça je suis sociophobe alors je n'ai pas vraiment de vie sociale et donc plus d'amis avec qui en parler.

La dépression et mon entourage


Posté le

En ce qui me concerne je suis comme un chat : je m'isole quand cela ne va pas . J'ai bien du mal à parler de ce qui ne va pas , à parler tout court ,et je n'ai jamais eu l'habitude de me plaindre . On pourrait me donner un oscar quand je parle au téléphone , tellement je suis habile pour masquer mon mal être .La seule personne avec laquelle je ne triche JAMAIS est mon psychiatre ( une personne géniale ) . Mon entourage proche connait ma maladie mais n'en mesure pas toujours correctement les conséquences , ni le degré de ma souffrance .Je sais qu'ils veulent bien faire mais ils font souvent tout de travers et me culpabilisent davantage . Je crois qu'il faut avoir vécu la maladie pour la connaître , à moins d'être un professionnel de santé . Je sais cela dit qu'ils voudraient tous me voir guérrie et heureuse , cadeau que je ne suis malheureusement pas encore capable de leur faire .

" Le plus beau cadeau qu'on puisse faire à ceux qui vous aiment est d'être heureux "

La dépression et mon entourage


Posté le

Je n'arrive plus à parler, je suis bloquée, il faut toujours expliquer, ma famille me conseille scanners (pour le dos), coloscopie (pour la colopathie), etc, etc. Au bout de deux jours de vacances à Arcachon chez ma tante, je me suis sentie si seule, si ignorée, si fatiguée, si affamée (je ne digère plus rien alors j'en suis au riz), si triste, que j'ai pété un cable, une sorte de burnout émotionnel, en 10 minutes j'ai refait mes bagages et sauté dans ma voiture pour les 700 km de retour vers ma bretagne. Affolement dans la famille bien sûr : chagrin de ma tante (elle a 85 ans), panique de ma soeur qui a voulu venir chez moi (elle vit à paris, je ne parviens plus à lui parler depuis longtemps, j'ai dit merci mais non), inquiétude de mes parents (plus de 80 ans). Normal, je sais. C'est bizarre, je me sens mal aimée, et quand on essaie de m'aider, maladroitement mais de bon coeur, je ne PEUX pas. Je tente confusément de parler de dépression (j'ai pas abordé la fibromyalgie), mais çà me gave de décrire ce que je ressens et "mes douleurs", je ne sais pas faire. Pourtant je sais parfaitement que parler est une des solutions les plus recommandées. Je me renferme et je m'isole c'est clair, de toutes façons je ne sais plus quoi faire. 

La dépression et mon entourage


Posté le

Avec mes amies c'est pareil, je leur ai même dit l'année dernière que je ne pouvais plus téléphoner. Par contre, je leur écris (email). Mais c'est difficile à comprendre pour elles, et elles se lassent peu à peu. 

La dépression et mon entourage


Posté le
Bon conseiller

Depuis longtemps, j'ai été en présence de personnes dépressives car mon père était un grand dépressif

Ma mère s'est battue pendant des années pour l'aider à s'en sortir et il avait fini par y arriver

Malheureusement il a eu un cancer pas longtemps après

Je suis un peu comme lui, et je fais plusieurs dépressions, j'ai la chance d'avoir ma mère qui m'a aussi aidée, mais j'avais du mal à lui dire comment je me sentais

Pour les psy, j'ai franchement connu tout et n'importe quoi

une psychologue qui ne m'a jamais comprise, un psychiatre qui a fini par ne plus parler de que lui, jusqu'à ce que je rencontre la dernière psychiatre dans mon ancienne ville

Elle était vraiment super et avec elle j'ai pu vraiment avancer

Mais à certains moments, c'était moi qui avait du mal à lui parler et au lieu d'appeler au secours, je me refermais sur moi même

Là j'ai appris à dire quand je vais mal

Depuis que j'ai changé de ville, je suis suivie par le psychologue du cad (centre anti douleur) en attendant d'aller voir une psychiatre, car elle ne peut pas me recevoir avant le mois de septembre

La dépression et mon entourage


Posté le
Bon conseiller

Pourquoi ne pas parler à votre tour, de la façon dont votre entourage vit votre dépression

Dites nous s'ils vous rejettent ou s'ils vous aident

Vos témoignages peuvent peut être aider d'autres personnes

Discussions les plus commentées