https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

Besoin d'aide
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller
@clarilka Bonjour Clarilka. Merci de cette info. C'est bien de savoir cela, car je n'ai jamais eu de retour lorsque j'ai évoqué cette application en la suggérant à des organisations susceptibles d'être intéressées (contexte post-attentat, ... ). Par ailleurs, il serait dommage que cet outil ne se développe pas en aide pour ès victimes d'agression, ou des profils liés à des stress spécifiques liés à des interventions. Satisfait de savoir que la recherche travaille à cette plus-value sociale, et amélioration de la gestion de notre question de santé. Je n'ai aucun intérêt sans cette affaire, et ce n'est pas si adapté pour moi car on me dit le plus souvent que je dois être habitué à des évaluations aussi négatives, ce qui est rassurant par le côté objectif indispensable, et décourageant d'autant qu'il me conseille de me faire aider au plus vite ou d'appeler les urgences en cas d'idée d'atteinte à moi-même évidement souvent présenté dans une journée. Je n'ai heureusement pas d'idée d'atteinte aux autres. Je n'aime ni la violence, ni le conflit. Même si je crois supporter plus que la grosse moyenne. Par contre, le volet conseil de contact à l'entourage - qui devrait être un peu sensibilisé, y est très utile. Échanger trois mots au bon moment peut appaiser. Je n'hésite pas au recours à l'écoute en ligne pour échanger même sur un ton léger (car ces personnes font déjà un boulot lourd), De même les propositions d'action face à un symptome sont très bien faits et déjà nous détournent un instant de nos ruminances lorsqu'elles "montent dans les tours..." La déculpabilisation des messages est aussi importante car lorsque l'ESPT est avéré, nous prenons (je prends) souvent le moindre conseil comme un reproche et une forme de violence. Ce qui exige une forte volonté pour ne pas le montrer. Pourtant, c'est naturel, puisqu'on dans certains cas, on peut voir un agresseur potentiel en presque tout le monde... De même se croit-on redevable de toute aide un peu appuyée que l'on nous apporte. Or dans la communication ordinaire, il est courant de souligner inutilement l'aide apportée comme une reconnaissance de dettes, ou de souligner que votre situation est difficile ou qu'il faut faire un effort comme si nous étions retournés en enfance. Nous sommes déjà si convaincus d'une culpabilité que cela n'aide pas. Pour moi, j'ai trop de distance entre l'action à exécuter et toute mes préoccupations. Par contre, je crois être capable de m'insérer dans une dynamique et même pouvoir être performant. Socialement, je suis assez agréable. Merci de m'excuser d'avoir - not tapent - utilisé un NOUS généralisant qu'il y a lieu de nuancer certainement. Merci encore pour votre remarque car on oublie que de nombreuses personnes dans l'ombre travaillent sur ces sujets. Merci de me garder informé de votre initiative. Je n'ai pas fait de ceci un mail privé, car je crois que ces échanges sont aussi ce que l'on attend sur Carenity. Cela invite aussi à ne pas avoir peur de dire. Quoi que l'on pensera de nous. D'où mon apparente obsession de l'anonymat. Si je sais dans quelles relations je suis, et même souvent publiquement je sais parler de presque tout. Mais ici, nous sommes entre personnes blessées échangeant sur des blessures malgré tout differentes les uns des autres. Chacun doit se prémunir des intrusions. En disant cela, je me sens ridicule car je ne suis pas sorti de mon tout petit chez moi depuis plusieurs jours et ce n'est pas cela que je suggère. D'autant que je subis une petite intervention lundi et que je crois souvent comme à l'instant que ma situation est inextricable alors que, pour partie peut-être, est-ce aussi parce que j'ai oublié de prendre mon cymbalta. Je vais essayer de le faire à l'instant. Question, sait-on jamais : auriez-vous entendu dire qu'un syndrome type SED peut avoir des conséquences sur le cerveau ? La mémoire ? Je cherche à voir à quoi imputer de façon nuancée mes différents symptomes. J'ai un dépistage en cours. Je ne prend pas cet avis comme un avis medical relatif à mon cas, mais comme info générale. J'en parlerai de toute façon à mon toubib. Bon travail, et merci pour celui-ci.