https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/polyarthrite-rhumatoide.jpg

Patients Polyarthrite rhumatoïde

2 réponses

28 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Faites-vous appel à une aide à domicile ? Si c'est le cas, cela a t-il eu un impact bénéfique important sur votre qualité de vie ?

N'hésitez pas à partager vos expériences et vos questions sur cette thématique dans ce sujet.

Début de la discussion - 06/03/2015

Faire appel à une aide à domicile
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Je relance ce sujet !

Faire appel à une aide à domicile
Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

J'aimerais bien avoir une aide car il m'arrive d'en faire trop et de le payer trop cher. Les douleurs augmentent, mes mains enflent et je suis obligée de capituler.

Je vis là où à l'origine mes grands parents venaient passer les dimanches au bon vieux temps des mazets en garrigue nîmoise. Ce qui était la terrasse, nous en avons fait la pièce à vivre avec tout le tour des baies vitrées, un escalier avec des marches de 10 centimètres de haut pour que je puisse les monter et accéder à une autre terrasse arborée de vieux chênes. Mon mazet n'est pas très grand mais avec deux chiens et de plein pieds avec assez souvent du Mistral qui fait entrer les feuilles de chênes dès que nous ouvrons la pièce, il y a du travail.

Je ne peux plus cuisiner pour plusieurs raisons, les douleurs pour, trier, laver les légumes, porter les casseroles, surveiller la cuisson. Et puis les odeurs ... J'ai toujours plus ou moins la nausée et les odeurs de cuisine m'indisposent vraiment. C'est donc mon mari qui s'y colle avec plus ou moins de goût. Il fait aussi les courses, avec le même goût. Je ne conduis plus par rapport à mon traitement (surtout la morphine)ça me manque beaucoup et ça m'a fait perdre beaucoup de mon autonomie. De toute façon, je ne serais pas capable de faire mes courses, prendre les choses, les mettre dans le cadi, les sortir du cadi, les poser sur le tapis de la caisse, les remettre dans le cadi puis dans le coffre de la voiture, rentrer dans ma voiture, chose difficile car il faut que je soulève ma jambe pour entrer, difficile par rapport à mes prothèses de hanches.

Je lave le linge à la machine, pour ça, ça va puis je mets ce qui le supporte au sèche linge, ça me demande plus d'effort car le linge mouillé est plus lourd et il faut le monter dans le sèche linge au dessus de la machine. Le repassage, une chose que j'adorais faire mais que je ne fais que très peu, une demi-heure et je suis obligée de m'allonger une heure avant de pouvoir reprendre. Je suis devenue très lente, je mets deux ou trois fois plus de temps pour faire les choses. Pour prendre ma douche et nettoyer le bac, la porte vitrée et la robinetterie, il me faut plus d'une demi heure. Comme je suis grosse, je dois pommader le plis sous mon ventre et ma poitrine sans quoi, je me couvre de mycose. Pour m'habiller, c'est galère car les douleurs de mes épaules limitent mes mouvements. Quand j'ai fini, je suis épuisée. Mon mari ne comprends pas à quel point et si nous devons sortir pour un rendez-vous, il s'impatiente et me rappelle l'heure ce qui a le don de m'exaspérer. Je ne mets pas de chaussettes ni bas, même l'hiver, j'ai abandonné car trop compliqué. Il faut que mon mari me chausse. J'ai depuis quelques années une personne qui venait deux heures par semaine, très efficace, elle tirait les meubles, passait l'aspirateur, faisait les pavés, prenait la poussière et trouvait encore du temps pour faire les vitres d'une fenêtre ou retirer les pots de cheminée pour les laver ainsi que le manteau de la cheminée. Elle ne touchait pas au linge, à mes lits et aux WC (je ne supporte pas de lui faire faire ça) Elle me demande 10€ de  l'heure et gronde si je veux rajouter quelques chose. Mais voilà ..... elle a deux filles qui ont grandi et posent problème. C'est elle qui doit les régler et ça prend beaucoup de temps sans compter que son état nerveux, déjà amoindri devient un gros problème de fatigue. Elle ne peut pas venir souvent, quelquefois, je reste plusieurs semaines sans la voir. Elle s'en excuse mais me prévient souvent au dernier moment. Je la comprends et ne la blâme pas mais je suis obligée d'en faire d'avantage et je suis souvent épuisée. A ma polyarthrite, s'est ajoutée une fibromyalgie qui se rajoute à ma fatigue et mes douleurs. Cette personne est très gentille, efficace, pas chère et bien que mon entourage me conseille de prendre quelqu'un d'autre, je repousse toujours le moment ayant peur de ne pas trouver quelqu'un d'aussi bien et qui ne me coûte pas d'avantage. Même si je suis prise en charge à 100% par la sécurité sociale mon état de santé engendre des frais importants pour moi. Ma jeune chienne à mangé mes lunettes que je venais de changer, j'ai remis les anciennes car j'ai besoin de verres très chers par rapport à ma vue. Pour l'instant, il n'est pas question que je dépense plus de 700€ pour les remplacer. Pour prendre une aide à domicile, il faut faire un dossier avec le montant de nos revenus. Les miens ne sont pas importants et  je pourrais avoir droit à pas mal d'aide mais mon mari bénéficie d'une bonne retraite même si je n'en profite pas toujours, les faits sont là, je n'aurai droit à rien. Dans ces conditions, je ne vois pas comment faire pour obtenir une aide suffisante pour mon cas. Si vous avez une solution, je suis prête à l'étudier.

En relisant le sujet de la thématique, je m'aperçois que je suis un peu hors sujet mais je pense quand même qu'une aide à domicile doit être moralement et physiquement une très bonne chose : être libérée plus ou moins des tâches ménagères les plus pénibles et avoir une présence non familiale à qui on peut parler autrement. Je m'entends bien avec tout le monde et c'est tellement agréable de vivre dans le propre.

Merci de m'avoir lue

Chantal

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 193 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

C'est gratuit & anonyme