/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Infarctus du myocarde

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour @pseudo-masqué , pas exactement,( si je ne les prends pas pendant quelques jours, mon cardio m'a prévenu, c'est terminé) mais si mon mari ne s"en n'était pas préoccupé à ma place je ne serais certainement plus là et c'est encore valable maintenant

Par contre je n'ai revu mon cardio (alors que j'aurais du la revoir tout les six mois si j'avais été une grande fille) qu'au mois de mars de cette année, les douleurs étaient réapparues depuis janvier et s' emplifiaient, (on ne peut se tromper rien à voir avec des crises d'angoisses) mon mari a pris rendez vous et clinique direct.

bonne journée à vous, @pseudo-masqué , comment allez vous ?

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

C'est vrai, j'ai été prévenue, il faut impérativement prendre le traitement régulièrement. Mais les effets secondaires, ne sont pas terribles ! Au point de vue douleurs, je ne sais pas faire la différence entre crises d'angoisses et cardiaques. Pour ma part, quand je suis stressée, j'ai des douleurs à la poitrine. Mais bon, je ne peux pas à chaque fois aller chez le médecin !

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le

bonjour michelle71,alors comme ça ont ne prends pas les médicaments et ont ne vas pas voir son cardio tous les 6 mois

hooo!!!! c est pas bien

J avoue je vois mon cardio tous les six mois,mais plus ça va moins j ais envie de le voir

la dernière fois il m a hospitalisé 1 semaine

personnellement les douleurs a la poitrine provenant du cœur je saurait m en rappeler

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

J'ai traîné mes douleurs à la poitrine  4 jours avant de faire mon infarctus, pour ma part, c'était sournois, donc pas facile à détecter. C'est là que nous nous apercevons que nous sommes tous différents dans les maladies.

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonsoir @pseudo-masqué, maintenant je le sais les douleurs différentes d'une crise d'angoisses ont commencé en décembre, j"ai aussi pris cela pour du stress du à ces satanées fetes de fin d"années, mais au départ ces douleurs arrivaient quand je faisait un effort et passaient lorsque je m'allongeais,  puis elles se sont emplifiées, en mars, j'ai eu une nuit, une grosse crise qui ne s'arretait pas, je n'ai pas voulu appeler et 3 jours plus tard c'était presque trop tard.

J'ai eu beaucoup de chance, mais c'était uniquement de ma faute, je refuse la maladie et ce serait trop long a expliquer.

Je suis d'accord avec vous nous sommes tous differents, ( heureusement d'ailleurs pour toutes les autres choses sinon ce serait triste) et j'espère que vous arrivez a surmonter vos pathologies.

Je vous souhaites une bonne soirée ainsi qu'à @pseudo-masqué  et tous les autre bien sur

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour michelle71,

Surmonter les pathologies, je pense comme nous tous, tout dépend des jours, comment on se sent physiquement et dans la tête, enfin, il faut faire avec, pas toujours évidemment !!! Par contre, la crise d'angoisse, les simptomes. Je ne les connais pas !

Par contre mon coeur, je ne le trouve pas très net, je vais peut-être prendre un RV, mais ça me casse les pieds, je devrai prendre RV qu'en fin d'année. Tiens, je pense à @loonping15 !!!

Bonne journée à tous 

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour @pseudo-masqué , alors je ne suis pas la seule a reculer pour les rendez vous. Sérieusement il vaut mieux assurer si vous sentez qu'il y a quelque chose de louche plutot que douter (OK , je suis mal placée pour dire ça) ce n'est sans doute rien mais vous serez fixé.

Bon courage à vous et bonne journée à tous

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le

bonjour Michelle 71 et majo

c est vrai on est mal placé pour donner des conseils vu qu ont a tous reculer la visite chez le medecin

pour ma part avant l infarctus la poitrine me brulait quand je fesait des efforts ,finalement je me suis adapter en faisant moins d efforts

finalement je me suis réveille un jour avec un mal de poitrine qui s est amplifié de minute en minute comme si ont m écrasait la poitrine

au bout d un moment je suis alle au urgence a la clinique a cote de chez moi

inconsciemment je m en doutais, et continuant les erreurs je me suis déplacer au lieu d appeler le samu

Et oui nous ne sommes que des humains et nous avons peur de ce qu ont pourrait nous trouver, c est pour ça que nous reculons le plus possible le RDA(ce n est pas très malin ,je sais de quoi je parle et je ne jette la pierre a personne)

 surtout prenez soins de vous a+++

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

bonjour @pseudo-masqué , comment ça va en ce moment?

bonne journée

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le

bonjour Michelle , je dirai que ça peut aller a par que j ai decouvert que la kératite que  j ais au yeux est a cause de l anesthésie lors  de mon opération

il parait que le produit peut pour certains cas assécher les yeux et donc corné esquinter par le battement des paupières

dur dur mais, on continue jusqu au prochain soucis

et toi comment va tu