Infarctus du myocarde et angioplastie

Quand une artére est bloquée, une angioplastie peut être nécessaire pour rétablir la circulation et éviter l'apparition d'un infarctus.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

L’angioplastie coronarienne est une intervention chirurgicale qui est utilisée lorsque les artères coronariennes sont obstruées ou resserrées et doivent être rouvertes. Cette intervention permet d’améliorer la circulation directe vers le cœur.

Avec le temps, des "mauvaises graisses" peuvent s’accumuler dans les artères, formant des plaques : les artères durcissent alors et les plaques les obstruent. Lorsque ce processus se manifeste dans le cœur, l’obstruction des artères coronariennes peut provoquer un infarctus du myocarde. L’angioplastie est donc en mesure de rétablir la circulation directe vers le cœur lorsque les coronaires sont bloquées ou resserrées à cause de la coronaropathie.

L’angioplastie est une intervention chirurgicale plutôt fréquente qui peut être utilisée pour limiter les dommages au muscle cardiaque provoqués par un infarctus. L’infarctus du myocarde se manifeste lorsque l’artère est complètement obstruée et que le sang ne peut plus circuler. Durant l’intervention, un ballon gonflable est introduit dans l’artère, puis gonflé pour rétablir au moins en partie la circulation.

Actuellement, de nombreux chercheurs sont en train de développer de nouvelles techniques pour améliorer la sûreté et l’efficacité de l’angioplastie, afin d’empêcher les artères de se resserrer après l’intervention, mais surtout pour que l'opération devienne accessible au plus grand nombre de personnes.

Les avantages de l’angioplastie pour l'infarctus

L’angioplastie est une procédure qui présente des avantages par rapport au pontage coronarien :
- Elle ne nécessite aucune incision ;
- Elle ne requiert pas d’anesthésie générale ;
- La guérison est plus rapide.

L’angioplastie est aussi utilisée comme intervention d’urgence en cas d’infarctus du myocarde ; elle correspond actuellement à l’intervention la plus rapide pour ré-ouvrir une artère obstruée et est la technique la plus utilisée en cas d’infarctus.

L’angioplastie a néanmoins un inconvénient par rapport au pontage coronarien : l’artère court un risque plus élevé de se refermer dans le temps. Cependant, il est possible de diminuer le risque en utilisant des stents (petits treillis métalliques qui maintiennent l’artère).

Les plupart des patients peuvent retourner chez eux le jour suivant l’intervention. Lorsque le chirurgien autorise la sortie du patient, il donne toutes les instructions à suivre une fois rentré à la chez soi.

En règle générale, les patients reprennent le travail environ une semaine après l’opération. Le médecin doit cependant tenir sous contrôle régulier le patient.

L’angioplastie peut diminuer le risque d’infarctus du myocarde mais n’est pas un traitement contre les facteurs de risque qui le provoquent. Modifier son style de vie est nécessaire pour traiter la coronaropathie et donc limiter les risques d’infarctus.

Dernière mise à jour : 11/04/2017

avatar Équipe éditoriale Carenity

Auteur : Équipe éditoriale Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Fiches maladies

Actualité - Infarctus du myocarde

Lire l'article