Comment retrouver son équilibre après une dépression sévère ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

11 réponses

118 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous,

Je m'appelle Mélissa. J'ai 21 ans. Et je suis dépressive.

Il y a 1 an encore je faisais un épisode dépressif. Au début je ne savais pas mettre les mots dessus car je ne pensais pas que c'était le cas mais je sentais que quelque chose n'allait pas que j'étais au plus mal. Cela a commencé en 2018 par des troubles de comportements alimentaires (boulimie, hyperphagie) difficilement gérables, et une relation avec mon père très complexe. Cette raison là m'a poussé à l'époque à me diriger vers un psychologue. Je n'avais jamais vu cela comme un acte négatif car pour moi les professionnels de santé ont leur spécificité et cela ne nous rend pas moins vulnérables de consulter. De la j'avais entamé une grosse démarche vers la guérison ce qui a très bien fonctionné car j'avoue que mon estime de moi même à l'époque était au plus bas..

Tout à allait vraiment bien j'ai pu terminer mes études convenablement, tenter d'avancer avec mon conjoint de l'époque, me reconstruire petit à petit après avoir fait un gros point sur moi même. Jai même trouvé du travail (en CDI) directement après l'obtention de mon diplôme.

Mais voilà.. Le confinement arrive je ne travaille que partiellement et me retrouve confrontée à la réalité de la situation : je suis seule. Pas toujours en présentiel mais je me sens seule. J'avais tout essayé la télévision pour dormir, prendre un chat pour les câlins, demander l'aide à mon conjoint de l'époque mais celui ci s'évertuais à me dire à quel point je le stressais et quand bien même parfois j'étais folle. Biensur je continuais le psy je ne lui disais que le positif car j'ai commencé à ce moment là à m'enfermer dans ma bulle et à ne rien faire paraître. A me montrer forte courageuse et j'étais active active active : au boulot je travaillais travaillais et je sentais que je n'étais pas la bienvenue.. J'enchainais des semaines de 42h et malgré ça les employés continuaient à me harceler à dire que je n'étais que récemment diplômée que je n'avais rien à dire etc..

Et la j'ai senti le burn out arriver. "Tu n'as que 21 ans c'est pas possible  je me répétais" car c'est aussi ce que me racontaient mes collègues quand j'essayais de m'ouvrir.. Mon conjoint de l'époque n'étant jamais là..

Et puis j'ai été hospitalisée pour de gros malaises.. Sur mon lieu de travail.. J'avais plus de 16 de tension mon cœur s'emballait j'étais en constante hypoglycémie même en me resucrant et je n'avais pas remarqué jusque là mais j'avais perdu 15kg.. Moi qui a l'inverse mangeait trop là je perdais car l'appétit n'était plus là. Depuis ce jour les collègues ont profité de ma situation et ont joué de mes faiblesses.. J'étais de plus en plus stressée fatiguée irritée.. Et ce n'était plus supportable. J'ai redemandé un suivi psy et ma psy m'a dit que ma santé physique et mentale était en danger et qu'il fallait absolument que je cesse mon activité le temps d'une guérison mais aussi que je reprenne un traitement médicamenteux car la situation semblait difficilement gérable pour moi j'étais en totale perte de contrôle..

Mon conjoint et moi prenions des horizons différentes et je ne supportais plus son agressivité face à la situation me reprochant constemment d'être mal.. Ma famille, à une centaine de km ne comprenait pas non plus.

Je me suis enfin mis en arrêt car j'étais fatiguée et j'en avais marre d'aller au boulot avec ce cœur qui bats très vite et surtout j'avais eu une altercation avec l'un des médecin de mon lieu de travail (je travaillais en clinique) qui m'a rabaissé..

Et la ma relation conjugale a basculé.. Pendant ce temps là j'avais un ami très présent mon meilleur ami avec qui je correspondait et qui m'aidait beaucoup.. Pour me changer les esprits nous avons décidé de se voir mais cela a basculé car nous nous sommes rendus compte qu'un lien plus fort que l'amitié c'était tissé entre nous.. Celui de lamour..un amour naissant

Mais voilà à ce moment là c'était compliqué car j'étais au plus mal je crois que je n'avais jamais fait une dépression aussi sévère.. Car j'étais phyqieument impactée avec ma perte d'appétit, mes malaises.. Mais malgré cela sa présence me faisait énormément de bien il était le petit rayon de soleil qui filtrait dans le brouillard sombre qu'était ma vie.. 

J'ai décidé de suivre mon cœur et je l'avais mis en garde.. Je savais que cela risquait d'être compliqué pour lui car j'ai perdu tout contrôle de ma vie. J'ai décidé de me séparer de mon ex conjoint à l'époque car je sentais le rapprochement avec l'homme qui étais mon ami mais cela voulait dire démissionner retrouver mes parents et faire face à mon père.. Ne plus avoir de revenus et être dépendante..

J'ai donc fait ce choix. Pour moi. Mais malheureusement la société ne le vois pas comme ça.. 

Voilà où j'en suis actuellement.. Je suis perdue. Blessée. J'ai pourtant l'espoir de me relever mais c'est compliqué car confinement tombé.. Sans emploi sans ressources.. Sans habitat.. Il est compliqué de retrouver l'équilibre et un semblant de contrôle dans ce cas de figure la.. Surtout qu'hier après une crise.. J'ai discuté avec mon "ami" car je suis quelques jours chez lui pour le confinement.. Et il m'a dit qu'effectivement je le rendais malheureux dans ces cas là et il a confirmé que j'étais difficile à vivre.. Et depuis j'ai peur. De me retrouver à nouveau seule. Et de faire subir ce mal être aux autres. Je culpabilise x1000 mais en même temps je me dis que je n'ai pas choisi d'être au plus mal. 

Début de la discussion - 19/11/2020

Comment retrouver son équilibre après une dépression sévère ?


Posté le

bonjour Mélissa,

j'ai lu ton histoire avec intérêt. ce que j'en ressens c'est que déjà tu devrais ne pas trop te préoccuper du quand dira-t-on ni de ce que la société peut bien penser, ce qui est bien ou pas bien. il y aura toujours quelqu'un pour penser et critiquer tes faits et gestes même si ce que tu fais c'est super bien.

l'important déjà c'est toi et ta santé. ton 1er épisode dépressif n'était sans doute pas complètement fini et tu devais encore être assez fragile quand tu as commencé ton job. quant au travail pourquoi avoir bossé autant d'heures ? tu as un besoin de reconnaissance que tu n'as pas auprès de ton père ? là je fais la psy de bazar !!!

ce qui me marque en lisant tes mots c'est que tu consultais un psy mais que tu lui disais seulement les choses positives. comment un psy peut-il t'aider si tu ne lui dis pas ce que tu as sur le coeur ? soit le courant ne passe pas avec lui auquel cas je te conseille d'en changer mais tu sabotes toi-même le travail que tu entreprends sur toi-même. 

je pense que tu as des atouts. tu as trouvé un travail rapidement, tu étais en couple. tu as rencontré une autre personne. la situation sanitaire actuelle n'est pas facile pour retrouver un nouvel emploi mais dans un premier temps l'important est que tu reprennes confiance en toi et que tu te soignes et fasses "vraiment" aider. 

Comment retrouver son équilibre après une dépression sévère ?


Posté le

J'aimerais vous aider , seulement , je connais la dépression , c'est facile d'y entrer , pour ma part cela fait des années , la porte est grande , mais la porte de sortie est si petite que je ne l'aie pas trouvée et ne la trouverai probablement jamais ?

C'est con pour votre nouveau compagnon , car cet amour avait l'air pur , ne pourriez vous pas faire chambre a part et vous retrouver que les jours ou ça va un peu mieux? Car je suis sur qu'il vous comprend , mais qu'il n'a pas comprit que quand un dépressif va mal , personne ne peu rien pour lui , la crise doit passer et après il y a une petite période d’accalmie.

Les collègues de travail ne sont pas la pour aider , j'ai connu aussi .

Je n'ai pas de conseils particuliers a vous donner , faites au mieux tous les deux , car votre couple semble beau .

Bon courage

Comment retrouver son équilibre après une dépression sévère ?


Posté le

Bonjour Ange16, je vous remercie pour votre commentaire qui m'apporte soutien et une certaine compréhension.. Merci pour vos conseils. 

Je ne pense pas au fait que vous ne retrouverai pas la porte de sortie. J'ai la conviction qu'en s'armant de patience et en s'accrochant aux petits détails de la vie ou les périodes sont moins sombres, nous pouvons la trouver. Mais pas à pas. Ne découragez surtout pas.

Bon courage à vous. 

Comment retrouver son équilibre après une dépression sévère ?


Posté le

@Ange16‍  @melissaxlaxloca‍ La porte de sortie nous la trouverons, il nous faudra du temps, du courage, du soutien.

Pour  votre couple, @melissaxlaxloca‍ il faut peut etre que votre ami puisse se  confier à quelqu'un sur la difficulté de vivre avec un dépressif. De se sentir impuissant face au mal etre de la personne qu'on aime et de devoir subuir ses variétés d humeur.

Ma therapeuthe m'a expliqué que la dépression est un désordre chimique autant que psychologique.Tout le monde ne le sait pas ou ne le comprend pas, mais c'est la chimie de nos corps qui déconne et nous rend triste et demotivé.

Courage. 

Je profite d etre dans un moment d''espoir pour vous envoyer des ondes positives. 

Comment retrouver son équilibre après une dépression sévère ?


Posté le

@NadinedeVendee , la dépression fait partie de ma vie, je suis né surdoué , mais avec une maladie génétique qui a largement ralenti tout dans mon corps , j'ai mi du temps a voir ma voix muer , les autres de mon age se fichaient de ma figure , j'ai mi du temps pour devenir physiquement un vrai homme , ça a joué sur la suite , puis , j'arrivais au travail a inventé des machines pour moins se blesser , j'étais responsable de la sécurité, mais niveau force et compétitivité, j'étais en dessous des autres , pour garder ma place j'ai accepté qu'un de mes chefs me film afin de me démontrer mes lagunes, bon-là pour le coup, notre directeur des ressources humaines , qui était un jeune homme, au courant de toutes les lois a dû intervenir, car je n'ai jamais entendu parler de ce film .

J'en pouvais plus mes frères , mes collègues , mes chefs, tout le monde me disait que j'étais trop lent, sans compter les heures de sommeil qu'il me fallait.

A une période, en rentrant du travail , alors que je ne rêvais que de dormir , mon père veuf , mon petit frère handicapé par l'alcool, ne pouvant plus retravailler m'attendaient devant ma porte , je ne pouvais pas même prendre une douche pour me détendre.

Après le reste de la soirée était mon travail d'aidant pour mon père .

J'ai passé ma vie sous pression , passé ma vie a en chier , il a fallut que je vois ma mère mourir pour commencer a comprendre que ce que je vivais n'était pas naturel.

C'est a l'age de 45 ans qu'enfin ma maladie génétique a été découverte , 45 ans le mal était fait , j'ai passé ma vie en dépression , je pense que je le serais toujours , car ma maladie est invisible , je dors encore beaucoup et n'en fais que le minimum chez moi , car je n'ai pas la force , donc autour de moi ça jase , les gens ne comprennent pas ? 

Comment retrouver son équilibre après une dépression sévère ?


Posté le

@Ange16‍ les maladies invisibles sont très difficiles à vivre, et surtout très mal comprises car peu connu  par les autres. Mais tout aussi handicapante. 

Je vous comprends, et concernant la dépression je pense qu on vit avec, avec des périodes plus ou moins douces.

Depuis l adolescence je sais qu elle finirait par me toucher. Ma grand mère, mon oncle et ma mère sont des dépressifs. C est héréditaire. Mais jusque là je n avais pas touché le fond aussi longtemps. 

Pensez vous qu on puisse un jour apprivoisr ces maladies invisibles, diabète, dépression, et toutes les autres... 

Au moins ici on peut échanger, ça fait du bien. 

Comment retrouver son équilibre après une dépression sévère ?


Posté le

@NadinedeVendee , je m'adapte a ma situation et plus , je l'étudie , je tiens des journaux ou j'explique tout , je me suis fait a l'idée de ne pas avoir de compagnes(Bien que sur ce site deux nymphos on cherchées a venir chez moi , une il y a trois mois , une autre hier , je n'ai pas besoin de ça chez moi) et surtout ce qui est le plus difficile , de ne pas avoir d'enfants , mais d'un certain coté, c'est ma maladie qui a tué ma mère alors qu'a l'époque , tous pensaient quelle avait fait un infarctus , je suis le plus touché , j'ai tout pris moi, la maladie génétique de ma mère et les problèmes intestinaux de mon père.

Mais pour revenir a la maladie , j'ai deux frères qui sont un peu touché , un qui fait souvent des malaises quant-il mange des choses qu'il ne lui faut pas et un autre qui a chaque fois qu'il mange du porc , a de l'urticaire , mais a coté, moi , c'est puissance 100, tous les jours quand je mange quelque chose , j'ai peur , le chocolat , c'est dur de savoir que plus jamais je ne pourrais en manger , alors , pour ne pas oublier le gout , je mange de la merde , comme la pâte a tartiner , bien connue, ou actuellement les buches pâtissières premiers prix , c'est tellement coupé , qu'il y a très peu de cacao dedans , si j'avais su plus tôt , j'aurais souhaité ne jamais en manger, idem pour la charcuterie , j'étais fou de saucisson sec avec du pain et du beurre , interdit , aujourd'hui je vais au drive , mais avant , vous n'imaginez pas la souffrance que c'était pour moi par rapport aux odeurs quand je passais a coté du rayon , si je me serais écouté , je me serais jeté dessus .

Pour ma part , toute cette souffrance nerveuse par rapport au mal que tout le monde m'a fait , je pense qu'elle ne passera jamais , je ne suis heureux que quand je suis seul , pour moi le pour vivre heureux , vivons caché veut dire beaucoup , toutefois quand je suis en crise , d'empoisonnement , ou , de dépression , j'ai peur de mourir seul

Comment retrouver son équilibre après une dépression sévère ?


Posté le

@Ange16‍ 

Pourquoi restez si seul, je sais que parfois on n a envie de voir personne. Mais rester isolé n est pas la solution. On a tous besoin de lâcher le stress et la pression, par écrit c est bien, mais avoir une oreille attentive fait du bien.

N hésitez pas à m écrire en privé, si je peux être cette oreille attentive, ce sera avec plaisir. 

Comment retrouver son équilibre après une dépression sévère ?


Posté le

@NadinedeVendee , ça pourrait arriver quelquefois, mais à condition, que vous ne me demandiez pas de devenir ma femme ou de venir vivre avec moi.

Les timbrées avec qui j'échangeais depuis deux jours qui m'ont demandées ça , je n'ai pas continué a échanger avec elles , nous sommes ici pour nous aider mutuellement , une personne qui était ici en 2012 m'a certainement sauvé la vie , si je peu en faire autant pour d'autres , j'en serais heureux , mais je ne viens pas ici pour trouver une compagne .

Sérieusement , je vis très bien tout seul , la preuve en est que hier soir j'ai mis a la retraite mon grand lit , pour un lit une personne a sommier articulé , que j'ai pris chez un brocanteur , ça prend beaucoup moins de place dans mon loft , et j'y ai dormi presque aussi bien .

J'ai presque passé ma vie a travailler pour aider les autres , maintenant , j'inspire a ce qu'on me foute la paix

Discussions les plus commentées