Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le

@Lucie02 Je suis passé par bien des moments comme les tiens, Lucie...alors tiens le coup. Demain est un autre jour. J'espère que tu iras mieux. 

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le

Bonjour, je vis très mal, car je ne bois pas et ne fume pas. La solitude m'est insupportable et à présent j'en ai marre

de voir des gens qui sont bien dans leur tête pour travailler, profiter la vie avec sérénité et positivité. Ras le bol d'être émotive, je veux agir, faire des projets, être actrice de ma vie. L'abandon, le manque d'appétit et de sommeil cela suffit. Avec un traitement adapté j'ai le droit de vivre comme tout le monde. Je veux être une personne et non pas une patiente c'est inacceptable.

  What do you want to do ? New mailCopy Sapinière
Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le
Bon conseiller

@sapinière‍,

Je te comprends dans ce que tu décris car comme bien d’autres ici sur ce forum nous sommes passés par toutes ces phases du plus haut au plus bas et parfois dans par des séquences qui nous ont semblé extrêmement longue comme être dans un tunnel sans issue.

Selon moi et d’après mon vécu, l’important est de prendre soin de soi y compris en ayant l’appui et le soutien des professionnels de santé. 

Et puis il y a ce foutu coronavirus qui nous pourrit la vie. Cet après-midi je fais le test de virologie PCR car j’ai une rhino-pharyngite. Je pense avoir été contaminé par mon jeune  voisin de palier lundi pour avoir discuté une demi-heure avec lui dans le milieu confiné du couloir malgré le respect des gestes barrières mais sans masques. Résultat : peut-être Covid + . J’aurai le résultat lundi au plus tard. Je reste pour le moment confiné seul dans mon T2 de centre-ville sans balcon. 

Bien solidairement.

Sylvain 

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le
Bon conseiller

Délivrance mentale hier soir en prenant connaissance du résultat du test naso-pharyngé RT-PCR fait la veille au laboratoire à l’hôpital le plus proche.

J’avais d’abord consulté à la maison médicale l’avant-veille dans un circuit spécifique au Covid-19 et le médecin m’avait prescrit cet examen car j’avais plusieurs signes cliniques évoquant le Covid-19.

Une fois prélèvement fait et dans l’attente du résultat 24 h après, le temps m’a semblé extrêmement  long et l’angoisse dans la soirée s’est emparée de moi d’autant plus que je n’ai pas cessé de lire tout ce que je pouvais trouver sur le coronavirus avec l’Internet, y compris les études chinoises à partir du foyer épidémique de Wuhan. 

Et j’ai fait une poussée de tension étant hypertendu traité et équilibré mais là c’était la panique absolue au point d’appeler le 15. Le médecin urgentiste m’a demandé de la rappeler une demi-heure plus tard pour refaire le point en me conseillant entre-temps d’écouter de la musique en préparant mon dîner.

Au second rappel, elle  en a conclu qu’il n’y avait pas de gravité cardio-vasculaire nécessitant un passage aux urgence de l’hôpital. Lui ayant indiqué mon profil psychique et que j’avais du Xanax 0,50mg dans ma pharmacie, elle m’a demandé de prendre un comprimé et de la rappeler si besoin. 

L’Alpraxolam a fait son effet pour me calmer et j’ai regardé en replay une série télévisée pour me détendre avant d’aller me coucher. Cela ne m’a pas empêcher de me réveiller à 3 heures du matin mais je n’avais plus d’attaque de panique. 

Voilà pour résumer comment s’est passé pour moi cet épisode flippant au maximum d’une éventuelle contamination lors du déconfinement du 11 mai.

Il est évident que je porte le masque dès que je quitte mon appartement y compris dans les couloirs de mon immeuble.

Portez-vous bien en vous protégeant avec les gestes barrières et la distanciation sociale. 

Sylvain 

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le

@JoelMouchamps merci pour votre témoignage vous avez cette chance d'avoir une grande famille et vous semblez positif! Moi je vis au sud Loire avec mon bébé et mon conjoint, ma famille paternel était originaire de Vendée ils me manquent tellement..c'est dur de se sentir si seule et incomprise. Oui je suis déjà remontée plusieurs fois mais là j'aimerais qu'on me laisse tranquille dans ma chambre je veux juste dormir et me réveiller et me sentir apaisée

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le

Bonjour,

Un service d'écoute psychologique gratuit est ouvert pour les personnes en souffrance, angoissées ainsi que pour les personnes de l'entourage( proches, famille....)......Les personnes atteintes de bipolarité peuvent appeler.

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le
Bonjour, C'est intéressant ce service d'écoute psychologique gratuit est ouvert ? comment fait on pour se renseigner s'il vous plaît ?
Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le

Il suffit de composer le numéro vert 0800111009

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le

Mal le réel reprend ses droits pas d'argent retraite 1 août 880e le bonheur l'argent contribue à la qualité de vie c'est du foutage de gueule autant se mettre une balle que de finir dans la pauvreté les malades psychiatriques sont ils des ventres moux incapables de revendiquer le droit de vivre en mode survie il faudrait se faire entendre c'est le moment d'agir 

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le

Hello,

Le coronavirus n'a rien arrangé, pour ceux qui étaient déjà fragiles. Quand je pense qu'à mon travail on me met déjà la pression pour l'année prochaine, alors que je suis sous lithium, sous Depakote, Risperdal, Prozac, et Lyrica...ça me tue. Quand vont-ils enfin comprendre que j'ai une petite santé? Que je ne supporte pas le stress?! Pourquoi ne me laissent-ils pas "en paix", dans ce monde du travail? Est-ce qu'ils veulent que je craque? Que je pète les plombs?

Je suis Adulte Handicapé, et s'il faut j'irai à Paris, voir des médecins compétents, pour qu'ils me disent ce que j'ai...parce que depuis dix ans, c'est vraiment difficile, et aucun traitement ne fonctionne. Je prends du poids, je perds du poids, je prends du poids, je perds du poids...et c'est tout. Plus le temps passe moins j'ai foi en la psychiatrie.

Discussions les plus commentées