«
»

Top

Coronavirus et gestes barrières : quelles sont les précautions à prendre ?

25 mars 2020 • 9 commentaires

Le 17 mars 2020, la France est passée au stade 3 de la pandémie de coronavirus voyant le nombre de malades augmenter de façon exponentielle. En l’absence de traitement, il est primordial de respecter certaines mesures afin d’éviter la transmission du virus.

Comment ne pas tomber malade ? Comment éviter la transmission en cas de contamination ? Êtes-vous bien au fait des différentes mesures à prendre en compte au quotidien ?

Nous allons reprendre une à une les mesures barrières auxquelles nous devons tous nous soumettre.

Coronavirus et gestes barrières : quelles sont les précautions à prendre ?

Quels sont les gestes barrières à adopter pour se protéger du coronavirus ?

Le ministère des Solidarités et de la Santé a mis en évidence plusieurs recommandations qu’il faut strictement respecter :

Les mesures sont les suivantes :

  • Se laver les mains très régulièrement avec du savon ou du gel hydroalcoolique.
  • Tousser et éternuer dans son coude.
  • Respecter une distance sociale d’un mètre au minimum avec toute autre personne, ne pas serrer la main.
  • Ne pas se toucher le visage.
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter.
  • Respecter les règles de confinement, ne sortir que pour des déplacements dits de première nécessité (courses alimentaires, consultations médicales indispensables). 

Se laver les mains : oui, mais comment ?

Le 26 février, lors d’un point presse, le Ministre de la Santé, Olivier Véran, a recommandé de se laver les mains toutes les heures (même en restant chez soi) et obligatoirement après être sorti à l’extérieur ou avoir été en contact avec une personne malade. 

Pour bien se laver les mains, il est important de respecter quelques mesures, telles que :

  • se laver les mains pendant au moins 30 secondes,
  • bien frotter le dos et la paume des mains,
  • ainsi que les doigts et les espaces interdigitaux,
  • ne surtout pas oublier les poignets et les ongles.

Cette vidéo issue du Magazine de la Santé vous permettra de bien comprendre ce qu’est un lavage de mains efficace :

Pour bien respecter le temps de lavage de mains, nous vous livrons une petite astuce : le meilleur moyen mémotechnique pour le faire correctement est de chanter la chanson “Joyeux Anniversaire” entièrement et deux fois de suite :)

Quels conseils pour nettoyer efficacement son logement ?

En dehors de l’hygiène personnelle à respecter pour éviter la propagation du virus, d’autres mesures doivent être mises en place au sein de son logement afin d'amoindrir les risques :

  • aérer régulièrement son intérieur : au moins dix minutes plusieurs fois par jour dans les pièces de vie.
  • nettoyer et désinfecter les surfaces touchées telles que les poignées de porte, les meubles de salle de bains, les toilettes, les sols… avec le produit habituellement utilisé ou de l’eau de javel. Il faut ensuite rincer à l’eau.
  • laver ses couverts et sa vaisselle à part de ceux utilisés par le reste du foyer avec le produit vaisselle habituel ou au lave-vaisselle à 60°c.
  • concernant le linge de maison (draps, serviettes…), il faut les laver à 60°c pendant au moins trente minutes, sans les secouer au préalable.
  • privilégier des ustensiles de ménage qui ne dispersent pas les poussières (éponge ou serpillère) et éviter l’aspirateur.

Et enfin, après avoir fait le ménage, il est impératif de se laver correctement les mains (comme expliqué plus haut).

Dans quelles conditions est-il recommandé de porter un masque ?

Le Premier Ministre, Edouard Philippe, a rappelé, le vendredi 13 mars, que le port du masque n’était pas utile dans la population générale. Le fait que certaines personnes en portent, alors qu’elles n’en ont pas besoin, prive les soignants, les malades et les personnes ayant été en contact avéré avec un malade, de s’en procurer. En effet, le pays connaît une pénurie de masques.
Alors, pour qui sont-ils réservés ? Quels masques sont recommandés contre le coronavirus ?

Une personne suspectée de présenter des symptômes d’infection respiratoire ou avérée malade peut porter un masque pour protéger les autres.

Il existe deux types de masques :

  • les masques chirurgicaux de type I qui filtrent 95% des bactéries et de type II qui filtrent plus de 98% des bactéries. Dans le cas de l'épidémie de coronavirus, ce sont des masques chirurgicaux qui sont réservés aux malades ou aux personnes en contact avéré avec un malade.
  • les masques de protection respiratoire - masque coque, masque canard, masque FFP2 ou FFP3 - sont des masques de sécurité avec un très haut niveau de filtration. Ils sont réservés aux professionnels de la santé de toute la chaîne (transport sanitaire, pompiers, médecins libéraux, infirmiers...) et n'est pas à destination du grand public.

Pour qu’un masque soit efficace, il doit être conforme à la norme française et européenne “NF EN 14683”. 

Et si on fabriquait nos propres masques ?

Olivier Castel, responsable médical de l’hygiène hospitalière au CHU de Poitiers, propose de fabriquer ses propres masques à la maison.
Cela peut même devenir une occupation durant le confinement !

Pour confectionner son masque, Olivier Castel recommande de s'inspirer des patrons rendus publics par le CHU de Grenoble : "parmi eux, il y a un modèle à triple couche, avec du molleton ou de la polaire fine emballée dans du coton. C'est un vrai plus." Chez soi, on peut remplacer le molleton par de la microfibre, qui est un tissu hydrophobe, et utiliser un lacet à la place de l'élastique. Le CHU de Grenoble propose par ailleurs des modèles adaptés aux enfants. 

Attention, l’efficacité des masques fait-maisons n’a pas été documentée et il est important de bien fixer le masque sur le visage (étanchéité) et de le laver quotidiennement à 30° avec du détergent.  Selon le CHU de Grenoble, c’est « une option complémentaire pour ceux qui le souhaiteraient et qui ne sont pas en contact direct avec des patients ». En effet, seuls les masques normés sont valables pour les malades (suspectés, testés…) et les soignants. 

Quelles précautions prendre lorsque l’on doit sortir de son domicile ?

Si vous devez sortir de chez vous, pour faire des courses alimentaires, vous devez prendre en compte certaines mesures qui vous permettront de réduire les risques de contamination.

Ainsi, prenez vos propres sacs cabas ou votre chariot, il est important de ne pas utiliser les paniers du supermarché qui ne sont pas toujours désinfectés après le passage d’un client.
De plus, pour limiter les risques, il est conseillé de toucher le moins de choses possible, tout en gardant à l’esprit que le virus entre par les muqueuses (nez, bouche, yeux). Il faut donc faire attention à ne pas se toucher le visage pendant la durée des courses.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les gants ne sont pas forcément une bonne idée car selon le ministère de la Santé, Olivier Véran : “Les gants peuvent également servir de support au virus après souillage par des gouttelettes (les sécrétions respiratoires qu’on émet quand on tousse, éternue, ou discute), qui sont le moyen de transmission du coronavirus." La seule barrière efficace reste bien de se laver les mains.

Enfin, veillez à bien respecter les mesures de distanciation sociale. Il est recommandé de se tenir à au moins un mètre de toute autre personne.

Le virus pouvant survivre plusieurs heures sur les emballages carton ou plastique, la première chose à faire en arrivant chez vous, c’est d’enlever tous les emballages et de se laver les mains entre chaque opération !

En cas de symptômes, comment surveiller son état de santé ?

Dans le cas du COVID-19, la guérison intervient généralement en quelques jours avec du repos et si besoin avec un traitement contre la fièvre. Cependant, il est important de surveiller son état de santé.
Il est recommandé de prendre sa température deux fois par jour. Si vous avez de la température, alors prenez du paracétamol pour la faire baisser (mais pas plus de 1 gramme 3 fois par jour, soit 3 grammes au total).
Vous ne devez pas prendre d’anti-inflammatoire (comme l’ibuprofène) sans l’avis de votre médecin. Attention, si vous avez un traitement à prendre quotidiennement, ne l’arrêtez pas et contactez votre médecin pour avoir son avis. 

Aussi, appelez vos proches autant que possible pour les rassurer et appelez votre médecin si vous avez un doute sur l’évolution de la maladie. Dès que vous ressentez des difficultés à respirer, appelez immédiatement le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes et malentendantes).

Si vous vivez seul, demandez à vos proches de vous livrer vos médicaments, vos courses ou vos repas. Veillez à ce qu’ils les déposent sur le palier afin de limiter les contacts.

Comment protéger son entourage du COVID-19 ?

Pour protéger vos proches du virus, le mieux est d’éviter tout contact (ne pas les toucher et ne pas les embrasser), et de respecter la distance d’un mètre également au sein de votre foyer.
Si cela est possible, veillez à rester dans une pièce séparée avec la porte fermée. Ne partagez pas votre lit et prenez vos repas à l’écart des membres de votre foyer.
Comme à l’extérieur du domicile, il est recommandé de vous laver les mains très souvent avec du savon ou du gel hydroalcoolique et d’utiliser des mouchoirs à usage unique que vous mettrez ensuite dans une poubelle fermée.
Enfin, nettoyez la salle de bains et les toilettes après tout passage avec de l’eau de javel ou des produits désinfectants.

Et nos animaux dans tout ça ?

Les chiens se roulant souvent par terre, il est important de bien les laver, surtout dans ce contexte. Il est recommandé d'utiliser un shampoing spécial pour chat ou chien et bien les sécher ensuite. En aucun cas, il ne faut utiliser de gel hydro-alcoolique ou de désinfectant. Cela pourrait être très dangereux pour l'animal. La SPA a rédigé un article très intéressant au sujet des animaux et du COVID-19. De nombreux points y sont abordés tels que : la transmission du covid-19, les précautions à respecter, l'organisation sur la garde des animaux en cas d'hospitalisation... 

Que pensez-vous de toutes ces mesures ? Parvenez-vous à les appliquer dans votre quotidien ?
Pensez-vous reproduire le masque à la maison ?

N’hésitez pas à réagir en commentaire !

avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Community Manager France

Candice Salomé est Community Manager France chez Carenity. Elle participe également à la rédaction d’articles du Magazine Santé. Responsable de l’engagement des membres... >> En savoir plus

Commentaires

Calou4156
le 27/03/2020

Merci pour les rappels pour la protection face a l'épidémie .😃

belledune80
le 27/03/2020

Merci pour ce rappel plein de bon sens, bon courage.

lechaunois
le 27/03/2020

Bonjour.Merci de me confirmer ou infirmer qu'en voiture l'épouse du conducteur (ou le contraire) doit se placer à l'arrière du véhicule ce qui semble ridicule puisqu'en principe les couples dorment dans le même lit?

2014sein
le 27/03/2020
Merci pour toutes ces informations bien détaillées
niniyi
le 27/03/2020

Pourriez-vous m expliquer pourquoi nous sommes tous porteurs 

Vous aimerez aussi

Médicaments photosensibilisants : quels sont-ils et comment prévenir leurs effets ?

Médicaments photosensibilisants : quels sont-ils et comment prévenir leurs effets ?

Lire l'article
Maladie de Castleman : tout ce que vous devez savoir !

Maladie de Castleman

Maladie de Castleman : tout ce que vous devez savoir !

Lire l'article
Mélanome : comment savoir si un grain de beauté est dangereux ?

Mélanome : comment savoir si un grain de beauté est dangereux ?

Lire l'article
Rencontre avec Marie-Gabrielle, notre Product & Engagement Manager

Rencontre avec Marie-Gabrielle, notre Product & Engagement Manager

Lire l'article