Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

49 réponses

702 lectures

Sujet de la discussion


• Animatrice de communauté
Posté le

Bonjour à tous et à toutes,

@Bipo13@MmeBIPBOF@macoco@Roelita@IDBENJRA@Caroline2020@Sébastien80@jerem81@sylefi@meyline@Anaisba@Carol44@Thania@Steph1969‍ 

Comment allez-vous en ce moment ? emoticon bashful

Cela fait maintenant plus d'un mois que nous sommes confinés. Cela fait partie des gestes barrières permettant la non propagation du virus du COVID-19. 

Comment vivez-vous cette période ? Êtes-vous entouré ou confiné seul ? Votre entourage prend-il de vos nouvelles fréquemment ? Comment organisez-vous vos journées ?
Continuez-vous à voir vos médecins et à suivre vos traitements ? Ou avez-vous peur de les déranger durant cette crise sanitaire ? 

Cette discussion a pour but de vous permettre d'échanger, de vous conseiller et de partager sur vos émotions et ressentis du moment. 

Prenez bien soin de vous,

Candice

Début de la discussion - 16/04/2020

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le
Bon conseiller

Bonjour à toutes et à tous,

Un mois déjà de confinement. Et encore un mois à attendre pour espérer une sortie progressive le lundi 11 mai. 
Étant un ancien infirmier à la retraite, dès le départ j’ai imaginé le pire, cela étant majoré par mes troubles de la personnalité. 
Étant domicilié en plein centre-ville d’une ville touristique de bord de mer, je suis parti dès le lundi 16 mars à la campagne en Bretagne chez mon amie. 
Mais je suis confiné comme tout le monde. Ma seule sortie journalière c’est la balade de sa chienne setter dans la campagne environnante de la maison de mon amie. Le reste du temps, j’écoute les nouvelles sur les chaînes tv d’infos continues ou j’écoute de la musique sur mon smartphone et je lis mon journal quotidien sur la version numérique avec ma tablette.

Ce qui me préoccupe, le plus, c’est de savoir quand je vais pouvoir revenir chez moi. Il n’y a aucune certitude pour la date du lundi 11  mai. En plus, il y a ce que le Président a annoncé lors de sa dernier allocution : c’est le sort réservé aux personnes âgées et fragiles (obèses, hypertendus, diabétiques etc.). Ayant des co-morbidités en plus de la bipolarité, je ne sais pas si je vais pouvoir sortir du confinement comme tout le mode progressivement « ok » mais sans savoir comment et quand réellement.
En plus je crains une décompensation d’une de mes maladies chroniques à cause du confinement strict. (une heure de sortie par jour). 
Globalement, je résiste bien  moralement pour le moment. 
J’espère qu’il en est de même pour chacun(e) d’entre nous sachant que des problèmes peuvent exister parmi nous avec en plus une épée de Damoclès au-dessus de la tête, celle d’attraper cette saleté de virus. Ce qui impose la distanciation sociale. Et c’est pas facile pour tout le monde, y compris pour faire ses courses alimentaires.
Bonne continuation quand même en situation d’épidémie de coronavirus. 
Bien amicalement.

Sylvain 

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le

Ma psy m a augmenté mon ttt. Je fais partie des enseignants qui vont reprendre le 11 mai. D un côté je me dis "ouf, je vais reprendre une vie normale ou presque,". D un autre côté, je sais que ça va être très compliqué et nous n avons aucune idée de la façon dont vont se passer les choses mais ce qui est sûr, c est qu on va avoir une pression énorme des parents qui vont vouloir aller bosser pour su on prenne leurs gamins toute la journée. Sauf que faire des petits groupes avec ,1,m de distance avec 30 gamins sur 50 m2, c est pas possible

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le

@Candice.S Bonjour,

Je ne suis pas dans la liste, sur le premier message, mais j'ai un trouble du spectre bipolaire, bien que cette appellation, je ne la comprenne pas beaucoup. 

Mon humeur, à cause de l'anxiété, varie beaucoup. Il y a des jours plus difficiles que d'autres, comme hier...Hier j'ai été déprimé toute la journée, et ce matin je l'étais encore au réveil. Mon moment préféré de la journée, c'est quand je me couche, le soir...Je me sens mieux, quand je suis dans mon lit. 

Pendant la journée, j'ai du mal à m'occuper...parce que je n'ai envie de rien. Je cogite beaucoup, mon cerveau cavale, et en même temps je suis épuisé physiquement, alors que je ne fais rien: c'est le traitement...

Je trouve ça long, le confinement...surtout que je ne peux pas travailler, en attendant. 

Voilà un peu le bilan.

Bonne journée !

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le

Bonjour à toutes et à tous,

J'ai 64 ans et je suis marié depuis 1979. Nous avons 3 filles et 7 petits-enfants. Nous habitons une sympathique petite commune de Mouchamps en Vendée (là où repose georges clémenceau, père la victoire, située à 20' du puy du fou et à environ1h de la mer (les sables d'onnes, saint gilles croix de vie, etc...), entre nantes et la rochelle. Voir notre commune sur le site : mouchamps.com

Ce qui me manque beaucoup c'est ne pas pouvoir rencontrer nos enfants, nos gendres et aussi et surtout nos 7 très chers petits-enfants (âgés de 3 à 14 ans). Nous avons tout de même la chance de vivre en campagne et d'avoir un jardin mais de ce temps, j'ai tendance (à hiberner : je dors beaucoup et je suis un peu plus fatigué que d'habitude - j'attribue cela au manque de relations et d'activités comme le bénévolat - aide aux leçons aux enfants de niveau primaire et réfugiés politiques sur la commune voisine, les herbiers,) Je me dis que ça passera car ce n'est pas la première fois que cela m'arrive. Il y a des hauts et des bas et j'espère en un avenir meilleur pour nous toutes et nous tous car nous sommes pour vivre dans une société solidaire. En bref lorsque l'on est au fond de la piscine, l'on ne peut que remonter, n'est-pas ? 

Je vous souhaite, à vous toutes et à vous tous, tout le bonheur du monde ainsi qu'à toute votre famille et vos amis ! My best wishes to you all !   Joël Huvelin,  le 26 04 2020 

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le

J'étais limite burn-out avant le confinement, et le repos m'a fait beaucoup de bien, me permettant de prendre de la distance par rapport à mon métier, avec une relative euphorie au début. Maintenant, même si je ne m'ennuie pas, car je ne prends même pas mon heure quotidienne de balade, j'ai des moments de blues. En fait, je redoute à présent le déconfinement et la nécessité de reprendre mon boulot, de façon au moins aussi intense qu'avant. Et puis ça m'obligera à prendre les transports en commun, ce qui sera encore plus pénible qu'avant. Alors, c'est bête à dire, j'aimerais bien que le confinement se prolonge !

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le


 Bonjour. Je vis  a l'étranger  Mon fils  qui vit en France est bipolaire  il a supporté le confinement  au début et après un mois il a chassé  sa copine  violemment de son appart au point que les voisins  ont appelé la police. Il me dit qu'il  prend ses médicaments  mais sa copine me dit quil avait commencé à fumer  beaucoup de cannabis.  Il refuse  de me parler et daller au CMP consulter son psy sous prétexte qu'il n ya pas de rvs  en ce moment. sa copine a peur  et ne veur plus retourner vivre avec lui.  Elle  lui répond  quand même quand il appelle.  Moi je suis inquiète  et impuissante... comment  faire pour  quil accepte  de consulter ?

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le

bonjour à tous

ça été tres dur .les angoisses se sont accentuées avec le fait de suivre l évolution de la pandèmie à la télé.

j avais l impression même en étant confiné chez moi ;que l'on ne pouvait y échapper et des angoisses de mort 

planaient autour de moi .j ai du consulter le psychiatre qui me suit en antenne centre medical psychologique (CMP)

j ai du reprendre les cachets de temesta pour enrayer ma psychose .et garder l abilify à 2 cachets de 10mg par jour.

heureusement j ai pu reprendre mes consultations psychologue à l hopital de jour et maintenant j ai reduit l absorption de temesta à 1 le soir au coucher .

ceci c est pour le traitement .la perspective du déconfinement le 11 MAI me redonnera un peut d autonomie et

une sensation de liberté (plus à faire d attestation à la moindre envie de sortir de chez soi.)

Avec mon épouse nous faisons des projets de vacances en bretagne pour le mois de septembre .j espère que 

d ici là on aurra le droit de sortir du departement et aller au delà des 100 km.

j ai aussi la chance d être en maison individuelle ce qui occupe à faire du jardinage et détente sur la terrasse .

je souhaite à tous que tout s arrange et que nous puissions avoir une vie presque normale .

l equibre d un bipolaire etant relatif .on doit être toujours sur nos garde .

bonne fin  d aprés midi et bonne semaine à tous

claude j

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le
Bon conseiller

Bonsoir je ne lis ni n'écoute ni ne regarde les info ça me mettrait le cafard !

J'ai fais pas mal de crise d'angoisse début du mois tous mes Rdv ont été annulés je ne sors que pour faire des courses alors je me suis remise à la lecture ( la fille de papier de Guillaume Musso)

Très bon courage et bonne soirée 

Coronavirus et troubles bipolaires : comment allez-vous en ce moment ?


Posté le

@Candice.S Bonsoir,  en ce moment,  je me tracasse terriblement quotidiennement à cause de mes 2 pathologies provenant d'une mauvaise hérédité. ( bipolarité diagnostiqué depuis 2004 et "autisme d'Asperger" qui n'a pas encore été diagnostiqué à présent ) Le coronavirus m'angoisse terriblement aussi. Beaucoup de monde vivent  en partie avec une certaine paranoïa à  notre époque , et surtout ils se montrent agressifs à outrance car avec ce virus,  les personnes imaginent la pire des situations sanitaires .  Les gestes barrières et la distanciation sociale nous mettent mal à l'aise surtout lorsque nous discutons avec des personnes  qui nous sont très chères. La vie est triste et injuste. Je me sens très mal à ce moment car les contacts sociaux sont totalement absents et cela n'est pas prêt à s'arrêter... .  Le coronavirus nous maintient complètement isolé et détruit notre bien être psychique. ( mon moral  commence à  s'effondrer de par mon étiquette " bipolarité " et par mon autisme asperger)Je désirerais remonter progressivement la pente pour affronter d'une autre manière un avenir devenu pourtant incertain. J'ai peur, en tant que femme célibataire, de faire des rencontres avec des hommes et de chopper le covid19. Je suis fragile côté santé et mon immunité n'est pas au top. Alors,  je dois me préserver pour ne pas tomber malade. Sans contact humain, nous vivons tous comme des lions en cage.  Cette vie fait naitre chez moi une certaine irritabilité surtout dès mon réveil ou une somnolence  assez forte ( si j'ai pris un lorazepam  avant d'aller dormir) Par ailleurs, j'ai tendance à me laisser aller. J'ai  énormément de difficultés à m'habiller chaque matin et à prendre mon petit déjeuner sereinement.Nous sommes tous punis à cause de la mauvaise attitude sanitaire et d'une hygiène relâchée de la chine en janvier 2020. Leur population est actuellement quasiment sauvée contrairement à nous qui devons subir un confinement très stricte et qui vivons très mal le présent de peur  de l'arrivée d'une seconde vague de pandémie. Il faut vivre ses projets au jour le jour mais être épicurien n'est pas très rassurant avec une telle période aussi pénible...Bonne soirée à tous

Discussions les plus commentées