Bipolaires, comment avez-vous fait pour vos études et votre vie professionnelle?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

31 réponses

348 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

je suis bipolaire depuis mes 13 ans, et après des tas de médicaments, et plusieurs hospitalisations, j'ai eu des électrochocs à 26 ans.

Ma scolarité a été perturbée pas des tas d'absences, plus ou moins longues selon les hospitlisations, et j'ai eu du mal à gérer le stress des examens. En plus l'apprentissage et la mémorisation sont difficiles à cause des médicaments et des insomnies.

J'ai juste réussi à décrocher un Bac+2, mais je ne suis pas arrivée à poursuivre mes études au délà, échecs répétés aux examens, car impossible d'étudier.

Je me retrouve avec un job où je dois supporter la hiérarchie, le stress et j'ai déjà dû perdre un travail par démission suite à une hospitalisation car délire en phase maniaque.

Du coup, la vie professionnelle et mon manque de diplômes m'angoissent.

Je me sens incapable de travailler normalement. Ni de m'assumer seule et de gagner bien ma vie. C'est encore ma famille qui m'aide de ce coté là.

C'est un constat d'échec. Et j'ai l'impression que les troubles bipolaires gâchent ma vie.

J'en ai marre de voir mes amis avec de bons diplômes, de bon jobs, réussir à être indépendants. J'ai vraiment honte. Impossible de réussir quoi que ce soit.

Je précise qu'actuellement je suis sous Lithium et Zyprexa.

Début de la discussion - 25/04/2013

Bipolaires, comment avez-vous fait pour vos études et votre vie professionnelle?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

mes études et le début de ma vie professionnelle se sont bien passés

et comme je n'ai été diagnostiquée qu'à 40 ans (en 1999)

j'ai malheureusement été mise en invalidité 80%

et en 2ème catégorie par la cpam

donc arrêtée en pleine ascension dans mon travail

j'avais atteint le poste de directrice commerciale

et j'ai été coupée en plein élan

mais je n'aurais de toute façon pas pu continuer

car j'ai même du mal à sortir de chez moi

voilà pour mon expérience

bon courage à toi

Bipolaires, comment avez-vous fait pour vos études et votre vie professionnelle?
Membre Carenity
Posté le

Merci Senga 33 pour ton t

Bipolaires, comment avez-vous fait pour vos études et votre vie professionnelle?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

de rien : c'est cela l'aide entre nous

essaies d'avoir un bon WE

Bipolaires, comment avez-vous fait pour vos études et votre vie professionnelle?
Membre Carenity
Posté le

L'emploi...

J'en ai fait pas mal ! Mais il y a toujours quelque chose qui cloche et soit je pars en dépression, soit je pars en manie ! L'un ou l'autre ça finit en démission.

Je ne sais pas quoi faire. Impossible de m'insérer socialement comme "tout le monde".

Bipolaires, comment avez-vous fait pour vos études et votre vie professionnelle?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Pareil, quand je regarde en arrière et les emplois successifs que j'ai pu faire, de plus des jobs alimentaires, pas très valorisant et difficile, pas le choix  me devant de  faire bouillir la marmite avec mes deux garçons, soit j'envoyais tout balader en claquant la porte( démissions) ou je craquais émotionnellement et n'assurais pas vraiment donc les patrons s'en apercevais et ne me gardais pas,et chaque fois je vivais sa très mal, échecs sur échecs.  Etant plus jeune j'étais une révolté et ne supportais pas l'injustice et  les ordres donc je ne mâchais pas mes mots et n'étais pas vraiment diplomate, depuis 1 ans on m'as donné un diagnostique sur mes troubles bipolaires après 4 ans de jonglage entre les hospitalisations mauvais diagnostique et différents traitements , et enfin ce trouble bipolaire que je traîne selon mon psy depuis l'adolescence(ceci expliquant beaucoup de choses maintenant) Je suis maintenant en invalidité à 80% sans travail,  et pareil j'ai une culpabilité qui me ronge et me sent désocialisé et j'ai l'impression de ne joué mon rôle de parent ramenant de salaire, sa fait 2 ans je ne travaille plus, et me replis sur moi même de plus en plus. Je fait des effort pour ne rien laisser paraître et m'oblige à sortir de chez moi(souvent pour obligation) mais voila, très compliqué à gérer tout sa.Je vais essayé de voir si je peux déjà trouver des activités hors de chez moi(atelier dessin, poterie, céramique...) pour essayer déjà me faire plaisir et après on verra bien. 

Courage à tous dans votre parcours

Bipolaires, comment avez-vous fait pour vos études et votre vie professionnelle?
Membre Carenity
Posté le

Solotude,

Tu peux expliquer comment tu as fait pour être reconnue en invalidité à 80% ?

Est-ce qu'il faut être en activité (emploi) ?

merci pour ton témoignage.

Bipolaires, comment avez-vous fait pour vos études et votre vie professionnelle?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour Le Soldat,

En ce qui me concerne j'en est fait la demande à mon psy qui m'as évalué très vite, à peine 1 ans que qu'i m'as mis sous  lithium et que vu mes symptômes, crises d'angoisses,  phobie social qui pare et qui reviens, moral qui joue au yoyo mais plutôt vers le bas depuis ma prise de lithium, il a simplement tenu compte de mon état actuel et que j'étais loin d’être stabilisé, et donc reconnu en invalidité ne pouvant dans l'immédiat tenir un emplois vu mon état.

Et non, il n'y a pas besoin d’être en activité professionnelle pour étre reconnu en invalidité, juste avoir été hospitalisé.

Il fait te rendre à la MPDH de ton département retirer un dossier de demande d'AAH et faire remplir le certificat médicale par ton médecin(psy) et remplir ta partie administrative et le redéposer à la MPDH, ensuite ton dossier passera en commission par les médecins de MPDH qui au vue des mentions de ton psy, évaluerons ton taux d'incapacité, et selon le pourcentage accordé, ils te renverrons une réponse avec ton taux et les droits auquel tu prétend.

Parfois la MPDH peu te convoquer à un rendez vous avec un  médecin afin de d'évaluer ton cas, mais pas toujours, ils se référent souvent au certificat médical de ton médecin personnel.

Entre le demande et le dépôt du dossier, il faut compter au moins de 4 à 6 mois pour avoir une réponse, donc ne pas tarder à déposer le dossier, car c'est très long.

Voila, j’espère avoir répondu assez clairement à ta question.

Bonne journée

Bipolaires, comment avez-vous fait pour vos études et votre vie professionnelle?
Membre Carenity
Posté le

Merci Solotude

Bipolaires, comment avez-vous fait pour vos études et votre vie professionnelle?
Membre Carenity
Posté le

Bonjour Formula,

Bravo pour ton bac+2,  c'est le minimum requis dans le monde du travail, tu es donc dans la norme!

Je suis dans la même situation que toi pour le stress au travail, en plus ce stress déclenche mes symptômes. Avec les chefs sur le dos, et tout pareil.

L'essentiel n'est pas d'avoir un bonne position sociale ou d'être comme les autres, mais d'être dans un boulot où tu arrives à travailler malgré tes symptômes, quelque soit le boulot même s'il n'est pas gratifiant.

Moi j'ai un Bac+4, je préfère me sentir digne de gagner ma vie, mon indépendance dans un job d'exécutant que de me ridiculiser (façon de parler) dans un emploi cadre que je n'arriverais pas à assumer...

Pour les études, j'ai triplé ma maîtrise à cause d'une dépression majeure suivie de phases maniaques et de délires. 0 exams de réussis la 1ere année, un peu la deuxième et mieux la troisième. Je suis rentrée dans la vie professionnelle tout doucement avec des jobs pourris à mi-temps en CDD, interim entrecoupés de période de chômage, de maladie, de temps complet avec des démissions impromptues car je craquais et me rebellais. Ensuite j'ai décroché ce CDI, 35h, puis 30h. J'ai repris ma maîtrise et j'ai obtenu les équivalences pour les matières passées pendant les 3 années.  Il me restait que le mémoire et 1 matière. J'ai réussi mon mémoire en travaillant à 30h, puis j'ai fait un surmenage, j'ai été alors mise sous zyprexa pendant une période. Mon insertion professionnelle m'a demandé 6 années, 6 années où je trébuchais, me relevais tour à tour.

Aujourd'hui je bosse 20h/semaine, en invalidité catégorie 1 et j'ai la RQTH. J'ai jeté l'éponge pour le bac+5 car je ne veux pas retourner à la case départ. De plus j'ai perdu des facultés intellectuelles, j'ai essayé de tenir un blog, mais je n'arrive pas à me concentrer comme avant. Je cherche un autre travail depuis 2 ans. J'ai eu des propositions pour des boulots BAC+2/3 donc quand même intéressants mais ils n'ont pas voulu m'aménager un temps partiel. J'ai alors cherché des boulots administratifs en pensant qu'il y aurait moins de stress, mais les employeurs n'ont pas compris pourquoi je voulais être secrétaire avec un Bac+4.J'ai ensuite rencontré des employeurs de la fonction publique niveau Bac+4 mais ils m'ont dit que je n'avais pas le profil et que j'avais une expérience professionnelle d'un niveau Bac, donc profil exécutant, soit la catégorie C chez eux.

Est-ce que tu es reconnu travailleur handicapé?Cela t'aiderai à avoir un aménagement horaire et te sentir protégée. Ton employeur gagnera une subvention et il ne pourra pas te licencier comme ça.

Solotude, j'ai connu une fille qui était reconnue adulte handicapé pour "dépression sévère", elle ne travaillait pas et prenait des cours artistiques (poterie, mosaïque,..)dans une structure qui s'appelle "l'Envol". C'était sur Paris mais je pense que y'en a partout en France. Elle prenait par ailleurs des cours de danse où elle y trouvait son minimum de bien-être pour se sentir "vivante", "incarnée". Si ça peut aider.

Bon courage à tous