https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/lupus.jpg

Patients Lupus

1 réponse

14 lectures

Sujet de la discussion


anonymous avatar Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le
Bon conseiller

Des chercheurs israéliens ont découvert à travers une étude que les patients atteints de lupus seraient plus susceptibles de développer une démence.

woman-thinking

Des chercheurs de la Sackler Faculty of Medicine de Tel Aviv en Israel ont réalisé une étude, publiée dans l'International Journal of Geriatric Psychiatry. Elle révèlerait un lien entre le lupus et une forme de démence entrainant la perte de mémoire.

51% plus à risque de démence

En examinant les données du Clalit Heal Care database incluant les informations de plus de 4 millions d'Israéliens, les chercheurs ont formé des groupes en fonction de l'âge. Ils ont regroupé 4 886 patients atteints de lupus érythémateux disséminé, une maladie auto-immune rare qui évolue par poussées, et 24 430 patients témoins non atteints par cette maladie. 

Le lupus se caractérise par une défaillance du système immunitaire, censé protéger l'organisme. Il fabrique des anticorps contre les noyaux de ses propres cellules (anticorps antinucléaires). Il attaque alors les tissus sains, et déclenche des réactions inflammatoires dans un ou plusieurs organes : articulations, peau, rein, cœur, cerveau…

Les résultats de l'étude montrent que la proportion de démence est significativement plus élevée chez les patients souffrant de lupus que chez les autres. Les chiffres s'élèvent à 1,56% de démence chez les patients atteints par la maladie contre seulement 0,51% pour les patients non souffrants de lupus. Les personnes touchées par le lupus seraient donc 51% plus susceptibles de développer une démence que les personnes non atteintes.

Perte de mémoire et troubles cognitifs

Le principe du traitement du lupus est de limiter les phénomènes inflammatoires et immunitaires. On utilise alors des anti-inflammatoires non stéroïdiens, de la cortisone, des médicaments contre les douleurs arthritiques, mais aussi des anti-paludéens et des agents immunosuppresseurs (cyclophosphamide et azathioprine).

Idéalement, le traitement doit être conduit avec le moins de médicaments possible et pour un temps le plus bref, à cause des effets secondaires. Les stéroïdes sont associés à une perte de mémoire et à des troubles cognitifs. Le Dailymail nous apprend que : "Les experts ont identifié de nombreuses formes de la maladie, y compris dix-neuf variations du lupus neuropsychiatriques, qui affectent le système nerveux central, y compris les fonctions cognitives et de la mémoire et peut même causer des symptômes psychologiques et psychiatriques."

Les chercheurs en ont conclu que : "Les résultats de l'étude devraient donner lieu à une recherche de lupus érythémateux disséminé chez les patients présentant une démence, en particulier ceux présentant un déclin cognitif précoce."

Source : Medisite

Début de la discussion - 27/11/2017

Lupus : la maladie qui peut vous faire perdre la mémoire

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Cette année j ai remarqué j oubliais enormement de choses, meme mon entourage me le dis. Je pensais au surmenage ( travaille enfant etc...) 

merci pour l article, j en parlerai a mon médecin 

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 151 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme