Lupus et soleil

La sensibilité au soleil est un symptôme caracteristique du lupus, et parfois le premier signe annonciateur de la maladie.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

La sensibilité au soleil est un symptôme retrouvé chez une grande partie des patients et constitue fréquemment un des premiers signes annonciateurs de la maladie. Cette hypersensibilité au soleil se caractérise par des éruptions cutanées rouges.

Les rayons UV (ultraviolets) du soleil peuvent aggraver certains symptômes ou entraîner l’apparition de nouvelles manifestations comme une fatigue importante, des douleurs au niveau des articulations. Ces symptômes peuvent subvenir plusieurs semaines à plusieurs mois après la date d’exposition.

La Haute Autorité de Santé (HAS) déconseille l’exposition au soleil pour les patients atteints de lupus érythémateux systémique et une protection adaptée et efficace est indispensable.

Recommandations concernant le soleil pour les patients lupiques

Il est ainsi recommandé de :
- appliquer au minimum toutes les deux ou trois heures une crème solaire protectrice d’indice très élevé (supérieur à 50) sur toutes les régions exposées, et ce, y compris en dehors des périodes estivales ou par temps nuageux. Les patients atteints de lupus n’ayant jamais eu de manifestations cutanées doivent également utiliser une protection solaire ;
- éviter de porter des vêtements mouillés ou blancs et préférer les couleurs foncées et les mailles serrées (jean, coton…). Les vêtements à manches longues et les pantalons doivent également être privilégiés ;
- éviter l’exposition aux heures les plus chaudes, entre 11h et 16h, période où les rayonnements UV (ultraviolets) sont les plus forts ;
- protéger le visage à l’aide d’un chapeau à bord large et des lunettes de soleil, en complément de la protection par écran solaire ;
- éviter les « bains de soleil » ainsi que les expositions prolongées ;
- les médicaments photosensibilisants, comme certains anti-inflammatoires, sont à éviter lorsque l’on s’expose au soleil. Il s’agit de médicaments provoquant une réaction anormalement exagérée de la peau à une exposition solaire et se caractérisant par des plaques rouges ayant l’aspect de coup de soleil.

L’éducation thérapeutique est donc indispensable dans le traitement du lupus. Elle permet d’impliquer le patient dans la prise en charge de sa maladie, et de lui permettre de mieux la comprendre, notamment par la connaissance des symptômes, et de faciliter son quotidien.

Article rédigé par Antoine SCHUSTER, Pharmacien chez Carenity

Sources :
- lupus-reference.info
- rhumatismes.net
- Haute Autorité de Santé (HAS)

Dernière mise à jour : 01/10/2018

avatar Antoine Schuster

Auteur : Antoine Schuster, Pharmacien

Pharmacien diplômé de la Faculté de pharmacie d’Auvergne avec un master spécialisé en Marketing & Management de l’ESSEC, Antoine Schuster a travaillé chez Carenity en tant que Community Manager pendant plus d’un an... >> En savoir plus

Fiches maladies

Actualité - Lupus