https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

22 réponses

241 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

bonjour

je suis nouvelle ici ,j'espère être au bonne endroit
je ne sais plus vers qui me tourner ,j'ai été virée de plusieurs établissement ,je vie depuis des années une longue dépression ,scarification .....elle vie a mes cotés
je m'isole de plus en plus du monde extérieur ,je me lève le matin avec une idée en tête celle de ma lame ces elle qui me fait me levée de mon lit ,son image dans ma tête es devenue une obsession
quand je décide de mettre le nez dehors ces la nuit ,je suis sur de rencontrer personne
je ne fait plus aucune activité sportive  ,j'avais comme passion le dessin ,la guitare je ne pratique plus rien
je ne souris plus ,je vois la vie sombre plus aucune envie d'avancer

j'étais suivis par un spy mes je n'y vais plus ,plus envie de sortir
quand je décide d'allez voir mon médecin traitant j'ai plutot l'impression de le déranger :(
je n'ai personnes a qui me confier ,le peu de personnes avec qui je pouvez parler au fil de temps j'ai eu l'impression de les souller avec ma dépression ,donc j'ai préférer par obligation m'isoler dans le silence

aujourd'hui je ne peu plus vivre comme cela ,je cherche quoi faire pour m'en sortir ces pour sa que je vous demande de l'aide ,si une personne pourrais me dire vers qui je pourrais me tournez
désoler de mettre lâcher
merci de m'avoir lu

Début de la discussion - 06/09/2012

demande de l'aide


Posté le
Bon conseiller

Angelkiki,

Tu as parfaitement bien fait de t'être lâchée et de nous dire tout ça, ici tu ne seras jamais jugée

Ce que je trouve super dans ce que tu as écrits c'est que tu ne souhaites plus vivre comme ça, c'est à mon sens le premier pas vers une nouvelle vie

Je vais te donner quelques pistes qui j'espère pourront t'aider

Tu as noté que tu avais arrêté le suivi que tu avais avec ton psy parce que tu n'avais pas envie de sortir, à mon avis,  tu devrais vraiment essayer de reprendre  un suivi avec un psy

Il est vraiment important que tu puisses parler avec un professionnel qui soit vraiment à ton écoute de tout ce que tu traverses actuellement et de ton désir de t'en sortir

Tu dis également que tu as l'impression que tu gênes ton med traitant chaque fois que tu vas le voir, il vaudrait mieux que tu en changes

C'est vraiment important d'avoir un med avec qui on peut parler, car il est le premier interlocuteur dans ton parcours de santé et c'est lui aussi qui peut t'orienter vers un spécialiste

En attendant de parvenir à trouver  de nouveaux med, je te donne quelques n° de tel : 

S.O.S. Amitié offre, à tous ceux qui choisissent d’appeler, la possibilité de mettre des mots sur leur souffrance et, ainsi, de prendre le recul nécessaire pour retrouver le goût de vivre. Le site donne les numéros d’appel de chaque région et offre aussi un service d’écoute web (anonymat, confidentialité et non directivité).

http://www.sos-amitie.org/Liste-des-postes

Sos dépression : 

Cette ligne offre une écoute psychologique ponctuelle et une éventuelle orientation par des professionnels, anonyme et sans jugement, 7j/7 et 24h/24.
08 92 70 12 38 (0.33 cts/min)

Si tu as d'autres questions n'hésites pas 

Bon courage à toi et à bientôt sur le forum 

demande de l'aide


Posté le

bonjour Fibromyalgie
tout d'abord merci a vous d'avoir pris le temps de me lire

merci pour tes liens je vais allez voir

pour le reste ces bien plus compliquer a faire ,même si pour certaine personne sa pourrait être simple ,sortir mes devenue quasiment  impossible du au replie  sur moi même et mon isolement chez moi  

j'ai l'impression que mon histoire ou ma vie est bien trop compliquer a résoudre pour revenir dans le droit chemin

demande de l'aide


Posté le
Bon conseiller

Angelkiki

Tu peux tout à fait utiliser mon pseudo, cela sera plus simple que fibromyalgie

A certaines périodes j'étais comme toi, et même si je sentais que je n'étais pas bien du tout, je n'arrivais pas à franchir le pas et je ne contactais même plus ma psy

Il a fallu que je sois vraiment très très mal et que je ne sois même plus capable d'assumer mon travail pour que j'arrive enfin à lui tel

Pour t'aider à sortir et à franchir le pas, ne peux-tu pas demander à une personne avec qui tu arrives à parler, de t'aider à le faire, et de venir t'accompagner pour que tu ne sois pas seule pour le faire

Ne penses-tu pas sinon qu'un séjour dans un établissement spécialisé pourrait te permettre d'avoir un suivi régulier dans un milieu où tu pourrais te sentir un peu plus en sécurité, au moins le temps de mettre en route le processus et de reprendre pied ?

Je l'ai fait plusieurs fois lorsque j'étais vraiment très mal, et c'est vraiment ce qui m'a permis de remonter la pente et de m'en sortir vraiment

Ton histoire et ta vie, ne seront jamais trop compliquées et je suis convaincue que tu peux parfaitement t'en sortir, si tu arrives à faire le premier pas et à aller voir un professionnel qui va t'aider ensuite à faire les autres pas

Bon courage à toi

demande de l'aide


Posté le

bonsoir a tous

je suis nouvelle et un peu perdu c'est la premiére fois que je m'inscrit sur ce genre de forum

voila l année dernière j'ai fait une très grosse dépression qui a duré plusieurs mois avec quelque hospitalisation

une grosse période noir ou par deux fois j'ai voulu fermer mes yeux pour ne plus les ouvrires  télement les crise d'angoisse était forte et la douleur intense et les nuit sans dormir..

j'ai vue beaucoup de psy j'ai eu des traitement assez fort a la maison et par voie veineuse en clinique sa etait tres dur

depuis juin de cette année j'ai essayer de revivre tout simplement avec des chose simple de la vie sortir voir du monde allez courir 

mais la depuis quelque temp je n arrive plus a m endormir le matin je me leve trés tard j ai des petite angoisse qui refont surfaçe je n ai plus tros le desire de sortir j ai prie un peu de poid  j ai peur de la rechute  

meme sur le forum j ai encore du mal a parler ce n est pas façile mais je pense que si je suis la cest parce que je pense peu étre trouver un peu de réconfort et parler avec des personne qui ne juge pas sur la situation

merçi d avence d avoir pris le temp de lire mon méssage

demande de l'aide


Posté le
Bon conseiller

Désolée, mais j'ai raté ton message

Il y a quelques années, j'ai été comme toi, j'ai fait une dépression sévère qui a nécessité 2 hospitalisations en clinique psy

j'ai également eu un traitement assez fort en comprimés et en perfusion

C'est sûr que plus ces périodes s'éternisent, moins on a le sentiment qu'on va pouvoir s'en sortir, par contre, mis à part une fois, je n'ai pas eu envie d'en finir

Ce que tu as mis en place pour t'en sortir, est super, tu as raison c'est avec de petites choses que l'on peut remonter la pente et s'ancrer dans la réaliité

Par contre, si tu recommence à avoir des symptômes comme tu les décris, à mon avis, tu devrais aller voit ton psy avant que cela devienne trop important et lui en parler

J'ai appris une chose aux fils des années de dépression, c'est qu'il ne faut pas attendre d'être trop mal avant d'appeler au secours

Plus on le fait tôt et moins la remontée sera pénible

Bon courage à toi pour surmonter cette période éprouvante pour toi, et j'espère que ton psy pourra très vite t'apporter une solution

Bonne nuit 

demande de l'aide


Posté le
Bon conseiller

Fibromyalgique reconnue depuis 2003 j'ai tout mais le plus dur pour moi c'est que le docteur venait de m'annoncer que j'avais une dépression parce que je ne mange plus, je pleure et je dors, depuis 7 mois je n'ai pas vu mes trois enfants élevés SEULE et mes trois petits enfants parce que le 1er mai je me suis perdue en voiture, alors ma fille a crié, j'ai pleuré, vite j'ai caché les larmes derrière mes lunettes de soleil pour mes petits fils,  mais quand mon ALEXIS de 10 ans m'a demandé pourquoi je pleurais je ne pouvais pas répondre la vérité, sinon une fille qui crie sur sa maman, lui aurait donné un mauvais exemple, alors j'ai répondu "c'est rien", et voilà, .... depuis je suis UNE VIEILLE FOLLE qui traumatise mes petits enfants, ils m'ont fait dire par mon médecin d'aller voir un psy, mais je n'ai AUCUNE NOUVELLE, aucun encouragement, moi qui sautait de bus en bus, en HLM pour aller travailler pour eux, ils ont tous les trois leurs maisons, des voitures, des motos, je suis fière de ma vie de mère, j'ai toujours été là, personne ne m'a aidé, ni FINANCIEREMENT ni pour les garder, et maintenant que je vais mal, ils croient me bouster en me disant d'aller voir un psy, pas de nouvelles, seule dans mon studio, j'aurais aimé un mail, un SMS, deux mots "courage, à bientôt", ou "on t'aime", mais non, rien, JE SUIS PUNIE d'être en dépression ....

Je suis au fond de mon trou, en êtes-vous sortie ?????????? Je ne peux le dire à personne ... Merci !

mer, 21/11/2
demande de l'aide


Posté le

 magiga

bonjour 

je te souhaite la bienvenue ici

je te souhaite beaucoup de courage car je sais ceux que tu peu ressentir dépression et isoler de tout le monde la seule chose qui savent me dire ces tu va finir enfermée :( et je te raconte pas ou ils envisagent de le faire 

coupable d'etre en dépresion ,coupable de l'ai rendre triste etc etc je connais

alors je me punie de l'ai rendre si triste ,bon courage a toi 

hésite pas si ta besoin parler

bisous  

demande de l'aide


Posté le
Bon conseiller

j'en peux plus, j'ai ENCORE passé le samedi et le dimanche enfermée à pleurer, le téléphone n'a pas sonné, pas de message, c'est demain que je dois allée voir un psy pou PROUVER A MES ENFANTS que je ne suis pas folle mais fibromyalgique, oligée de lutter pour les élever seule, et maintenant obligée fde prouver que je ne suis pas folle, ce n'est pas comme ça que j'vais rêvé ma vie, je pleure malgré l'anti-dépresseur, j'ai peur de sortir, pas envie de manger ni de boire, envie de rien dormir dormir dormir pour tout oublier, cette vie que je n'aime pas <;;; je n'aurais jamias dû vivre, jamais ... pourquoi je suis là ? pour qui ? je susi fatiguée, si fatiguée ...

MAIS QUI S EST GUERI DE ça ????? C EST ¨POOSSIBLe ????????????? sos donnez-moi du courage si vous vous êtes géri, pitié !DANS MA PROCHAINE  VIE

Dans ma prochaine vie

J’aurai un père qui me serrera dans ses bras

Et me dira :  « tu es la plus belle »

Un fiancé amoureux et galant

Qui m’apprendra à  l’aimer tendrement

Avec le cœur et le corps, tout simplement

Qui m’épousera et me gardera dans ses bras

Qui sera près de moi quand j’enfanterais ses enfants

Qui me badera et m’aimera

Comme une femme, un enfant, une mère

Un seul mari pour la vie

Qui me verra  vieillir

Des enfants que nous regarderons grandir

Et qui nous aimeront toute leur vie

Des petits enfants adorés

Que nous pourrons garder

A qui nous pourrons parler

Simplement, sans jugement des parents …

L’amour de mes frères et sœurs

La santé, la joie, le bonheur……

Mais surtout pas de divorces

Pas de haine, de maladies…

Ne plus avoir faim ni froid

Plus d’histoires, de complications

Le rejet, les réflexions, les remises en questions

Les reproches, les sous-entendus, les malentendus

Plus jamais tout ça

Ne plus avoir envie d’avoir envie de vivre

« Jouer » pour tous ceux que j’aime

Et qui n’entendent pas ma peine

Et survivre si difficilement

Non, plus jamais cette vie

Où mes seuls bonheurs ont été les bras de mes enfants

Si petits et si innocents …

Et ensuite plus rien, que des morceaux distribués comme à un chien

Mais surtout ne jamais les culpabiliser

Si j’ai tout raté, absolument tout raté …………

Je prends tout sur moi, et je m’en vais

DANS MA PROCHAINE VIE ……………….   

Gabye

demande de l'aide


Posté le
Bon conseiller

D'autres personnes pour apporter des témoignages et du réconfort à magiga et angelkiki ? Merci pour elles !

Discussions les plus commentées