21 ans que ça dure et j'en ai marre !!!

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

13 réponses

217 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous,

Malgré des épisodes de profond malêtre et de nombreux arrêts, j'ai été diagnostiquée dépressive en 1995, après la naissance de mon 2ème enfant. J'ai fait une dépression du post-partum, jusque là tout va "bien" si j'puis dire. Donc 1er séjour en HP, mise sous AD direct et lors d'un entretien en présence de ma mère, avec le psy, ce dernier me dit "Mme la dépression était latente chez vous et votre accouchement a tout déclenché". Bon ok, si tu l'dis... Pour lui, cela viendrait d'un trauma crânien lors de mon enfance. Oui/non ? J'en sais rien.

Et depuis 21 ans, je suis donc sous AD avec un suivi psy bien sûr. Des hospitalisations en HP régulièrement pour des épisodes dépressifs sévères, certains étant "justifiés" : 1 divorce, 1 post partum, 1 deuil et 1 burn out et d'autres dus à une fatigue intense et un besoin de me poser, dormir, ne penser qu'à moi (sans être égoïste) mais parfois, on en ressent que trop le besoin.
2 TS (c'était "juste" des appels au secours, dont je n'suis pas fière, mais je préfère être honnête)

En 2011, suite à un nouvel échec dans ma vie, j'ai eu comme le cerveau déconnecté de TOUT. JAMAIS je n'avais ressenti ça. Je ne pensais plus à personne, même pas à mes enfants, à rien !! Juste mettre réellement fin à mes jours et fixer ce mur, dans lequel j'ai éclaté ma bagnole pour EN FINIR AVEC CE CALVAIRE. Je m'en suis sortie avec 1 fissure sur 2 vertèbres cervicales, dont je souffre encore aujourd'hui (bien fait pour moi vous me direz).

En 2013, après 23 ans de bons et loyaux services, je perds mon boulot, après avoir gravi 2 échelons. Un rachat de boîte, une ancienne directrice qui revient et qui m'a "gentiment" poussée vers la porte de sortie. La dépressive récurrente, en arrêt tous les 4 matins et qui foutait tout le monde dans la merd* quand je tombais au 36ème dessous, il fallait bien trouver le grain de sable dans le rouage et ne surtout pas garder un élément pareil. Donc rupture conventionnelle de contrat, car rétrogradation de poste, le placard quoi. Et me retrouver sous les ordres de la seule collègue avec qui je me prenais la tête régulièrement, c'était juste inconcevable, juste impossible !! Là, on me diagnostique Bipolaire et c'est à partir de ce moment que j'ai commencé la Lamotrigine. Puis je me suis dit, c'est le moment ou jamais de te reconvertir.

Alternant quelques petits CDD et périodes de chômage, je finis par décrocher un CUI, dans le but, d'un commun accord avec cet employeur, de me faire financer ma formation et décrocher le diplôme dont je rêvais. Sauf qu'entre temps, il y a eu beaucoup de chamboulements dans ma vie, TROP beaucoup TROP et qui ont engendré, une fois de plus, une belle dépression et une hospitalisation avant la fin de mon contrat. Autant vous dire que pour la reconversion, c'était mort, ils ne m'ont pas gardée, logique....

Et depuis c'est l'engrenage total : recherches d'emploi, mes droits au chômage ont diminué de 1/2, les problèmes financiers débarquent, à devoir aller au secours populaire pour manger (comme beaucoup, j'en suis consciente) + les rdv avec les A.S. pour m'en sortir + commission de surendettement + un 2nd divorce (en cours) + recherche d'un nouveau logement (trop cher ici) + des soucis avec mes enfants (santé et comportements et forcément, même s'ils me rassurent, je culpabilise) + maman qui décline et pour qui on essaie de trouver des solutions etc etc...bref, encore en plein coeur d'une tornade qui dure depuis 1 an.
Pour des raisons perso, je ne peux malheureusement pas développer certains sujets et pourtant ça me ferait un bien fou !!

Malgré tous ces soucis, il me faut retrouver du boulot et rapidos. Je finis par décrocher un CDI à temps partiel (je travaille car il le faut, mais j'y vais à reculons tous les jours) et Paf !! Au bout de 4 mois, rebelote, me voilà de nouveau en arrêt depuis début novembre, pour épisode dépressif sévère (ça m'avait manqué depuis la dernière fois, quand ? je ne sais même plus)
Ça a commencé par une grosse fatigue, irritabilité, tristesse, nuits entrecoupées car cauchemardesques, ma tension qui se met à faire des siennes, puis 2 petits malaises, j'attends que les vacances de Toussaint se terminent (de là que mon boss pense que je me colle en arrêt pour garder mon dernier enfant) et je tiens, je m'accroche, comment ? J'en sais rien, mais j'ai fini par lâcher prise. Les problèmes qui continuent de tomber, de s'accumuler et j'en peux plus

J'en peux plus de cette dépression récurrente, d'être cachetonnée depuis des années, de n'avoir pu/su faire face durant certaines périodes de ma vie et j'ai l'impression que c'est de pire en pire, que je tiens de moins en moins. Ceci dit, avoir très peu de moments de répit et de quiétude, ça n'arrange en rien, puis nous ne sommes pas des rocs, ça se saurait.....

Je suis donc en arrêt depuis début novembre, prolongée jusqu'à début janvier et mon psy souhaite que l'on fasse une demande auprès de la MDPH pour, à minima, une RQTH. Depuis le temps....j'en serais peut être pas encore à ce stade si j'avais un boulot en "adéquation" avec ma pathologie, bref...

Je suis sous Deroxat 1 matin et soir + Lamotrigine 100 le soir + 50 gouttes de Théralène pour dormir (bof pas toujours efficace) et Lysanxia en si besoin (je le gère plutôt pas mal et n'en prends que lorsque j'en ressens vraiment le besoin et que je ne parviens pas à reprendre mon souffle disons).

Si je viens vers vous, c'est dans le but de :

1/ savoir qui prend l'un de ces traitements et votre ressenti avec ces traitements

2/ si je peux "espérer" obtenir cette RQCH (ou autre) afin de me trouver un boulot adapté et savoir si quelqu'un parmi vous, a du/pu changer de boulot, de voie...

3/ et bien entendu, pour échanger

Désolée pour le pavé et merci d'avance pour vos conseils, réactions....Si vous pouvez m'en dire plus, vos témoignages seront les bienvenus. Merci.

Début de la discussion - 11/10/2017

21 ans que ça dure et j'en ai marre !!!


Posté le

Moi aussi 25 ans ! Tout essayé avec mes psychiatres. Pour le boulot j’ai eu la RQTH mais étant prof elle ne m’a pas servi à grand’chose. J’ai du prendre une retraite anticipée pour invalidité (avec 18 ans à l’Education Nationale, elle est très faible mais avec une allocation de la MGEN qui complète un peu). Les reconversions sont très difficiles avec une maladie psychiatrique, très stigmatisée en France. Voilà si tu veux discuter je suis là, Françoise 

21 ans que ça dure et j'en ai marre !!!


Posté le

 Je ne t'ecrirais pas un pavé je n'en ai la force muMof 4 pour moi je ne sais pas trop si tu es depressive ou bipolaire je ne suis pas psychiatre mais un bon psychiatre te le dirait . Si tu es bipolaire  et ce que tu racontes ça a l'air d'être le cas etant bipolaire moi même.  Si c'est le cas tu as le droit à l 'AAH et il faut en faire la demande à la MDPH  .Quand à ton traitement  lamotrigine ou lamictal  c'est la meme chose c'est un régulateur de l'humeur utilisé chez les bipolaires très  efficace j'ai eu theralene  mais seulement 10 gouttes ça me suffisait largement  et je n'en prends plus quand au deroxat,c'est un AD  et je n'en prends pas . Je te souhaite bon courage et bon week-end 

21 ans que ça dure et j'en ai marre !!!


Posté le

@MumOf4‍ as-tu essayé de te fixer absolument tous les jours de tous petits défis ?

21 ans que ça dure et j'en ai marre !!!


Posté le

Bonjour @Java75019‍ et @Bipaide‍ 

Besoin de vos soutiens !

Dimanche un peu foireux pour l'instant.

Biz

21 ans que ça dure et j'en ai marre !!!


Posté le

@Melaine , bonjour je suis là de quoi as tu besoin ? Quel est ton problème  tu parles de ton dimanche foireux la solitude ou autre chose . Dis moi quel soutien as tu besoin ?  Bisous 

21 ans que ça dure et j'en ai marre !!!


Posté le
Bon conseiller

Bonjour, comme je passais par là, je venais vous faire une petit coucou amical pour vous apporter mon amitié 

@MumOf4‍ 

@Java75019‍ 

@Bipaide‍ 

@Mélaine ‍ ‍ 

je vous souhaite du mieux et du courage,, à bientôt peut être vous lire, amicales bises

21 ans que ça dure et j'en ai marre !!!


Posté le

moi aussi pas bien du tout depressif a fond , 7ans que j ai perdu ma fille d un accident elle avais 20ans, depuis je suis pas bien  je reprend pas gout a la vie, de plus en ce moment la saison automne hiver ne s'y apprete pas!!

pff envie de rien faire: "je sais pas pourquoi "?

*je vie je suis sous AD eflexor 75 mg

tranxene 20mg

aprovel ,atarax 25mg, tercian 10mg

j'en ai mar rien fait rien

mar de cette vie

21 ans que ça dure et j'en ai marre !!!


Posté le
Bon conseiller

Bonjour @celima‍  combien je comprends ta douleur, la perte d'un enfant est la souffrance la plus horrible dans sa vie. Es tu mariée, as tu d'autres enfants ? Et est ce que ton traitement n'est pas un peu trop "lourd" ? Vois tu ton mèdecin régulièrement pour faire un point ? 

Excuse moi de te poser toutes ces questions c'est pour mieux te soutenir si possible  à bientot si tu veux, courage 

21 ans que ça dure et j'en ai marre !!!


Posté le
Bon conseiller

 @celima‍  je rejoins @erwannono‍  dans tout ce qu'elle te dit . Je ne sais pas si le traitement d'une telle perte peut se ramener à la seule prise de médicaments : ceux- ci enfouissent un peu plus loin la souffrance mais ....est-ce suffisant? Mais peut-être as-tu un psy qui parle avec toi ...Je crois beaucoup aux vertus de la parole, aux mots contre les maux.

                                          L'espoir peut se réveiller Celima.....

                                         

Discussions les plus commentées