Coxarthrose chez un sujet jeune : que pensez-vous des infiltrations de corticoïdes et d'acide hyaluronique ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/arthrose.jpg

Patients Arthrose

13 réponses

106 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous,


Je suis une femme de 28 ans atteinte d'une coxarthrose de la hanche gauche.


Je voudrais raconter les étapes de mon diagnostic, parler de mes traitements et connaître les vôtres ainsi que la manière dont vous vivez avec cette maladie.


Tout a commencé pour moi fin 2018 avec l’apparition des premiers symptômes. Je me suis rendu compte, lorsque j'étais à mes entraînements de football, que je n'arrivais pas à faire certains mouvements comme les autres et qu'ils étaient douloureux pour moi (Exemple : ouverture de hanche lors des échauffements). Je précise que je ne suis pas une grande sportive, je débutais tout juste ce sport.

Je ne me suis pas posé plus de questions et j'ai continué à faire mes séances de sport avec en parallèle des séances ostéopathie pour regagner en mobilité (ce qui a bien fonctionné).


Au fil des mois, les douleurs ont commencé à être de plus en plus fortes dans la hanche, la fesse puis le mollet.

J'ai donc décidé de me rendre chez le médecin. Son premier diagnostic était une sciatique tronquée, mais un IRM a permis d'écarter cette possibilité. Mon docteur, n'ayant pas d'idée précise sur la provenance de mes douleurs, m'a donc demandé d'arrêter le sport.

Après plusieurs mois d'arrêts je n'avais plus aucune douleur, mais dès que je faisais un peu de sport, elles revenaient immédiatement (particulièrement dans le mollet). J'ai donc arrêté complètement et définitivement mes activités (sur toute l'année 2019).


Début 2020 pendant le confinement, les douleurs à la hanche sont devenues constantes et insupportables. Je suis donc retourné voir mon médecin qui m'a de suite prescrit une radio de la hanche et une échographie. Le diagnostic tombe, il s'agit d'un début d'arthrose.


Mon médecin n'y croit pas et souhaite faire valider ces résultats avec un scanner, et là, plus de doute possible, il s'agit bien d'une coxarthrose avec ostéophytes.


Direction le rhumatologue, qui m'explique qu'une prothèse de hanche sera inévitable mais que nous allons dans un premier temps tester les infiltrations de corticoïdes et d'acide hyaluronique.


Tout ça nous ramène donc à la date du 16 juin 2020, date de ma première infiltration. Tout d'abord, je tiens à rétablir la vérité au sujet de cet acte médical, ce n'est pas vrai quand on nous dit que ça ne fait pas plus mal qu'une prise de sang. C'est affreusement douloureux et désagréable (ça dépend des cas me direz vous, mais tout le monde m'a vendu ça comme un acte anodin et indolore, et ce n'est clairement pas le cas).


Un anesthésiant m'avait été prescrit, mais il n'a pas été utilisé, ce que je trouve fort dommage car je suis complètement traumatisée par cet acte qui aurait pu être moins douloureux avec l'injection de l’anesthésiant.


Le premier jour de l'infiltration, la douleur était vive et je ne pouvais pas marcher. J'ai eu quelques douleurs les jours suivants.


Aujourd'hui, tout va bien. Ça me lance un peu de temps à autres et je ne peux toujours pas dormir sur le côté gauche mais je constate une nette amélioration.

Qu'en est-il de votre côté ? Quels sont vos avis sur les infiltrations ? Certains d'entre-vous ont ils des prothèses de hanches ? si oui, je serai ravie de lire vos témoignages.

Je vous remercie vivement de l'attention que vous avez porté à mon poste.

Bien cordialement,

Vanessa R.

Début de la discussion - 23/06/2020

Coxarthrose chez un sujet jeune : que pensez-vous des infiltrations de corticoïdes et d'acide hyaluronique ?

• Animatrice de communauté
Posté le

Bonjour @CanardWCharpic‍,

Merci pour l'ouverture de ce sujet emoticon Timide J'invite ici quelques membres avec qui vous pourrez échanger :
@ST1972@Rinashe@jocser35@Matthieu35490@Randyd'Oriege@sabotage@joai56@dany94@gigi94@sandyravelo@jacadi@amirharoun‍ 

D'avance merci pour vos retours,

Belle journée à tous et toutes,

Candice de l'équipe Carenity 

Coxarthrose chez un sujet jeune : que pensez-vous des infiltrations de corticoïdes et d'acide hyaluronique ?


Posté le

Bonjour Vanessa

Je confirme que les infiltrations sont douloureuses ce fut aussi Assez traumatisant, j'avais même fait un malaise sur la table. J'ai eu une coxartrose bilatérales depuis mes 30 ans j'en ai 48. Ma première prothèse à gauche en octobre dernier et à droite en octobre prochain . J'ai toujours fait du sport marche natation et kiné, pour garder de la mobilité, c'est dur mais c'est important, je marche avec une canne depuis 3 ans, mais je fais tjrs des activités physique, même si dès fois j'en pleure. J'ai perdu complètement l'ecart des jambes et rotation, raideur installée car souffrance depuis trop d'année. Là avec la première prothèse à gauche ça s'ameliore, j'attends l'autre pour enfin souffler. . Voilà mon histoire, avec plaisir d'echanger.  Natacha

Coxarthrose chez un sujet jeune : que pensez-vous des infiltrations de corticoïdes et d'acide hyaluronique ?


Posté le

Bonjour 

Moi je viens de faire une 2ème infiltration genou gauche où j'avais encore du sciatique depuis 2 semaines maintenant et je n'arrive pas à bien marcher à cause des douleurs je suis inquiète 

Coxarthrose chez un sujet jeune : que pensez-vous des infiltrations de corticoïdes et d'acide hyaluronique ?


Posté le

Bonjour 

Ça fait 6 mois qu'on m'a diagnostiqué ma PR et je n'arrive pas à accepter la maladie je fais des crises et je pleure tout le temps comme un bb. Comment je pourrai faire pour me résigner et me concentrer aux traitements ?

Déjà les biothérapies dont je vais débuter le mois prochain me terrorisent suite aux effets indésirables dangereux. Aidez moi et expliquez moi un peu pour me rassurer. Merci 

Coxarthrose chez un sujet jeune : que pensez-vous des infiltrations de corticoïdes et d'acide hyaluronique ?


Posté le

Bonjour à  tous, 

Je vous remercie vivement  d'avoir pris le temps de me lire mais également pour vos réponses 

@Rinashe Pourquoi ne pas avoir posé des prothèses plus tot ? Était-ce par choix ou le rhumatologue n'était pas d'accord pour le faire ? 

@Zaza2000 l'infiltration est censée vous soulager. Si ce n'est pas le cas il faut rapidement consulter pour en discuter avec votre médecin surtout après 2 semaines. C'est peut-être que cela n'a pas fonctionné et qu'il devra opter pour un autre médicament la prochaine fois. Était-ce du diprostene? J'espère en tout cas que vous pourrez rapidement marcher sans douleurs. Je n'ai pas la moindre connaissance de la maladie que vous avez ni même des biothérapies, je ne pourrais pas vous renseignez la dessus. 😥

Vanessa.

Coxarthrose chez un sujet jeune : que pensez-vous des infiltrations de corticoïdes et d'acide hyaluronique ?


Posté le

@Candice.S‍ bonjour 😊 merci pour votre aide sur le sujet !! 

Coxarthrose chez un sujet jeune : que pensez-vous des infiltrations de corticoïdes et d'acide hyaluronique ?


Posté le

Rhumatologue, estimait trop jeune, pas avant 55 ans pour la durée de vie d'une prothèse

Coxarthrose chez un sujet jeune : que pensez-vous des infiltrations de corticoïdes et d'acide hyaluronique ?

• Animatrice de communauté
Posté le

Bonjour à tous et à toutes,

Comment allez-vous en ce moment ? emoticon Timide

Pensez-vous que les infiltrations sont douloureuses ? Au bout de combien de temps avez-vous ressenti des bénéfices ? Quel en est leur durée ?

Merci pour vos témoignages, ils sont précieux.

Belle journée,

Candice de l'équipe Carenity

Coxarthrose chez un sujet jeune : que pensez-vous des infiltrations de corticoïdes et d'acide hyaluronique ?


Posté le

Bonjour, moi j'ai 68 ans et j'ai commencé à avoir de la coxarthrose à la hanche droite depuis environ 18 mois.

Ne supportant pas les anti inflammatoires, on m'a injecté du kenacort retard dans l'articulation.

J'ai eu des douleurs horribles après cette injection pendant au moins un mois,et je ne sais toujours pas pourquoi.

Depuis j'ai fait une viscosupplémentation d'acide hyaluronique, cela fait 15 jours mais je ne constate aucune amélioration. 

Depuis j'ai trouvé une publication du docteur Ali Guermazi, rhumatologue à Boston,dans laquelle il explique les dangers des infiltrations de corticoides dans la hanche:sur 308 patients qui en ont reçu une,il a observé 30 cas d'effets secondaires graves,allant de l'accélération de l'arthrose jusqu'à de l'ostéonécrose.

Cela fait quand même 10 pour cent de ses 308 patients, c'est énorme.

Si j'avais su cela avant,j n'aurais jamais fait cette infiltration. 

Discussions les plus commentées