Cure Thermale et rhumatologie : arthrose, polyarthrite, spondylarthrite

Le soin thermal est un traitement médical 100% naturel à base d’eaux minérales naturelles des sources thermiques (à la différence de la thalassothérapie qui, elle, utilise de l'eau de mer).
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

La crénothérapie regroupe l’ensemble des traitements appliqués au patient dans une station thermale. 
Les cures thermales associent une prise en charge globale et préventive :
- soins à base d’eau thermale et de leurs dérivés : les bains, les douches, les enveloppements de boue, vapeur en étuve…
- techniques de rééducation
- massages 
- information et éducation du patient en groupe
Tous ces soins sont répétés pendant une durée de trois semaines.
Il est important de les associer à du repos physique, dans un cadre en rupture avec son quotidien. 
 
En rhumatologie, en dermatologie ou en traitement des voies respiratoires, les cures thermales aujourd’hui peuvent être une solution thérapeutique dans une douzaine de spécialités médicales. 
 
La prise en charge thermale dans le cadre des maladies chroniques répond à une volonté de soulagement de la douleur, d’amélioration de la qualité de vie, et d’évolution des comportements face à la maladie. La complémentarité des soins est donc au cœur du dispositif. 
 
La rhumatologie représentait en 2010 75% des curistes. Le traitement des maladies de voies respiratoires tend à accroitre sa part (autour de 10% des curistes). 
 
Dans le traitement du surpoids et de l’obésité, les cures thermales ont l’avantage de permettre au patient de prendre du recul sur son mode de vie habituel et de changer son comportement alimentaire. Le psoriasis et l’eczéma sont également traités en cures thermales. 
 
L’effet de coupure par rapport au quotidien et le cadre de vie agréable de la cure ont également un rôle thérapeutique dans le traitement des affections psychologiques du type dépression, anxiété…
 

La prescription d’une cure thermale

Les cures thermales peuvent être prescrites par le médecin généraliste, qui remplit alors un formulaire de prise en charge de cure thermale. Ce dernier doit être envoyé à la Sécurité Sociale qui doit donner son accord sur la prise en charge.
 
Il est alors possible de bénéficier d’un remboursement de 65% des frais liés aux soins thermaux et de 70% des soins médicaux. Le solde restant à la charge du patient sera éventuellement pris en charge par la mutuelle.

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 151 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme