Arthrose : causes et facteurs de risque

Les causes de l’arthrose sont très nombreuses. Cependant, on distingue principalement des facteurs mécaniques, associés à des facteurs génétiques

Le principal déterminant de l’arthrose est l’âge : 65% des personnes âgées de plus de 65 ans et plus de 80 % ayant plus de 80 ans sont touchées par l’arthrose. Cependant, l’arthrose n’est pas un mécanisme normal du vieillissement mais bien une vraie maladie. On remarque également que les femmes sont plus sujettes à l’arthrose, en particulier en période de post-ménopause. 

Des causes génétiques ont aussi été identifiées : on parle de « famille d’arthrosiques ». Des facteurs génétiques ont été bien démontrés pour les arthroses du genou (ou gonarthrose), de la hanche (ou coxarthrose) et de la main. 

La surcharge pondérale est une des causes favorisantes de l’arthrose.

Le surpoids imposé aux articulations est également un facteur de risque important de destruction des articulations : les personnes en surpoids se plaignent souvent de douleurs aux articulations des genoux notamment. Des études ont montré que chaque unité d’IMC (Indice de Masse Corporelle) supérieure à 27 augmente de 15% le risque de gonarthrose. Le surpoids ne favorise pas l’arthrose uniquement via les contraintes mécaniques exercées sur les articulations, mais également via d’autres facteurs: on remarque par exemple que les personnes en surpoids sont plus touchées par l’arthrose de la main que les personnes de poids normal. Ce phénomène semblerait être dû à des facteurs métaboliques liés à des substances inflammatoires issues des graisses.  
 
Des facteurs externes comme certaines activités professionnelles fatigantes (port de lourdes charges, flexions répétées des genoux), ou encore une activité physique intense (football, rugby ou danse) peuvent favoriser l’apparition d’arthrose. Egalement, le surmenage sollicite le cartilage des articulations et provoque une évolution plus marquée de l’arthrose dans ces cas. 
 
Enfin des traumatismes articulaires importants comme les fractures ou les luxations sont des facteurs de risques supplémentaires de l’arthrose. Une fracture de jeunesse peut se réveiller à un âge plus mûr sous forme d’arthrose.
 


Sources : Société Française de Rhumatologie - Dossier Arthrose 2005
Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale
Messier S : « Exercise and dietary weight loss in overweight and obese older adults with knee osteoarthritis: the Arthritis, Diet, and Activity Promotion Trial » (Arthritis Rheum 2004)

Commentaires

S’inscrire pour laisser un commentaire