https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

Je n'y arrive plus


Posté le
Bon conseiller

Comment on peux faire pour être mis sous tutelle financière s'il vous plaît?  Si quelqu'un sait merci d'avance 

Je n'y arrive plus


Posté le
Bon conseiller

hello les assistantes sociales peuvent mieux te renseigner . renseigne toi il y a a dans toutes les villes.

Je n'y arrive plus


Posté le
Bon conseiller

Dans les CCAS par exemple? 

Je n'y arrive plus


Posté le
Bon conseiller

@Sophie ,Bonsoir.

Je viens de lire ton post et je te fais réponse.

Pour Etre mis sous Tutelle ou Curatelle, il faut aller à L' UDAF et prendre un rendez-vous.

Une curatrice ou un curateur viendra chez toi avec son responsable pour dialoguer avec toi.

Ensuite tu seras convoqué par un Juge des Tutelles avec ta nouvelle curatrice ou curateur pour définir si tu doit Etre sous tutelle ou sous curatelle renforcé.

Tu effectuera un consensus avec eux ainsi qu' avec le greffier qui prendra des notes.

Ton dossier passera au tribunal des tutelles et une décision sera prise.

A ce moment , tu recevras une lettre recommandée pour te confirmer que qu' il en ai.

A mon sens, vu ton état de santé, une curatrice  ou curateur te pendra en charge et gérera ton budget et tu auras le droit à une certaine somme par mois que tu retiras avec une Carte de Retrait.

Attention, tu n' aura plus de carnet de chèques et de Carte Bleue.

je pense m' avoir bien exprimé, si c' est pas le cas, tu peux m' envoyer un message privé que je répondrais avec plaisir et en souhaitant que ce commentaire t'as été utile.

Je te souhaite une bonne soirée ainsi qu' un bon rétablissement pour ce soir, demain ainsi que pour les jours à venir.

Sincères Amitiés à toi.

Amicalement.

Patrick..........

Amour et Compassion étant de Philosophie Bouddhiste Tibétaine.

Amour et compassion.

Je n'y arrive plus


Posté le
Bon conseiller

Bonjour Hounaz

Je reviens sur l'"omission" de parler de sa pathologie ou de son handicap .Le procédé n'a rien d'honnête ou de malhonnête , il ne doit pas y avoir de jugement moral sur cette "cachotterie' .Elle tient du secret médical entre autre ;

Et si la loi prévoit la possibilité de ce secret , c'est qu'il y a d bonnes raisons Objectives .Discrimination à l'embauche tout simplement .C'est valable pour les personnes ayant eu un cancer , les personnes atteintes de VIH , les personnes ayant une adresse dans un quartier de mauvaise réputation , les femmes enceintes ou ayant un projet de grossesses ,les personnes homosexuelles , les transexuelles  les personnes de plus de 40 ans , celles de moins de 30 ans ....Alors les personnes souffrant de maladie mentales  !!!!! Je vous laisse imaginer le choix du recruteur .Et il a le choix , ce ne sont pas les candidats à l'embauche qui manquent .

Dans certaines circonstances toute vérité n'est pas bonne à dire , et ce n'est pas ne pas être" pas trop honnête " .C'est une réalité , bien triste et navrante , une vérité insupportable et rageante .

Quand enfin , vous avez un poste , que vous effectuez les tâches demandées , que vous vous investissez dans votre travail - et les bipolaires sont bien souvent dans le surinvestissement , ce qui n'est pas sans occasionner des dégâts sur leur pathologies " - il arrive déjà que l'on vous trouve "bizarre" , hyperactifs , soucis parfois avec la hiérarchie , soucis avec les collègues qui n'arrivent pas à suivre votre rythme effréné , et la fatigue et le surinvestissement , vous tombez comme une poupée de chiffon , en arrêt maladie ordinaire dans un premier temps et puis parfois en maladie longue durée , difficile dans ces conditions d'avoir le même parcours professionnel que les autres , les promotions vous passent souvent sous le nez , vos séjours en HP vous et les médicaments vous sapent votre énergie , vous sucent votre concentration et votre mémoire ....Dois-je en rajouter dans le tableau ?

Alors oui , si votre état de santé l'exige , il faut faire valoir votre statut de travailleur handicapé , ce n'est ni un abus , ni un privilège .C'est une nécessité de protection .

Et malgré tout ça , beaucoup de bipo se retrouvent éjectés , hors circuit du monde du travail .Ce ne sont ni leurs compétences professionnelles , ni leur capacités intellectuelles qui sont en cause : c'est leur maladie , leur handicap .

Et c'est juste ça? C'est honnête ?

Je n'y arrive plus


Posté le
Bon conseiller

hello @sophie59430 , pour répondre à ta question oui le ccas. bonne journée

Je n'y arrive plus


Posté le
Bon conseiller

Je suis d'accord avec toi Tibanem .C'est très compliqué de vivre dans le monde du travail avec une maladie mentale .
Ma fille a la chance d'être fonctionnaire .Mais elle est Cotorep pour sa bipolarité et aussi pour un handicap physique suite à un très grave accident de voiture .
Avec ce gros dossier ,elle stagne depuis 4 ans ! elle se décourage ,ce qui s'arrange pas son moral  .Mais combien ,à sa place ,auraient déjà perdu leur travail ? On se rassure avec ça ,c'est déjà pas mal .

Passe une bonne journée .

Je n'y arrive plus


Posté le
Bon conseiller

Bonjour tout le monde. J'ai décider de cacher ma maladie aux employeurs tant que mon dossier n'est pas valider. La on vient de me proposer une semaine de boulot en intérim.  La boîte intérim est au courant de mon état de santé et sa les dérangent pas. Je vois 2 psychiatre le 21. Mon psychiatre d'origine pour mon dossier mdph et un psychiatre pour ma mise sous tutelle. J'ai décider de prendre ma vie en main. Mais pertes de mémoires se font rares depuis que j'écris tout dans un journal intime. Mon traitement me stabilise depuis que je suis sous alprazolam, seroplex  et abilify. Je me dis que je suis pas malade, sa fait partit de moi et faut l'accepter.  Le plus dure ces mon manque de sommeil. Je dors moins la nuit en ce moment. Et je pète la forme. Je vois mon médecin traitant jeudi pour m'aider à dormir. On dort beaucoup ou on dort peu. Sa fait parti de la maladie, et je veux une vie normal et je l'aurais.  Je ferais tout pour ne pas ressombrer dans la dépression et de vivre comme tout le monde. Bonne journée 

Je n'y arrive plus


Posté le
Bon conseiller

Bonjour tout le monde. J'ai décider de cacher ma maladie aux employeurs tant que mon dossier n'est pas valider. La on vient de me proposer une semaine de boulot en intérim.  La boîte intérim est au courant de mon état de santé et sa les dérangent pas. Je vois 2 psychiatre le 21. Mon psychiatre d'origine pour mon dossier mdph et un psychiatre pour ma mise sous tutelle. J'ai décider de prendre ma vie en main. Mais pertes de mémoires se font rares depuis que j'écris tout dans un journal intime. Mon traitement me stabilise depuis que je suis sous alprazolam, seroplex  et abilify. Je me dis que je suis pas malade, sa fait partit de moi et faut l'accepter.  Le plus dure ces mon manque de sommeil. Je dors moins la nuit en ce moment. Et je pète la forme. Je vois mon médecin traitant jeudi pour m'aider à dormir. On dort beaucoup ou on dort peu. Sa fait parti de la maladie, et je veux une vie normal et je l'aurais.  Je ferais tout pour ne pas ressombrer dans la dépression et de vivre comme tout le monde. Bonne journée 

Je n'y arrive plus


Posté le
Bon conseiller

Belle énergie ,Sophie ! continue comme ça ! tu es sur le bon chemin !
Bisous !

Discussions les plus commentées