https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

Hypomanie


Posté le
Bon conseiller

Hello Ernestine !

Je suis carrément d''accord avec toi, l'alcool est une addiction fréquente... que j'ai eue étant plus jeune (plusieurs années). Maintenant je bois un verre très exceptionnellement m'en porte bien mieux sous tous les plans !

Toutefois, mon addiction à l'alcool a sournoisement viré vers une addiction à la bouffe, comme toi : de 50/52 Kg (quand je buvais) depuis le début des médicaments, je suis passée à plus de 100 kg (si si j'ai doublé de volume VRAIMENT).

Et même si élever mes enfants en étant bipolaire ET alcoolique ne me semble pas être génial pour eux (je ne le referai plus ça c'est certain), être une maman grosse leur a parfois fait honte (mon fils a eu des réflexions blessantes à l'école qui le poussait à se battre).

BREF : REGIME OBLIGATOIRE 

Hypomanie


Posté le
Bon conseiller

salut Louylau

Régime, régime... d'abord pour moi être au régime me déclenche de l'hypomanie ou l'accentue, ensuite je ne perds pas 1 gr!! Alors non seuement je grossis et maintenant je ne peux pas maigrir grrrrrrrrr, p***** fait c**** franchement. J'ai pris + de 15 kg en moins d'un an et je viens de faire une prise de sang j'ai les tryglicérides au taquet le psy a dit STOP!!! J'ai rv avec lui la semaine prochaine pour changer de traitement. De toute façon le lithium ne coupe pas l'hypomanie chez moi alors....

Bises et aux prochaines news

Hypomanie


Posté le

Bonjour à tous,

vos témoignages me touche beaucoup. Néanmoins, pour revenir au sujet, j'ai l'impression que quelques unes des expériences citées sont des épisodes maniaques franc et non hypomaniaques.  Selon les avis médicaux, l'hypomanie est en effet une version "allégée" de la manie. Mais comment faire précisément la différence ? Les traitements, plus ou moins efficaces pour chacun permettent de limiter les manies franches et on peut alors constater une hypomanie puisque la manie est atténuée. Pour ma part, j'ai quelques difficultés avec ce concept. Depuis que je suis sous traitement, plus une seule phase maniaque aiguë (en même temps ça ne fait que quelques mois et au plus un ou deux épisodes par an). J'ai l'impression d'aller bien, mais quand on est bipolaire, comment fait-on pour savoir que l'on va bien ? En tout cas je remarque que dès que je m'éloigne quelque peu d'un hygiène de vie irréprochable, le moral descend plus franchement. Il n'empêche qu'en une journée, je peux me sentir un peu amorphe, triste, fatigué, irritable, associable mais aussi joyeux, content, sociable, drôle (pas en même temps, mais sur des intervalle de temps très court). J'ai de longs dialogues avec moi-même, ou une tiers personne dans mon esprit et si j'interroge mon entourage, j'ai plus l'impression d'une normalité que d'un symptôme de la bipolarité (un peu comme si tout le monde faisait cela).  Au final, quelles sont les limites de l'hypomanie, de la subdépression en rapport à un état "normal" ? N'est-ce pas la des états liés aux limites des traitements qui ne peuvent qu'atténuer les symptômes d'une maladie omniprésente ? 

Perso, je n'ai aucune idée de ce que l'on peut appeler "humeur normale" et vous ?

Hypomanie


Posté le

Bonjour,

Voici mon expérience actuelle, je pense être en hypomanie depuis quelques semaines. 

Je me suis sentie mieux après une dépression, capable de faire ce que je n'arrivais plus à faire depuis longtemps : vaisselle, rangements dans mon appart, et même dans mon grenier ! Balades, marches, sorties...

Ça, c'est le côté positif.

L'enfer, c'est que depuis quelques temps je suis tendue comme un arc, je veux faire trop de choses, je pense trop. J'ai envie de rencontrer des gens pour communiquer, et je suis aussi torturée par ma libido. La seule différence avec un épisode maniaque, c'est qu'avant j'aurais fait n'importe quoi, je serais sortie avec n'importe qui ; tandis qu'aujourd'hui je me contrôle, mais c'est vraiment douloureux, presque physiquement...

Je ne sais pas si d'autres personnes vivent les choses comme moi.

Hypomanie


Posté le

J'oubliais un autre symptôme de l'hypomanie : moi qui suis une grosse dormeuse en dépression (hypersomnie handicapante), en hypomanie je me réveille très tôt en pleine forme, vers 6h du matin (en m'étant couchée après 1h). Aujourd'hui, c'était 4h37 !!! Je me force à me recoucher un peu, mais je ne dors pas vraiment... Une vraie pile. 

Hypomanie


Posté le
Bon conseiller

Bonjour lamoon,

J'ai déjà véccu ce genre de phase hypomaniaque, trouble du sommeil , hyper activité, plein d'envie.. pour arreter cette spirale il faut juste un réajustement de ton traitement par ton Psy, sinon le risque et de voir empirer les symptômes et de monter carrement en phase maniaque

Bon courage

Hypomanie


Posté le

Bonjour grand père,

Merci pour le conseil, j'ai justement vu mon psy hier, il m'a augmenté epitomax et abilify, ça devrait me calmer un peu...

Je surveille ça de près. 

Hypomanie


Posté le

Bonjour,

Quand je suis en hypomanie, j'évite de prendre la voiture, car je suis trop agressif en vers ceux qui ne respecte pas le Code de la route.

Pour défouler mon plein d'énergie je vais en forêt avec ma chienne là ou y a personne, mais mon retour en voiture gâche tout.

Hypomanie


Posté le
Bon conseiller

bonjour tous le monde je pense etre actuellement en hypomanie mais je sais que je glisse doucement mais surement vers la manie. pour ma part j'apprecie enormement les périodes hypomaniaque et maniaque c'est dans ces moments que j'accomplie les plus belle chose. je ne vois pas de psy et je ne prend aucun traitement je gère plus ou moins bien et vie au jour le jour les cycles de la maladie. en plus d'etre bipolaire je suis aussi bordeline ce qui ne facilite rien mais j'aime bien les défit surtous lorsque ca me concerne je vais toujours au bout de mes limites. je suis passé par l'alcoolisme avec de grosse perte de mémoire du a une grosse conso d'alcool je suis aussi passé par la drogue surtout cocaïne qui m'a emmené comme dans le monopoly tous droit en prison sans passé par la case dépard et j'ai pas gagné les 20000€ mdr j'ai meme faillis perdre ma fille qui a ce moment la avait 1ans. je n'ai pas pris d'alcool ni drogue pendant mes grossesses ni mes allaitements avec mon fils (2ans 1/2) j'ai appris a me calmé je ne bois plus je ne prend plus de cocaïne mais j'ai gardé un truc la cigarette aromatisé lol

mes periodes hypo ou maniaque m'aide a avancé et mon entourage apprécie j'accepte juste ma difference et je m'en porte pas plus mal

biz a tous

Discussions les plus commentées