https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

Lamictal ou lithium


Posté le

@SMARTKIND‍  Bonjour tu emploies un langage ésotérique   tu es libre mais moi et sûrement  d'autres  ne comprennent  pas tjrs ce que tu veux  dire . Mets toi à  la place des personnes qui te lisent ce sont des malades .Et je ne viendrais  plus ce sujet où on parle de bipolarité  ou c'est rien du tout pour moi . Si tu veux crées  un sujet fais le mais surtout  fais le avec empathie  car 2 personnes  se sont desinscrites  à  cause de toi dommage je vais regretter Erythrocyte  car il m'a bien aidé 

Lamictal ou lithium


Posté le
Bon conseiller

Je vais être honnête, je n'ai rien contre vous messieurs...

Brassens, tes propos ressemblent plus à des posts de blogs qu'à des commentaires sur un forum car la réflexion l'emporte sur le dialogue. Je t'encourage donc à en ouvrir un et à en nous donner l'adresse pour qu'on puisse te lire sur ce média plus adapté pour toi.

Smartkind, tu tiens des propos particulièrement violents et rabaissants, ce qui m'inquiète : tu nous ferais pas une crise de manie ou d'hypomanie? Le côté mystique ésotérique de tes propos, cette impression qui se dégage de tes messages que les autres sont à la traîne et ne comprennent rien, cette agressivité sans causes... Je m'inquiète vraiment : tu penses que c'est possible?

Lamictal ou lithium


Posté le

C est pas possible

Margaritas ante porcos : [ Ne jetez pas] des perles aux pourceaux

Paroles de l'Evangile signifiant qu'il ne faut pas parler à un sot de choses qu'il est incapable d'apprécier.

[Propos modérés par l'administrateur]

Saturnisme

Qu'est-ce que c'est ?
Les symptômes
Les origines de la maladie
Les facteurs de risque
Prévention et traitement
Références bibliographiques
 
Qu'est-ce que c'est ?
L'intoxication par le plomb (IPb) est causée par l'accumulation de plomb dans le sang. Ce métal lourd est très toxique pour la santé humaine et engendre des séquelles graves et parfois irréversibles. Il représente un risque principalement pour les enfants en bas âge, dont il affecte le développement psychomoteur. L’exposition au plomb constitue un enjeu de santé publique majeur. Selon l'OMS, elle causerait, chaque année dans le monde, 600 000 nouveaux cas de déficience intellectuelle chez l’enfant et 143 000 décès, dont la moitié en Asie du Sud-Est. (1) Le saturnisme concernerait quelques 85 000 enfants de moins de 6 ans en France. (2)

Les symptômes
L’intoxication par le plomb est souvent silencieuse et ses manifestations cliniques sont très peu spécifiques, si bien que le saturnisme n’est pas toujours diagnostiqué : fatigue et faiblesse générale, maux de tête et perte de mémoire, troubles digestifs (constipation, diarrhées, vomissements, douleurs abdominales, anorexie), troubles du comportement (apathie, irritabilité, perte de l'attention et du sommeil). (3)

Les manifestations cliniques sont directement liées à la quantité et à la durée de l'exposition. L'intoxication chronique par une exposition prolongée au plomb peut engendrer de l'anémie, de l'hypertension artérielle, des troubles cardiaques et rénaux et une fertilité réduite. Une ligne bleutée apparaît sur les gencives dans les cas les plus graves. Une exposition à de très fortes doses peut entraîner la mort.

Les embryons, les fœtus et les enfants en bas âge sont particulièrement exposés au saturnisme. Des niveaux d'exposition mêmes faibles peuvent avoir des conséquences irréversibles sur leurs capacités cognitives. Les enfants intoxiqués ont en effet un quotient intellectuel diminué, une faible capacité à maintenir leur attention et souffrent d’altération du comportement et de dyslexie. Conséquence de quoi ils se trouvent souvent en échec scolaire.

Le plomb est très nocif pour la santé de la femme enceinte et celle de son fœtus. Il augmente le risque d'accouchement prématuré et d’avortement, et cause des retards de croissance et cognitifs irréversibles au fœtus en développement.

Les origines de la maladie
Le plomb n'a aucun rôle physiologique connu chez l'Homme, explique l'Inserm. Après contamination par voie digestive, respiratoire ou sanguine (entre la mère et le fœtus), il se diffuse dans le sang et les tissus, puis se fixe dans les os du squelette.

Les facteurs de risque
Les sources de contamination au plomb sont multiples : les gaz d’échappement des véhicules à moteur à essence au plomb, les résidus de plomb issus de la production industrielle transitant dans l'eau, l'air et le sol, etc. Elles exposent essentiellement les travailleurs de l’industrie lourde, du bâtiment et de l’automobile.

Les enfants des milieux défavorisés qui subissent le mal-logement sont aussi très exposés sur leurs lieux de vie. Les principales sources de contamination sont la peinture au plomb que l’on trouve dans les habitations vétustes et insalubres, dont les enfants vont ingérer les éclats. Les tuyauteries en plomb utilisées dans les systèmes de distribution d'eau sont aussi en cause.

 
Prévention et traitement
De vastes programmes sanitaires visent à éliminer les sources de plomb. En France, comme dans d'autres pays développés, les sources de fortes expositions ont été considérablement réduites depuis les années quatre-vingt-dix, dans l’industrie et dans l’habitat.

Le diagnostic se fait en mesurant la quantité de plomb dans le sang (plombémie) ou dans les urines (plomburie). Dès le repérage d’une personne intoxiquée, il s'agit d’identifier et d'éliminer les sources potentielles d'intoxication dans ses lieux de vie habituels.

Dans les cas graves, un traitement de chélation permet d’évacuer une partie du plomb présente dans l’organisme. Cela permet de réduire ou de faire disparaître complètement certains symptômes, mais pas de restaurer les fonctions cognitives altérées chez l’enfant ou le fœtus.

Fiche créée : juillet 2016
Auteur : Yves Cambrai 
 

Références bibliographiques
Notes

1. Organisation mondiale de la santé. [http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs379/fr/]

2. DANGAIX D. Renforcer la prévention du saturnisme, La Santé en action, N°369, Revue de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes).

3. Le saturnisme ou intoxication au plomb, dossier d'information de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). [http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/dossiers-d-information/le-saturnisme-ou-intoxication-au-plomb]

Référence

Intoxication par le plomb de l'enfant et de la femme enceinte. Conférence le 5-6 novembre 2003 à l'Université catholique de Lille, 33 pages, disponible sur le site de la Haute Autorité de santé (format PDF). [http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/Saturnisme_long.pdf] 

Lamictal ou lithium


Posté le
Bon conseiller

Hummmmm...

Tu n'auras pas réussi à me mettre en pétards, par contre je demeure inquiète. Fais attention à toi, ok?

Lamictal ou lithium


Posté le

 SMARTKIND 05/09/2018 à 22:09
 
Bonsoir

je recherche des temoignages concernant ces pratiques douteuses d un autre age

a vos plumes

merci d avance 

Roland

p.s. le pseudo roland etait deja pris

qui que tu sois roland je te salue

 
@SMARTKIND 

Moi j'ai de l'info mec.. et ce n'est pas du fake, c'est du vécu.. sur un médecin expert du Centre Expert Bipolaire Fernand Widal à Paris.. mais je ne peux pas balancer ça en lecture publique... c'est trop piquant... c'est de la dynamite...

Je viens de débarquer sur le Site, j'apprends à manoeuvrer avec l'interface... et après en message privé, je pourrai te filer les infos croustillantes... et bien scandaleuses... 
   

Utilisateur désinscrit 
Pour revenir à ton sujet, étant donné que j'ai été interné en 2003, et que c'est ma seule hospitalisation, ce que je peux dire c'est que à l'époque, il n'y avait pas contentions, ça n'existait pas dans l'HP où j'étais.. ni de patients dans le service en pyjama, tout le monde était en fringues normales, même les chroniques etc.. quand j'étais en isolement, j'étais en short, T-shirt et pieds nus parce que j'avais perdu énormément de poids avec la TS, le coma et la réanimation, du coup leur pyjama était pas à ma taille.. donc voilà.. 

ce qui veut dire que la psychiatrie s'est vraiment énormément dégradée depuis 2003.. 

Lamictal ou lithium


Posté le
Bon conseiller

lithium sans hésitations pas d'effets secondaires facile a prendre regime sans sels a proscrire



Lamictal ou lithium


Posté le

Bonjour.

Je suis diagnostiquée depuis 6mois cyclothymique/bipolaire après des années de haut et bas. J ai tendance à avoir une personnalité hyperthymique avec des états mixtes. Je suis actuellement sous lamictal 75mg. Cela me soulage sur l aspect dépression mais pas en ce qui concerne l anxiété, l agitation, les ruminations. Mon psychiatre évoque le fait de peut-être ajouter en complément du lithium. Est ce que parmis vous certains ont ces 2 régulateurs d humeur ? Pouvez vous me faire un retour et me dire si cela vous a permit d être stabilisé? Je vous remercie par avance. Bonne soirée

Discussions les plus commentées