https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

84 réponses

1 497 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous,

Je suis dans une période bien sombre et je m'aperçois qu'un traitement est absolument indispensable pour nous maintenir la tête hors de l'eau. Et sans traitement stabilisateur depuis un an et demi , j'ai fait une grosse rechute dépressive qui me donne l'impression à chaque minute de vivre en enfer. Depuis quelques semaines, je passe mes journées dans mon lit, n'ayant plus gout à rien, sans force, complètement aboulique, et à vrai dire un peu suicidaire etc... Vous connaissez sans doute bien le ce fichu tableau !  

Je m'accroche cependant à l'idée qu'un traitement pourrait apaiser ces souffrances, et j'attend avec impatience mon prochain rdv psy ( quatre longues journées vides encore ) pour lui demander de me mettre sous Lamictal le plus vite possible ! Est ce que vous connaissez cette molécule, vous a -t-elle aidé, et  quels ont été les effets secondaires les plus marquants ? J'ai lu quelque part qu'elle etait bien pour les bipolaires II plutôt dépressifs et qu'elle pouvait agir assez vite sur les symptômes dépressifs. Marre de me battre chaque jour contre cette fichue maladie pour si peu de résultat.

Merci d'avance pour vos réponses et votre soutien. 

Début de la discussion - 28/06/2013

Lamictal ?


Posté le
Bonjour, Je suis sous lamictal 225 mg. J'ai commencé à 150 mg en 2009. Il y a très peu d'effets secondaires. Pas de prise de poids. J'ai eu mal à la gorge pendant plusieurs années. La fatigabilité mais ça c'est le TB aussi, seulement ce n'est pas un médicament qui "shoote". C'est un des meilleurs thymoregulateurs d'après mon medecin traitant. J'ai du prendre un anti-depresseur en complément et il a fallu augmenter à chaque fois les doses de lamictal pendant mes phases hypomaniaques, voire avoir recours à un anti-psychotique. J'ai une forme de bipolarité avec une dominante dépressive, depuis la naissance de ma fille il y a 2 ans j'ai arrêté les anti-dépresseurs. Mes phases hypo ne durent pas longtemps, c'est aussi grâce à la psychoéducation.
Lamictal ?


Posté le

200mg aujourd'hui avec un autre thymo en complément maintenant.

Ca m'a beaucoup aidé, ça a été le début "du mieux", et complémenté avec l'autre je suis encore capable de bien plus qu'avant.

Par contre effets secondaires ++++ pendant les 3/4 1ers mois. Mais contente de m'être accrochée, car maintenant plus aucun (et ils n'étaient pas écrit ds les "effets secondaires" c est que ça doit être rare, on l'a rapporté à l'organisation qui gère ça)

Lamictal ?


Posté le

ah et oui, il faut commencer très très doucement (commencer à 50, jamais plus!) car effets secondaires cutanés très rares pouvant être mortel; nécessite d'etre toléré très progressivement, arrêt total si apparition d'une irritation de la peau

Lamictal ?


Posté le

Merci beaucoup pour vos réponses, c'est très encourageant ! 

Lamictal ?


Posté le
HelloKitty, pourrais-tu me dire ce que tu prends en complément car dans certaines situations hautement stressantes, je n'arrive plus à gérer mes émotions, du coup le lamictal semble insuffisant.
Lamictal ?


Posté le

En traitement de "fond", j'ai du Xéroquel, mais à très faible dose. Je l'ai introduit en février, jusqu'à 100 ce mois ci ce qui est une dose très faible (le plus petit dosage c'est 50). La dose dite thérapeutique commence normalement à 300 (jusqu'à 800 il me semble), mais moi ça a radicalement coupé mes angoisses! Je suis repassée à 50 (plus petit dosage) en début de mois car j'avais pris un peu de poids (j'ai perdu 3kg en 10 jours sans rien faire de particulier après l'avoir arrêté). Ca m'a beaucoup aidé aussi pour mes insomnies que j'avais systématiquement depuis 7 ans maintenant. J'ai eu de nouvelles crises d'angoisse ce mois ci mais je suis dans un contexte difficile en ce moment du coup je ne veux pas repasser à 100 dans l'immédiat mais voir comment je gère. Sinon j'ai du zopiclone pour dormir, et aussi du xanax. J'ai essayé énormément de choses en 7 ans, et je crois ne jamais avoir été aussi "bien" (dans le sens "normal"!!), stable depuis avant le début des problèmes que depuis que j'ai commencé à prendre le lamictal, et encore plus, qu'il a été associé avec le xéroquel. J'ai le sentiment que j'aurais eu du mal à passer l'année universitaire sans ces changements.

Lamictal ?


Posté le
Merci hellokitty pour ton retour et bravo pour ton acharnement Le xeroquel à 50 mg m'a été prescrit en complément du lamictal à un moment où je traversais un contexte professionnel difficile. Mon psy m'a dit que cela m'aiderait à "écréter" mon hypersensibilité devenue extrême. Ayant trop peur de ne pas pouvoir assumer mes responsabilités familiales en raison des effets secondaires, je n'ai pas voulu le prendre. Je suis traumatisée par le xyprexa et l'abilify. L'abilify en particulier m'avait donné le syndrome des jambes sans repos, impossible de dormir, un vrai supplice chinois. J'ai pris sur moi, ajusté mon comportement à la situation stressante en question. Par ailleurs, j'ai lu que les anti psychotiques étaient utilisés comme instruments de torture à Guantanamo. Pour l'anecdote, le numéro 2 d' Al Qaida a été torturé avec de l'haldol (utilisé pour soigner les schizophrènes). Je comprends que c'est indispensable en phase maniaque notamment mais si je peux éviter... Peut être que la TCC peut aider...
Lamictal ?


Posté le

Je n'ai eu aucun effet secondaire avec Xeroquel à part qqs petits kg, aucun symptôme neuro.

Le Xéroquel est un neuroleptique dit atypique; on n'est plus dans la camisole chimique des neuroleptique plus typiques (qui assomment et c'est tout). On n'est ps du tout sur le même mode d'effet écrasant du loxapac!

Je sais pas trop comment s'en servir pour torturer, mais de toute façon en pharmaco, les effets des molécules ont souvent été découverts presque par hasard en voulant trouver autre chose; le LSD c'était pour les soldats, l'héroïne contre la douleur... et ensuite on se rend compte d'autres effets (là, non thérapeutique, mais certains médicaments nous sont aussi prescrits pour des actions supplémentaires à leur objectif premier (atarax par exemple).

J'ai beaucoup hésité avant de le prendre aussi, mais sache que 50 ça peut aider alors qu'a priori les effets secondaires il ne devrait pas y en avoir ou presque vu le dosage.

J'ai pas mal de documentation dessus (comme je suis dans le milieu médical les représentants pharmaceutiques sont toujours là pour les congrès et donnent des informations et cadeaux à ceux qui sont intéressés en vue de le prescrir).

En plus ce n'est pas uniquement pour phase maniaque car tout dépend du dosage (c'est sa particularité). C'est vraiment un traitement de fond.

Je vais insister sur quelque chose c'est que la recommandation actuelle pour les médecins concernant notre pathologie est de combiner deux thymo (et bien qu'étant neuroleptique atypique il a une action de thymo, de même que le lamictal qui est à l'origine pour soigner les épileptiques).

Discussions les plus commentées