Recherches de témoignages & conseils - Arrêt maladie burn out, anxiété majeure et dépression

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

10 réponses

106 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

 Bonjour, 

Toute nouvelle sur Carenity, cela fait plusieurs semaines que le besoin d'aide et de partages de témoignages grouillent en mois. Après plusieurs heures de recherches sur internet, la recherche d'avis et de conseils auprès de mon cercle de proches et du corps médical qui me suit, je n'arrive toujours pas à y voir clair... 

J'espère que cette discussion pourrait également aider à d'autres personnes de s'y retrouver...!

Je suis actuellement en arrêt maladie, et ce, depuis 4 mois, suite à ce qui s'apparenterait à un burn out (lié à l'univers professionnel mais plus largement, à ma vie personnelle également). En effet, je souffre depuis des années d'anxiété, devenue majeure et clairement de plus en plus handicapante sur tous les pans de ma vie. Le 21 septembre 2020, j'ai donc "explosé"; les dernières semaines au travail restent traumatisantes. Et depuis ce jour, je suis suivie de manière intense par ma psychologue, un psychiatre et mon médecin traitant. Je suis sous traitement anxiolytique (j'avais arrêté un traitement antidépressif pris depuis près de 10 ans quelques mois avant "l'explosion"). 

Mais à ce jour, je suis complètement pommée : je ne me vois plus travailler dans mon entreprise actuelle (réactions épidermiques en pensant aux missions, à l'équipe) mais ne souhaite en rien entrer en conflit avec elle (je considère que ce n'est pas que de la faute de mon entreprise, loin de là, si j'ai explosé). Et plus largement, cela fait quelques années que je songeais à réaliser un bilan de compétences pour conforter et/ou changer complétement de secteur professionnel. 

Mais je ne sais pas vers qui me tourner pour m'aider dans mes questionnements : serait-ce pertinent de commencer un bilan de compétences en arrêt maladie ? Si oui, vers qui me tourner ? Lancer en parallèle une demande de rupture conventionnelle en arrêt maladie pour raisons de santé ? mais cela veut dire que je dois avoir été inapte à mon poste par la médecine du travail ...? Proposer une rupture conventionnelle pour autres raisons de santé en arrêt ? Si rupture acceptée Pôle emploi prendra-t-il en compte mon état de santé? Si je me tourne vers l'inaptitude, quelles répercussions pour mon avenir professionnel ? .... bref, je suis complètement perdue. J'ai également pensé dernièrement au mi-temps thérapeutique + bilan de compétences en parallèle, mais encore une fois, rien qu'en repensant aux différents dossiers, aux missions.... j'angoisse et je panique. 

Aussi, je ne sais auprès de qui / quoi me tourner ; j'ai dû mal à trouver des témoignages, de parcours plus ou moins similaires... et l'entrain de vouloir avancer s'écrase à chaque fois que je souhaite m'informer... 

Peut-Être certaines personnes de la communauté Carenity se retrouvent dans mon récit...? Si oui, je serai ravie et soulagée de lire vos parcours, vos démarches, des avis et conseils... je me sens tellement seule.

Merci de m'avoir lue et merci infiniment par avance pour vos retours... 

Belle journée à tous et, tant qu'il est encore temps, tous mes voeux pour cette nouvelle année. Prenons soin de nous.

Cigalinette 

Début de la discussion - 20/01/2021

Recherches de témoignages & conseils - Arrêt maladie burn out, anxiété majeure et dépression


Posté le
Bon conseiller

@Cigalinette Bonjour 

Je ne peux te renseigner qu' au sujet des ruptures conventionnelles. Il n y a aucun motif exigé, le soucis est l'arrêt maladie, tu peux adresser un premier recommandé à ton employeur, mais je doute qu'il puisse te convoquer à l entretien si tu es en maladie. Ce serait surtout le délai de réflexion qui bloquerait? 

Je ne suis pas sûre mais tu ne pourrais pas utiliser tes heures de formation (DIF ou ce qui le remplace) pour effectuer un bilan de compétences ? il faut l accord de l employeur pour utiliser tes droits.

Sinon si tu es au chômage et indemnisée, je n'en ai jamais fait, mais je pense qu il est possible de faire un bilan ou des formations .

En résumé, c est l inspection du travail pour la rupture conventionnelle,  le pôle emploi pour un bilan indemnisé et ton OPCA pour le DIF qui sont les interlocuteurs .

L inaptitude professionnelle, déclarée par la médecine du travail, n est qu' un motif de licenciement. Ça revient au même que la rupture conventionnelle in fine

Bon chance pour ton parcours et ta nouvelle vie

Recherches de témoignages & conseils - Arrêt maladie burn out, anxiété majeure et dépression


Posté le
Bon conseiller

@Cigalinette Je ne sais pas comment Pôle emploi prendrait en compte ton état de santé. 

5 anciens collègues: celui inapte après 6 mois d arrêt maladie (burn out?) a repris un travail similaire chez un concurrent. 

le précédent il y a 15 ans a changé d activité (gros pb de dos), après concertation, formation... mais ça remonte

ceux partis pour rupture attendaient la retraite, voulaient "profiter" du chômage.

Recherches de témoignages & conseils - Arrêt maladie burn out, anxiété majeure et dépression


Posté le

@Nathali57 Merci beaucoup pour ta réactivité ...! Je ne pensais pas qu'il fallait une autorisation de mon employeur pour utiliser les points DIF/CPF... Mais je vais tenter de creuser encore, merci beaucoup pour ces pistes ! :) 

Recherches de témoignages & conseils - Arrêt maladie burn out, anxiété majeure et dépression


Posté le

Bonjour @Cigalinette‍ ,

Je vous remercie pour l'ouverture de ce sujet. Je l'ai déplacé dans le groupe "Vivre avec la dépression" pour plus de visibilité.

J'invite ici quelques membres avec qui vous pourrez échanger : @oceane6‍ @Candyce‍ @Rubis28‍ @Audlel‍ @lilou88‍ @lost.soul‍ @Anaalex‍ @cali1995‍ @NadinedeVendee‍ 

Vous pouvez également consulter une discussion similaire: Echanger autour de la dépression


D'avance merci pour vos retours et conseils à Cigalinette !

Belle journée,

Clémence de l'équipe Carenity  

Recherches de témoignages & conseils - Arrêt maladie burn out, anxiété majeure et dépression


Posté le

@Clémence.A Merci beaucoup pour votre aide !Belle journée à vous

Recherches de témoignages & conseils - Arrêt maladie burn out, anxiété majeure et dépression


Posté le

Bonjour

je suis dans la même situation je suis arrêté depuis début février 2019 suite à une grosse fatigue.cette fatigue etait du en partie par mon diabète,et un mal-être au travail auquel s ajouté des soucis personnels.

Avec le covid j ai du prolongé mon arrêt car il n'y avait pas de télétravail, en mai j'ai pu reprendre 15j en télétravail. Cela s est mal passé.u

Aujourd'hui j'angoisse a l idée de retourner travailler, la manière de travailler de mon poste ne me convient plus, mes collègues je n y arrive plus non plus.

Mon entreprise est en plan social mais pas sur mon poste, il n y a pas de rupture conventionnelle possible car plan social en cours. Ma seule solution la médecine du travail. C est compliqué mais je me sens bloqué dans une situation où mon mal être fait face à un choix entre bien être émotionnel et risque financier

Mon choix est fait je vais quitter mon travail même si je dois démissionner. 

Pour avoir chercher des infos sur comment faire, je peux te dire que concernant

Le bilan de compétences : tu le fais avec ton compte formation, si tu le fais sur tes heures de travail il faut l accord de ton employeur. Si c est Sur ton temps libre non. Dans le cas d un arrêt il vaut mieux demander à la sécurité sociale

Tu peux aussi appeler un conseiller en évolution professionnelle, il te guidera. Tu dois trouver le numéro sur internet,c est gratuit par la région ou le département

La rupture conventionnelle, c est a voir directement avec ton employeur comme te l a dit @Nathali57‍ 

Pour l inaptitude il fait prendre RV avec la médecine du travail pour expliquer à situation

Nos situations sont très similaire, n hésite pas à me contacter en mp

Bon courage

Nadine

Recherches de témoignages & conseils - Arrêt maladie burn out, anxiété majeure et dépression


Posté le

La rupture conventionnelle est souvent vue (acceptée) de l’employeur comme un moindre mal vs un procès aux prud’hommes 

je te conseille de monter un dossier avec un avocat qui expliquera à l’employeur que les prud’hommes lui coûteront une somme X quand l’arrangement équivaudra à une fraction de X

Recherches de témoignages & conseils - Arrêt maladie burn out, anxiété majeure et dépression


Posté le

@Bertrandh2o Bonjour, merci beaucoup pour ton commentaire ; la question des Prud'hommes m'effraye, et effectivement, je ne souhaite absolument pas entrer "en conflit" avec mon employeur, que je ne considère pas véritablement fautif... Mais effectivement la rupture conventionnelle dans mon cas, et de manière générale je pense, est une question délicate, une négociation dont les motifs/arguments pour les convaincre  que nous sommes gagnants 50/50 de manière délicate restent problématiques pour moi à ce jour... évidemment, la démission trotte dans ma tête, mais l'aspect médical serait alors complètement écarté... bref, merci beaucoup pour tes conseils , belle journée !

Recherches de témoignages & conseils - Arrêt maladie burn out, anxiété majeure et dépression


Posté le

@NadinedeVendee Bonjour, je suis désolée de ne répondre que maintenant à ton commentaire, si riche ! Tout d'abord, bon courage à toi & merci beaucoup d'avoir pris ce temps pour exposer ta situation (pour ma part, je trouve cela encore très difficile) et répondre à mes interrogations ; je sens effectivement des similitudes dans notre situation. Depuis mes derniers posts, j'ai contacté la CARSAT. Je vais normalement avoir un rendez-vous téléphonique dans la semaine avec une assistante sociale auprès de qui j'espère pouvoir exposer ma situation et mes questions ; dès que j'aurai eu ce coup de fil et mis à plat ce qui aura été dit, je pensais en faire part dans cette discussion et peut-être, si tu préfères, t'en faire part dans un message privé. J'avais effectivement pensé aussi au CEP dont tu parles dans ton commentaire & prendre RDV avec la médecine du travail ; mais je dois faire le point là-dessus avec le psychiatre qui me suit... quel bazar.... j'ai vraiment du mal à affronter toutes ces questions, à maintenir ma concentration, vite épuisée à chaque fois.... 

En tout cas, je te / vous tiens au courant, car l'on m'a encore redit (proches/corps médical) que la démission pourrait être évitée (je pense à ce que tu écrivais dans ton commentaire). 

Tenons nous au courant  et je nous envoie du courage du courage 

A très vite et encore merci ; je me sens bien moins seule... Belle journée 

Discussions les plus commentées