Question : y avait-il moins de personnes dépressives avant ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

7 réponses

58 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous j'espère que vous vous portez bien.

J'aurais une question peut être un peu bête, mais que je me pose vraiment :

Pensez vous (ou y a t'il une étude là dessus) que quelques époques en arrière, il y avait moins de personnes dépressives, anxieuses, bipolaires... etc ?

J'ai l'impression que c'est beaucoup notre époque qui à jouée sur énormément de choses, négativement... j'ai l'impression que tout cet engrenage de notre évolution boulverse un réel équilibre jusqu'à brouiller notre comportement et meme nos esprit. Je sais que cela peut venir réellement des genes etc , mais pas toujours. J'ai le sentiments que l'évolution nous détruit. Que ce soit la nature, nos corps, et notre cerveau. Et que peut être certaines maladies sont le résultat de tt ca, qu'on se casse de l'intérieur. Je trouve ça très frustrant mais peut être que mon raisonnement est faux... je sais qu'il y a un point de vue scientifique, héréditaire, trouble de l'enfance etc mais je suis sûre que notre environnement dans sa globalité joue énormément. Pas vous ?

Début de la discussion - 20/12/2019

Question : y avait-il moins de personnes dépressives avant ?


Posté le

@lost.soul Je pense que chaque époque génère des problèmes et qu'actuellement le stress,l'alimentation  la société de consommation engendre divers problèmes et maladies. Les plus anciens ont connu la guerre et la précarité, on ne parlait pas d'Alzheimer mais d'arterio sclérose en plaques ou de démence sénile, on ne parlait  pas de dépression,de bi polarité, de schizophrénie, de mélancolie ou autres mais les asiles psychiatriques ont TOUJOURS été remplis. On ne donnait pas d'anti dépresseurs, on faisait des électrochocs....... A chaque époque ses galères et on n'ose pas imaginer ce que connaîtront les générations futures avec les changements climatiques  les pensions à 67 ans ,le chômage  la malbouffe.....  plus rien n'est prévisible je pense. Profitons de l'instant présent tant qu'on le peut !

Question : y avait-il moins de personnes dépressives avant ?


Posté le

@Freder Tu as raison, je n'avais pas vu les choses sous cet angle. C'est vrai que moi aussi j'ai peur également pour les générations futures, et pas qu'à ce niveau là... tout devient très bizarre quand on regarde bien. Comme tout ce que tu à se dis puis meme je trouve que depuis toute cette évolution (portables, internet...) ca devient grave. Des choses qui étaient censée être utiles bouffent complètement le cerveau des gens et en abrutissent certains. Je n'ai que 20 ans c'est ma génération et j'ai longtemps été accro à tout ca mais depuis quelques temps je me rends compte que c'est plus malsain qu'autre chose et ca ne va pas en s'arrangeant 

Question : y avait-il moins de personnes dépressives avant ?


Posté le

@lost.soul moi j'en ai 60 mais g 3 enfts entre 27 et 32 ans dont je suis très proche donc je reste ds le coup.....  Je trouve effectivement que les réseaux sociaux prennent bcp trop de place ds leurs vies. Moi je ne veux pas être sur Facebook, j'y trouve un côté malsain....mais cela n'engage que moi.....  Ns mangeons ts ensemble ts les mercredis enfts et beaux enfants mais g exigé que ts les iphones soient déposés ds un panier en entrant. Ça me rendait 🤯🤯🤯.  Tu es en dépression ?  Tu as qlq'un qui t'aide ?

Question : y avait-il moins de personnes dépressives avant ?


Posté le

@Freder C'est une très bonne idée de demander à mettre les téléphones de côté. C'est devenu un organe limite on l'a toujours dans la main c'est fou... Meme appart ca les gens ne savent plus profiter du moment présent c'est vraiment dommage. Quelque part c'est une chance d'avoir cette évolution mais je suis sûre que les gens se portaient bcp mieux avant du moins à ton "époque" si je peux dire car ce n'est pas si loin, ca m'avais l'air d'être beaucoup plus sain.

Oui je suis en depression et toi ? Je n'ai pas vraiment quelqu'un qui me soutiens car c'est difficile d'être réellement comprise dans ce genre de situation

Question : y avait-il moins de personnes dépressives avant ?


Posté le

@lost.soul non je ne suis pas en dépression, je suis parfois déprimée pcq fibromyalgique. J'apprends à vivre avec cela et c'est au jour le jour. J'ai dû arrêter de travailler. J'étais assistante sociale. Heureusement, qd j'ai appris que je ne pourrais plus travailler  j'ai appris que j'allais être grand mère et je me suis dit que j'aurais bcp de temps pour m'occuper de ce petit bout. Si tu parcours ce forum tu verras qu'il y a bcp de gens incompris,Non reconnus ds leur souffrance : les personnes dépressives comme toi,fibromyalgiques comme moi,épileptiques, les personnes atteintes de sclérose en plaques........ Tu devras composer avec l'indifférence des autres tte ta vie,mais j'espère que tu trouveras qlq'un qui te soutienne. Une famille c une chance,les amis deviennent plus rares mais seuls ceux qui restent comment. Surtout ne t'isole pas.

Question : y avait-il moins de personnes dépressives avant ?


Posté le

@Freder Merci beaucoup pour ce beau message j'aime beaucoup votre manière de parler malgres que ca ne soit que par écrit.

Je n'ai jamais entendu parler de votre maladie, pouvez vous m'en dire un peu plus si cela n'est passe déplacé de demander ?

C'est un très beau métier que vous avez exercé et ca se sent que vous avez bon coeur. Et je suis très heureuse piquent vous ayez pu trouver un nouveau souffle grace à ce bébé. C'est un espoir en la vie la naissance d'un enfant. J'aimerais beaucoup en avoir egalement mais ma situation me décourage beaucoup et m'apporte bon nombre début craintes.

Exactement nous somme es beaucoup à se sentir incompris mais dans ce sentiment nous pouvons nous comprendre entre nous.

J'ai beaucoup de mal a ne pas rester seul car bcp de monde s'éloigne de moi et moi meme je me créer une carapace qui me ferme bcp aux autres. D'un côté ca se faire tout seul et en même temps c'est volontaire de manger part peut étre par "protection"... 

Question : y avait-il moins de personnes dépressives avant ?


Posté le

@lost.soul Bonsoir,merci pour ta gentille réponse.  Tu sais,sur ce forum il y a un sujet de discussion sur les personnes souffrant de dépression,tu y trouveras peut-être de l'aide d'autres personnes.

La fibromyalgie est une maladie chronique, disons neuro musculaire. Ce sont des douleurs permanentes aux muscles,tendons,une fatigue épouvantable,divers problèmes comme digestifs,intestinaux, un sommeil non réparateur ou complètement insomniaque pour ma part. Cette maladie est évaluée par un rhumatologue avec une échelle de 18 points. Je suis à 17points 👍Je ne sais pas lequel il me manque 😂 enfin bref,je suis sévèrement atteinte et g été contrainte de renoncer à bcp de choses comme faire du sport par exemple.  Je faisais du jogging, de l'aquagym, de la marche en p,us de mon travail et d'une passion pour le jardinage. Voilà pourquoi je suis parfois déprimée.  J'apprends à essayer de voir le positif, penser à ce que je sais encore faire plutôt qu'à ce que je ne sais plus faire..... Il y a des maladies bien plus graves et avec des traitements bien plus contraignants.... je souffre aussi d'arthrose dégénérative donc j'ai parfois des locomoteurs et donc des difficultés pour conduire ma voiture et pour ...couper ma viande. Sur Internet tu trouveras tous les renseignements. 

Raconte moi,tu vis seule ?,tu fais des études ?,du sport ?

Tu es jeune et tt te paraît sombre pour l'instant mais la vie reste belle. Essaie d'oser parler à qlq'un. 

Tu sais pdt des années j'ai accompagné une amie,5 ans plus jeune que moi. Elle a eu un cancer et pendant 5 ans elle a suivi un nombre incalculable de chimiothérapie, de radiothérapie sans jamais se plaindre. Elle était juge. Nous étions 12 à nous occuper d'elle. La plupart étaient des avocates ou juges très occupées mais elles s'arrangeaient pour tous les déplacements médicaux (50 km aller et idem pour le retour jusqu'à l'hôpital universitaire où elle suivait ses traitements). Moi étant plus libre,je gerais un peu plus son quotidien comme l'aider à s'habiller, faire ses petites courses,ses lessives qd elle etait hospitalisée, plein de petites choses qui lui facilitait la vie. Une autre faisait ses grosses courses. Elle est décédée ds une unité de soins palliatifs. Peu avt qu'on ne "l'endorme" définitivement, nous avons bu le champagne ensemble ds le patio fleuri de cette unité de soins et elle admirait encore les fleurs. Elle restera à jamais une leçon de vie pour moi. Tout ce que je te raconte ne vas pas te remonter le moral mais pense qu'il y a des personnes tellement mal qu'elles n'ont d'autres choix que de subir ce qui leur arrive. Toi tu as encore le choix. Tu vas retrouver de l'énergie j'en suis certaine. Surtout ne te laisse embarquer trop vite par des consultations de psychiatre. On a l'impression qu'ils ne font que distribuer des ordonnances d'anti dépresseurs ou d'anxiolytiques..... Cela dit cela en aide certains mais il faut trouver "le bon" et c'est rare. Il existe par contre des "coachs de vie" qui font des thérapies brèves (une dizaine de séances ) et qui aident à retrouver un peu son....chemin.

Encore une fois,cela n'engage que moi. Il y en a qui suivent des thérapies pdt 20 ans.......

Je te souhaite une bonne nuit si tu ne dors pas encore, sinon à demain ? 😘

Discussions les plus commentées