https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

6 réponses

52 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

J'ai une longue histoire avec la dépression et je suis fière du chemin parcouru pour arriver à surmonter des problèmes de tous ordres. des questions d'embauche et des difficultés professionnelles aussi. Pourtant je m'aperçois que la honte de n'avoir pas su (pas pu) mener une carrière aussi droite et linéaire que d'autres me pose toujours problème à l'intérieur de moi.

j'aimerais beaucoup échanger sur honte et dépression avec vous. Savoir comment vous les vivez, comment vous les gérez, comment vous les vivez car j'aimerais en faire l'objet d'un travail sur moi.

A bientôt vous lire j'espère nombreux merci !

Début de la discussion - 31/01/2017

Honte et depression


Posté le
Bon conseiller

Bonjour @Alecoute merci pour ton sujet. Je suis "sortie" de ma dépression maintenant à 72 ans. Mais quand elle a commencée à l'age de 28 ans, j'ai beaucoup culpabilisé (je ne sais pas vraiment si je peux comparer à la honte que tu dis avoir ?)

moi c'était le fait de ne pouvoir m'occuper autant que je l'aurais voulu de mes enfants, d'avoir dû interrompre mon travail, de donner du soucis à mes parents.

Je pense qu'il ne faut pas se comparer à personne quand on est dans un état de grande faiblesse dépressive notre volonté est atteinte.

Je ne sais si ma réponse rejoins ce que tu recherches, en espérant que d'autres ami(e)s te répondront, si tu veux d'autres précisions, demande moi. AMICALEMENT

Honte et depression


Posté le

J'ai 52 ans et lorsque je fais le parcours de ma vie je ne suis pas fière même si pour certains je donne l'image de quelqu'un de forte c'est que j'ai porte longtemps un masque du coup aujourd'hui j'ai beaucoup de regrets et de remords même si l'on ne doit se comparer à personne pas si simple ...Je te comprends tout à fait  mais je pense qu'il faudrait s'en servir comme d'un outil pour avancer (ça c'est ce que je dis mais pas ce que je fais) 

Honte et depression


Posté le
Bon conseiller

Bonsoir @Macvero je ne sais si c'est à moi que tu réponds. Je suis d'accord que ce n'est pas simple quand on est affaiblie par la maladie. Tu dis : "il faudrait s'en servir comme d'un outil pour avancer" peux tu m'expliquer un peu plus ce que tu veux dire, je t'en remercie, douce soirée

Honte et depression


Posté le

Bonjour @erwannono et @Macvero et merci pour vos réactions. Pour moi la honte, c'est toutes ces choses intériorisées qu'on a du cacher parce qu'elles ne sont pas acceptables socialement ni professionnellement. Il faut cacher qu'on a connu des épisodes dépressifs, mentir, inventer une histoire acceptable pour masquer des trous d'air personnels et professionnels et quand on vous interroge sur votre passé on va fouiller dans ce sac douloureux qui est passé mais qui a son poids dans notre histoire. C'est quelque chose qui me fait me sentir inférieure, qui me fait toujours mal et qui continue de me tourmenter malgré les étapes parcourues et l'énergie à réinventer toujours sa vie. 

C'est la honte du passé, la honte de n'avoir pas su, pas pu faire face à certaines circonstances de la vie, le sentiment d'être différent, plus sensible et plus fragile peut-être mais aussi adaptable qui fait ce sentiment de fierté et de honte mêlées.

Honte et depression


Posté le

@Macvero. J'ai envie de connaître davantage de ton expérience. Quels sont les masques et les regrets dont tu parles? Comment la honte pourrait-elle être un outil pour avancer. Accepterais-tu d'en dire plus? Merci.

Discussions les plus commentées