anonymous avatar
Posté le 03/11/2016 à 01:00
Bon conseiller

Bonjour à tous, nouvelle ici j'ai besoin de vous parlez, de me soulager...

Depuis la fin d'adolescence ma vie est gâchée par la dépression (j'ai aujourd'hui 28 ans), j'ai de brèves moments de mieux mais je rechute toujours et à chaque fois avec une force et une vitesse fulgurante...

Je suis arrêtée depuis 15 jours, et je culpabilise à un point que vous n'imaginez pas... Je me sens incapable de tout, j'appréhende tout, j'analyse tout... Tout me fait peur, un rien me paraît une montagne insurmontable. Et ça fini en crise de larme bien sûr... Trop souvent...

Je me sens vide, rien ne m'intéresse, je n'ai pas faim. Je me sens seule, et je culpabilise pour ça aussi pcq ce n'est pas le cas, j'ai un ami depuis trois ans avec qui je vis. Mais il est tout ce que j'ai. Il me reste une cousine pour qui je croyais compter mais plus le temps passe moins je suis sûre de notre lien... Je me sens jugée alors que je sais que ça ne lui ressemble pas. Le problème je le connais, c'est le temps. Je les fais chier mes potes et ma cousine, c'est trop long plusieurs années comme ça, à supporter quelqu'un qui va mal. Alors je ne dis plus rien. La vérité c'est que je les comprends je ne leur en veux pas. Moi même à leur place je me supporterais pas. 

J'en reviens une énième fois à avoir des idées suicidaires... Ce qui me retient c'est que je ne veux pas infliger ça à mon compagnon, ce serait horrible de me retrouver... Et puis qui je crois avoir avec mes conneries j'aurais pas le cran pour ça non plus quand bien même je serais célibataire. 

Je ne sais plus quoi faire, quoi dire... Tout me semble creux et sans sens...

anonymous avatar
Posté le 03/11/2016 à 08:40
Bon conseiller

@sweetlullaby  je te dirais bien que lorsqu'on on aime et est  aimée tout fait sens  .....mais je comprends aussi tout ce que tu écris par ailleurs : grande  capacité d'analyse . C'est ta force ( "j'analyse tout") mais aussi ta faiblesse ( " rien ne m'intéresse" " tout me fait peur") . Es-tu suivi par un psy sweetlullaby?  Tu te rappelles à quel moment de ta vie les choses sont devenues si angoissantes? ( anorexie / boulimie.....les 2 faces d'une même médaille : reste à trouver( pas simple!) ce qui est au coeur de la dite médaille)

N'hésite pas à venir parler . Pour t'aider ( ou du moins essayer) on est là ! A toi ensuite d'analyser  et de voir si ça te convient!

anonymous avatar
Posté le 04/11/2016 à 23:00
Bon conseiller

Bonsoir madame esque vous avez vu un medecin pour faire des analyse il ya certaine maladie donne la depression comme les troubles des hormones surtout concernant la tyroidie mais il faut tjr penser positivement demain sera mieux et aussi penser à fonder un foyer cest à dire avoire un enfant ca va vous occuper .si vous pouvez voyager et voir d'autre culture ca fait bcp du bien 

anonymous avatar
Posté le 12/12/2016 à 17:34
Bon conseiller

Je comprends bien dans quel état tu te trouves et je sais que ce n'est pas drôle, et que le plus dur est le repli sur soi quand on se sent incomprise.

On a l'impression de vivre à l'écart des autres, même s'ils sont là.

Il faudrait que tu rencontres un psychiatre avec qui tu te sens en confiance.

Ça ne se trouve pas de 1er coup, ou alors c'est une chance. Mais crois-moi j'étais dans un état absolument déplorable, je préfère cacher les détails.

Je ne croyais en rien ni en personne. Et puis j'ai eu la chance de rencontrer (je dis bien rencontrer parce que c'est comme ça que je l'ai vécu). J'ai un psychiatre fait sur mesure pour moi. Il m'a aidée à sortir de cette dépression qui me collait à la peau depuis l'adolescence. Pour dire, je suis passée en 2 ans de 3 Effexor 75 à 1 seul 37,5. Il m'a permis de comprendre, il m'a beaucoup aidée aussi pour des problèmes pratiques (certificats quand je n'avais pas la force d'aller au travail).

Je n'aurais jamais imaginé qu'un psychiatre pouvait m'aider à ce point.

Ne te décourage pas. Ça vaut le coup d'essayer plusieurs psy jusqu'à ce que tu tombes sur celui qui est fait pour toi. Crois-en mon exemple, ça existe vraiment. Il faut en essayer plusieurs.

Bon courage. Fais de la marche, dans un bois si tu en as à côté de chez toi, c'est radical contre les idées noires.

anonymous avatar
Posté le 14/12/2016 à 09:36
Bon conseiller

Bonjour, @sweetlullaby je rejoins nos amies @maritima, @MOUMINA, @Giacommeti qui t'ont donné de bons conseils, essaies de les mettre en pratique, tu as fait un premier pas en venant te confier sur Carenity, essaie dans tes journées de faire des choses qui te font plaisir, mais surtout ne te culpabilise pas, la dépression affaiblit notre volonté. En reprenant confiance dans les petites choses que tu vas faire tu vas reprendre "pied". Courage à très bientôt, bises amicales

anonymous avatar
Posté le 08/01/2017 à 23:36
Bon conseiller

Bonsoir

Effectivement quelle saloperie cette maladie qu'est la dépression! Ma première à 28 ans la dernière (5 en tout!) début septembre 2014. Voilà un mois que j'ai arrêté les AD avec l'avis de ma psychiatre bien-sûr! RAS pour le moment!  en cas de crises, appeler quelqu'un psychiatre,  psychologue,  sos amitié..... j'ai malheureusement fait des ts lors de mes 2 premières dépressions! Je ne voulais pas mourir mais que mon mal-être s'arrête au plus vite. Maintenant, je suis bien suivi au CMP. Lors des crises, je prends bien les traitements qui arrivent à me faire reprendre pied, Effexor, tercian en gouttes pour gérer les crises d'angoisses,  de paniques,  de larmes.... j'ai intégré que je souffrais de dépression,  que c'est une maladie et qu'avec un suivi médecin et psychologue, ainsi que les médocs AD notamment,  on arrive à s'en sortir! Courage dans ton combat. La vie est belle et vaut le coup d'être vécue. Take care

Tof

Rejoignez les 136 000 patients

inscrits sur la plateforme

Rejoindre

C'est gratuit