https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/asthme.jpg

Patients Asthme

18 réponses

132 lectures

Sujet de la discussion


anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

C'est la première fois que je lance un sujet de discussion. Pardonnez-moi si je manque d'expérience. je le fais car je n'ai pas trouvé ce thème.

Je souffre depuis des années d'une bronchite infectieuse résultant d'une dysplasie des bronches . Les infections se multiplie et depuis le mois de juillet 2015 je suis au 7è traitement par antibiotique .

J'ai donc décidé de recourir à une solution peu pratiquée en France pour des raisons thérapeutiques: le jeûne

Je m'engage dans ce projet comme pour la préparations d'un voyage: documentation , information , échanges. Il faut mesurer les impacts positifs et négatifs de tout projet.

A 69 ans diabétique 2 et asthmatique je n'ai pas l'intention de me lancer dans une aventure suicidaire.

C'est pourquoi je lance ce thème afin de recueillir les expériences par leurs conséquences sur l'organisme et notamment sur l'amélioration de la bronchite, car c'est mon but.

Je travaille déjà à la préparation psychologique  pour une tentative de 7 jours du 4 au 10 avril 2016

Merci de m'aider dans ma réflexion et mon projet

Cordialement

Début de la discussion - 17/03/2016

Le traitement par le jeûne des formes bronchitiques infectieuses de l'asthme

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bon et bien j'ai l'impression que le jeûne thérapeutique n'inspire personne tant pis

Pour ceux que cela intéresserait malgré tout: http://future.arte.tv/fr/le-jeune-une-nouvelle-therapie-0

Le traitement par le jeûne des formes bronchitiques infectieuses de l'asthme
1
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Mais si, j'ai vu ce reportage et ce sujet m'intéresse. Souffrant d'insuffisance respiratoire et sujette à des maladies respiratoires régulières (pneumonies, bronchites), j'espère toujours une amélioration (les médicaments "maintiennent l'état", pas plus). J'ai déjà fait 4 séjours de réhabilitation respiratoire mais ils améliorent surtout la capacité musculaire et peu la capacité pulmonaire.

Les résultats du jeûne dans le reportage avaient l'air très convaincants  et je souhaiterais moi aussi avoir des témoignages. J'ai regardé déjà sur internet les différents lieux qui proposent le jeûne thérapeutique (ils ont l'air de se multiplier). Plusieurs raisons m'arrêtent jusqu'à présent :

1) le tarif d'un tel séjour par rapport à l'encadrement médical, j'ai peur d'une arnaque due à l'effet de mode. L'Allemagne (clinique de Buchinger) a sans doute une longueur d'avance et je serais plus tentée de leur faire confiance.

2) J'angoisserais à l'idée de faire des malaises, j'ai déjà tendance à me sentir mal lorsque j'ai du mal à respirer.

Apparemment, vous avez déjà réservé. Où partez-vous ? Pourrez-vous me tenir informée du bilan de votre séjour ?

Ma réponse ne va pas beaucoup vous aider, j'espère que d'autres auront tenté l'expérience et pourront témoigner.

Cordialement

Le traitement par le jeûne des formes bronchitiques infectieuses de l'asthme
1
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Je n'ose pas avouer que moi aussi j'ai été rebuté par le prix d'un séjour en centre de thérapie. Alors j'ai envisagé d'en parler à mon médecin personnel et de tenter l'expérience à domicile. D'autres l'ont fait et n'en sont pas morts ...alors pourquoi nous?

Je me suis fait une fiche très détaillée de tout ce qu'il faut faire , des conseils, des éléments à suivre (température, cœur, tension, poids, ...) un peu comme pour un départ vers la haute montagne et je m'efforce de réunir tous les témoignages possibles avant de me lancer dans ce qui m'apparait un peu comme une aventure

Merci de m'avoir répondu car je me sentais un peu seul avec ce projet qu'il faut maîtriser psychologiquement. Plus l'échéance que je me suis donné avance ...plus je me demande si tout est prêt.

Il est vrai qu'en France la recherche n'avance pas sur le sujet. Il est clair que ce ne sont pas les industries du médicaments qui vont étudier cette solution thérapeutique qui s'en passe.

Bien sûr si je me lance j'apporterai ici mon expérience. Encore merci d'être venue sur ce fil.

Le traitement par le jeûne des formes bronchitiques infectieuses de l'asthme

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Votre démarche me paraît très courageuse. J'espère de tout cœur qu'elle portera ses fruits et je vous souhaite plein de forces pour ce mois d'avril.

Le traitement par le jeûne des formes bronchitiques infectieuses de l'asthme

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Moi aussi ce sujet m'interpelle. Je suivrai donc votre démarche avec intérêt et vous souhaite tout le succès possible. Courage mais aussi prudence.

Le traitement par le jeûne des formes bronchitiques infectieuses de l'asthme

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Merci de vos encouragements. J'ai dû décaler à mai cette expérience afin de pouvoir consulter mon médecin auparavant , celui-ci étant en vacances pour 15 jours .

Étant diabétique (niveau 2) , ce qui vient se télescoper avec la bronchite, il est possible que le jeûne (risque d’hypoglycémie) et le traitement du diabète soient peu compatibles. Alors par prudence je préfère consulter. Mais je suis déterminé et ma praticienne qui s'occupe de ma kiné respiratoires attend cela elle aussi avec une certaine curiosité.

Promis je vous tiendrais informées. Cordialement à toutes les deux

Le traitement par le jeûne des formes bronchitiques infectieuses de l'asthme

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Oui, il me semble que c'est plus prudent aussi.

Bonne continuation et merci de nous tenir informées.

Le traitement par le jeûne des formes bronchitiques infectieuses de l'asthme

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Je viens aux nouvelles. Finalement, après avis médical, avez-vous tenté l'expérience du jeûne ou avez-vous renoncé ? 

Dans tous les cas j'espère que vous allez bien malgré la météo.

Cordialement

Le traitement par le jeûne des formes bronchitiques infectieuses de l'asthme

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour

Je suis en plein dedans pour ce 1er jeune et maintenant je peux parler d'expérience

Mon jeûne à commencé sur deux jours de préparation  (15 et 16 juin) où je n'ai pris que des bouillons de légumes (j'ai mangé les légumes uniquement verts) et yaourts au lait de chèvre, diminuant progressivement la quantité. Le 16 juin je n'étais pas à jeûn mais presque !! Du 17 au 22 juin (aujourd'hui) j'ai fait une jeûne dit humide complet. Seule chose ingérée ..de l'eau . La matin une tisane un peu sucrée de miel. A midi de l'eau de bouillon de légumes verts pour les minéraux, dans l'Après midi de l'eau chaude légèrement miellée....et de l'eau beaucoup d'eau!!!

J'ai supprimé mes 2 Glicazyde du matin et le comprimé de Metformine 500 du soir contre le diabète parce que j'ai toujours été en hypoglycémie!! D'où le miel) mais j'ai conservé mes antihistaminiques et autres médications contre la bronchite et l'asthme

Constats:

1) Je n'ai jamais eu faim. 3 litres d'eau par jour trompe la satiété. Par contre les premiers jours de détoxination où vous videz vos intestin et les jours suivants restez près de vos WC , car les reins et la vessie travaillent au nettoyage

2) Je n'ai pas ressenti la phase d'acidose qui semble si désagréable dans le jeûne (pas d'odeurs nauséabondes corporelles , pas d'apparition de boutons, pas de douleurs particulières sinon un peu articulaires

3) j'ai perdu un peu de poids en 10 jours mais rien de spectaculaire 3 à 4 kgs dont je reprendrai une partie puisque c'est de la perte d'eau..et une petite partie de graisse

4 ) mon diabète est passé du jour au lendemain de 125 à 135 à 066 à 078 tous les jours (donc j'ai préféré le maîtriser avec deux cuillers à café de miel par jours. J'ai la sensation qu'avec la perte de poids (aujourd'hui 85 kg pour 1m75 et 69 ans) mon a retour à l'alimentation normale (mais maîtrisée) ne devrait pas relancer immédiatement l'hyperglycémie. Je vais donc surveiller la nécessité de reprendre des médicaments

5) le corps s'affaiblit dans cette période et on a une sensation de froid (le soir j'avais les pieds froids ce que je n'ai jamais eu) et je ne suis sorti pour la première pour une longue marche qu'hier

6/ tension et rythme cardiaques sont restés normaux

Mon médecin avait accepté que je lui transmette par mail les paramètres pris par moi 3 fois par jours (sucre-tension-pulsations cardiaques). Ainsi au moindre problème nous aurions pu déclencher l'arrêt du jeûne

Aujourd'hui je suis à l'avant dernier jour de mon expérience. J'ai choisi de faire une journée de jeûne sec (sans la moindre goutte de liquide) pour voir si je peux maîtriser ma toux bronchique et surtout les expectorations. C'est en cours et je viendrai vous donner le résultat

Demain 23 juin dernier jour de jeûne , je déciderai s'il est sec ou humide

24/25/26 retour très progressif à une alimentation par des bouillons de légumes (avec les légumes) et fruits. La viande ce n'est pas avant 8 jours où le retour sera à une alimentation de type thaïlandaise (Matin : T Yaourt de chèvre - plain complet et beurre oméga3 ...Midi: Riz basmati - légumes mi cuit - viandes blanches en dés ...soir idem : riz et légumes ) plus de pain blanc - plus de formage de vache et très exceptionnellement un peu de vin qui fait du mal au diabète

Je vous apporterai donc des nouvelles dès la sortie des cette expérience qui vaut d'être vécue

Honnêtement il faut plus de courage pour décider un jeûne qu'ensuite pour le supporter

Cordialement à tous

GIBET

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 148 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme