Voyage et asthme

Voyager lorsque l’on souffre d’asthme nécessite une plus grande planification afin d’éviter d’éventuelles crises d’asthme qui pourraient gâcher les vacances.

En effet, voyager peut exposer le sujet à une allergie au pollen, à la fumée de cigarette, à des moisissures et autres, qui peuvent déclencher de violentes crises d’asthme. Les bagages, avec la trousse à pharmacie à l’intérieur, peuvent se perdre ; ainsi, loin de chez soi, il est alors difficile de trouver rapidement une assistance médicale. Il est donc recommandé d’anticiper tous les éventuels désagréments possibles avant de partir, afin de prévenir les crises d’asthme durant le voyage.

On peut éviter les crises d’asthme en planifiant un minimum son voyage. Les personnes asthmatiques doivent essayer de partir en voyage durant une période de l’année où les pollens sont faibles, et choisir une destination qui ne présente pas beaucoup de smog (brume épaisse qui provient du mélange de divers polluants atmosphériques).

Il faut aussi faire attention en effectuant les réservations pour son voyage : il faut réserver une chambre non-fumeur, sans bougies parfumées, etc. Lorsque l’on voyage en avion, il est nécessaire d’indiquer ses allergies afin que le ou les repas à bord soient adaptés. Lorsque l’on visite des proches, il est important de leur indiquer à l’avance sa condition asthmatique, afin qu’ils puissent s’organiser pour limiter les éléments déclencheurs de la crise d’asthme.

Il est aussi conseillé de se renseigner sur les numéros d’urgence du pays dans lequel le sujet asthmatique se rend, afin qu’il puisse faire appel à une assistance médicale le plus rapidement possible.

Organiser son voyage lorsqu'on a de l'asthme

Il faut toujours garder les médicaments de premier secours avec soi dans le bagage à main ou dans un sac à proximité, jamais dans le bagage en soute ou dans le coffre de la voiture. Il faut aussi porter sur soi la carte d’assurance maladie, le numéro de téléphone du médecin traitant, et une liste des médicaments pris, dont la posologie est aussi indiquée.

Il n’est pas conseillé de voyager lorsque l’asthme est instable, et que le sujet présente de fréquentes crises d’asthme ou d’allergies. Cependant, si celui-ci ne peut pas annuler son voyage, il peut porter un bracelet médical qui permet de prévenir les personnes de sa pathologie.

Avant de prendre la route lorsque l’on voyage en voiture, il faut ouvrir les fenêtres et faire fonctionner l’air conditionné durant quelques minutes afin de chasser les éventuels acariens de la poussière et les moisissures présents. Sur la route, il faut à l’inverse fermer les fenêtres afin d’éviter de rentrer en contact avec les pollens ou la pollution environnante.

Une fois arrivé, il est important de prendre le temps de se reposer et de prendre son médicament correctement. Les enfants qui souffrent d’asthme peuvent souvent se distraire et oublier de se soigner; il est donc important qu’un adulte soit toujours présent en cas de problème.