«
»

Top

Coronavirus et asthme : l'expérience d’un patient

2 avr. 2020 • 115 commentaires

Tim, un jeune homme de 34 ans, est asthmatique depuis l’âge de 5-6 ans. Il a été atteint du coronavirus sans vraiment en avoir la confirmation au début. Comment a-t-il vécu cette situation ? Comment va t-il aujourd’hui ?

Coronavirus et asthme : l'expérience d’un patient

Bonjour, quels ont été les premiers symptômes que vous avez ressenti ?

Bonjour. Les premiers symptômes ressentis ont été ceux d’une grippe “classique”, à savoir : fièvre, maux de tête, courbatures et importante fatigue. Le jour d’après, de nouveaux symptômes “digestifs” sont apparus avec notamment des nausées, des vomissements et des diarrhées. Enfin, le troisième jour, les douleurs thoraciques, les gênes respiratoires, la dyspnée (ou sensation de manque d’air) et la sensation d'essoufflement sont survenues. Parallèlement à cela, j’ai également noté une perte de l’odorat et du goût

Comment et pourquoi avez-vous été amené à passer le test de dépistage ? Comment s’est déroulé ce test ? En combien de temps avez-vous eu les résultats ?

Comme je travaille à l'hôpital, et que je suis amené à être en contact avec une population dite “à risque”, j’ai eu l’opportunité d’être testé le lendemain de l’apparition des symptômes (le 17 mars). J’ai été convoqué à une heure précise et accueilli par un pompier qui était chargé de prendre les coordonnées des personnes venant passer le test de dépistage (nom, prénom, adresse, service d’affectation et numéro de téléphone). J’ai patienté une quinzaine de minutes et je me suis installé dans une salle entièrement dédiée aux tests de dépistage. Un médecin est venu, m’a posé quelques questions sur mes symptômes, sur mes antécédents médicaux et sur mon travail en tant que psychologue (population rencontrée, lieux d’activité). Le test réalisé était un frottis nasal. Les résultats m’ont été transmis par téléphone 24 heures après et j’ai reçu le courrier à domicile 48 heures après

Quel traitement avez-vous suivi pour atténuer les symptômes du COVID-19 ? Avez-vous été hospitalisé ?

Non, je n’ai pas été hospitalisé, l’ensemble des symptômes étant gérables. En France, les médicaments de type AINS (Ibuprofène) sont déconseillés dans le cas du COVID-19, car ils seraient en lien avec une diminution du fonctionnement de la réponse immunitaire. Ainsi, mon traitement était simplement composé de prises régulières de paracétamol (Doliprane; Dafalgan) avec un délai à respecter entre deux prises de 6 heures. En ce qui concerne l’asthme, je souffre habituellement d’une à deux crises par semaine. Avec le coronavirus, je faisais jusqu'à 2 crises par jour. Heureusement, le traitement par ventoline demeurait efficient et aidait à traiter les crises d’asthme, même pendant le COVID-19. 

Pendant combien de temps avez-vous eu ces symptômes ? Quelle a été l’évolution du COVID-19 ?

Les symptômes ont duré une quinzaine de jours. A ce jour, j’ai toujours quelques symptômes légers (maux de tête, fatigue et douleurs thoraciques). Ce qui diffère de la grippe dite “classique”, c’est justement l’évolution des symptômes avec, comme je l’ai décrit chez moi, d’abord les symptômes classiques, puis digestifs et enfin les symptômes respiratoires, qui restent, pour moi, les plus angoissants et oppressants. Au bout de deux semaines, les symptômes ayant diminué, on a l’impression d’être guéri. Mais les symptômes sont relativement fluctuants et peuvent réapparaître, avec une intensité diminuée certes, au bout de 2 jours. 

Votre asthme s’est-il intensifié suite au COVID-19 diagnostiqué ?

Il faut savoir que lorsque je tombe malade habituellement, l’asthme vient toujours compliquer la guérison et allonge le temps de récupération nécessaire. Ainsi, pour une grippe classique, j’ai souvent une bronchite asthmatiforme* qui s’ajoute et qui m’oblige à rester à la maison pendant une semaine minimum. Les symptômes du coronavirus étant essentiellement respiratoires, il est évident que l’asthme est un facteur de complication. Comme je l’ai indiqué précédemment, mes crises étaient plus nombreuses et pouvaient aller jusqu’à deux par jour. Actuellement, même si je me sens mieux, je fais toujours environ une crise par jour. 

*Forme particulière de bronchite aiguë qui associe les symptômes classiques de la bronchite à des signes respiratoires caractéristiques de la crise d'asthme.

Avez-vous eu un suivi médical spécifique à votre asthme ? Comment avez-vous été pris en charge ?

A partir du moment où j’ai été diagnostiqué positif au COVID-19, j’ai bénéficié d’un suivi médical. Ainsi, deux fois par jour, on m’envoyait un questionnaire spécifique me permettant de décrire mes symptômes. Dans ces questionnaires, il m’était demandé : ma température, mes cycles respiratoires, ma tension artérielle, mes gênes respiratoires et mes sensations de douleurs thoraciques. Suite à mes réponses, un médecin dédié m’appelait quotidiennement pour faire le point avec moi sur l’évolution des symptômes. Il me prodiguait également des conseils et des mesures de précaution. En cas d’urgence, il m’était indiqué de composer le 15 (Samu), pour une éventuelle hospitalisation.

Avez-vous dû effectuer des changements dans votre prise de traitement habituel ?

Non, mon traitement demeurait le même avec, en général, trois prises de paracétamol par jour (matin, midi et soir) et deux prises de ventoline par jour.

Avez-vous suivi les mesures de protection pendant la maladie ?

A partir du moment où j’ai été diagnostiqué positif, j’ai bien évidemment été placé en arrêt de travail, car mon travail peut représenter un risque pour les patients dont je m'occupe. Il m’a également été indiqué d’être en confinement total pendant une dizaine de jours. Ainsi, cela fait maintenant deux semaines que je suis confiné à la maison et que je ne sors pas de la maison, afin de limiter les risques de contamination pour la population. Vivant en couple, il a cependant été compliqué de limiter les recommandations de protection avec ma conjointe, malgré des mesures prises avec elle (éloignement d’un mètre durant les repas, limitation des contacts physiques et séparation durant la nuit). Cela n’a pas empêché la transmission du virus puisqu’elle est également tombée malade après quelques jours

Comment vous sentez-vous aujourd’hui ? Vous sentez-vous complètement guéri ?

Globalement, je me sens mieux et les symptômes les plus angoissants (importante fièvre, sensation d'essoufflement et gênes respiratoires) semblent derrière moi. Pourtant, après 15 jours, il persiste encore quelques symptômes de type maux de tête, fatigue et, pour ma part, asthme. Ces symptômes demeurent ainsi relativement fluctuants dans le temps. Le médecin qui m’appelle quotidiennement pour faire le point avec moi, m’a indiqué que le temps de guérison était soumis à une variation inter-individuelle importante. Parallèlement à cela, il m’invite toujours à rester confiné car tant que je présente toujours des symptômes, je suis potentiellement toujours contagieux. Ainsi, il faut que trois/quatre jours de suite se présentent sans symptôme, pour être considéré comme guéri. 

Et vous, avez-vous vécu cette expérience ?

N'hésitez pas à la partager dans les commentaires, en ce moment de crise, l'information est importante !

avatar Andrea Barcia

Auteur : Andrea Barcia, Community Manager Espagne

Spécialiste en marketing et communication, Andrea a travaillé dans les secteurs du bien-être, du tourisme et de la santé. Désormais Community Manager de Carenity Espagne, elle souhaite aider les patients à trouver... >> En savoir plus

Commentaires

Kikinette64
le 02/04/2020

Bonsoir et merci  Prompt Rétablissement !

Finette67
le 02/04/2020

Prenez soin de vous et de votre conjointe :)

mimitte
le 02/04/2020

voila au moins une personne qui nous raconte bien ce qui lui et arriver et ceci sans mensonge ;; bon retablissement a vous et votre femme  et merci de vos explications   ,,,, moi aussi ayant du diabète et une pointe asthme  je fait attention,,;;  courage a vous deux

jo_le_coucou
le 02/04/2020

bonjour cher ami

bon rétablissement , 75 ans je me passionne pour les questions de santé , internet  nous offre beaucoup de possibilités pour découvrir des alternatives aux soins classiques , je vous conseille de rechercher les vidéos des thérapeutes ci-après :Irène GROSJEAN -  Rober MORSE - Thierry CASASNOVAS -  Tal SCHALLER -  Claude LEMOINE - Docteur PERES  - Jade ALLEGRE - Sadhguru - Le professeur JOYEUX - Bernard CLAVIERE -

voilà belles découvertes , le bonjour d'ALSACE  02 04 2020 à 22 h 14

Flamina
le 02/04/2020

Merci beaucoup pour votre témoignage. Je vous souhaite un bon rétablissement.

Vous aimerez aussi