Asthme et tabac

Si le tabac est dangereux pour les personnes en bonne santé, il l’est d’autant plus pour les patients asthmatiques. Qu'il soit actif ou passif, le tabagisme peut en effet causer de fréquentes crises d'asthme.

Les substances irritantes présentes dans la fumée de tabac affectent les voies respiratoires, provoquant alors des crises d’asthme. La fumée endommage les minuscules cils présents dans les voies aériennes qui servent normalement à protéger l’organisme de la pénétration de mucus et de poussières. Lorsque ces cils sont endommagés, ils ne sont alors plus en mesure de fonctionner correctement et cela conduit à l’accumulation de mucus et de poussières à l’intérieur des voies respiratoires. La fumée de tabac peut aussi engendrer l’accumulation de mucus dans les poumons, provoquant de cette manière les crises d’asthme.

Même chez les non-fumeurs, le tabagisme passif peut provoquer les mêmes dommages aux voies respiratoires. Cela est dû au fait que, par rapport au fumeur actif qui inhale directement la fumée, celle qui est émise à l’extrémité de la cigarette contient des substances nocives dérivant de la combustion et qui ne sont pas filtrées, telles que le monoxyde de carbone, la nicotine et le goudron. Le tabagisme passif peut donc entraîner de sérieuses difficultés respiratoires, de la toux et une respiration difficile chez les patients asthmatiques.

Le tabagisme passif des enfants et l'asthme

Les enfants sont plus vulnérables à la fumée de cigarette que les adultes. La fumée irrite les poumons des enfants et augmente dangereusement la production de mucus. Les voies respiratoires des enfants sont sensibles aux endommagements induits par le tabagisme passif, qui peut avoir un impact néfaste sur leur fonction pulmonaire. Ainsi, les enfants asthmatiques peuvent souffrir d’une symptomatologie exacerbée à cause du tabagisme passif.

Le tabac présente également des effets nocifs pour les fœtus et les nouveau-nés. La nicotine peut pénétrer dans la circulation sanguine du fœtus, et les enfants les moins chanceux deviendront plus vulnérables aux problèmes pulmonaires, notamment à l’asthme durant leur développement. Fumer durant la grossesse peut de plus causer un accouchement prématuré, ainsi que le syndrome de mort subite du nourrisson.