Asthme et sport

Faire de l’exercice, de la gymnastique ou du sport est une des principales recommandations qui concernent l’adoption de styles de vie sains. Il s’agit de conseils aujourd’hui valables pour tout le monde, même pour les personnes qui ont de l’asthme.

En effet, si la maladie est maintenue sous contrôle, les patients peuvent effectuer n’importe quelle activité, si celle-ci correspond à leurs capacités.

Les personnes qui souffrent d’asthme sont souvent réticentes à faire du sport, et cherchent alors à limiter leurs activités afin de ne pas déclencher les crises d’asthme, mais aussi parce que les endroits où l’on pratique les activités sportives peuvent souvent aggraver la maladie (chaud/humide des piscines et de certaines salles de sports).

Ces réticences ne sont pas infondées, mais il faut prendre conscience qu’il existe désormais des solutions médicales qui permettent de surmonter ce genre de problèmes. Les nouvelles possibilités de traitement de l’asthme permettent en effet de vaincre ces peurs.

Par ailleurs, la personne asthmatique qui souhaite pratiquer un sport doit respecter quelques conseils pratiques :
- Choisir un sport qui corresponde à l’importance de son asthme
- S’échauffer progressivement
- Être en possession de son traitement (bronchodilatateur) lorsqu’on effectue son activité sportive

L'activité physique et le risque de crises d'asthme.

Pour de nombreux asthmatiques (en particulier les enfants et les adolescents), l’exercice physique est un facteur déclenchant des crises asthmatiques, et l’on parle dans ces cas-là d’asthme d’effort. Dans d’autres cas cependant, le bronchospasme qui apparaît durant l’exercice se résout spontanément ou médicalement et reste l’unique manifestation asthmatique. On parle alors de bronchospasme d’exercice physique.

Les crises asthmatiques peuvent se manifester suite à un faible effort physique durant n’importe quelle activité quotidienne ou durant une activité sportive. L’asthme d’effort n’entraine pas l’abandon de l’activité sportive; au contraire, les asthmatiques peuvent pratiquer tous les sports qu’ils veulent car l’asthme peut alors être traité efficacement.

Les symptômes asthmatiques peuvent être évités avec des traitements médicamenteux appropriés. Il existe deux types de médicaments :
- Les médicaments antiasthmatiques de fond qui sont pris pour éviter l’apparition des symptômes asthmatiques ;
- Les médicaments antiasthmatiques symptomatiques qui aident à résoudre les troubles de la respiration lorsque ceux-ci apparaissent.
La plupart des patients prend généralement les deux types de médicaments.

Quels sports pratiquer ?
Les asthmatiques peuvent pratiquer la majeure partie des sports, en amateur ou même en compétition : la principale recommandation est de respecter son niveau personnel. Ce qui compte est que la personne puisse pratiquer son sport préféré.
Les sports qui comportent des risques en cas d’interruption ou de malaise spontané ne sont cependant pas recommandés, ainsi que les sports qui se pratiquent dans des environnements extrêmes (deltaplane, parachute, alpinisme, etc.).