Prothèse de hanche à 40 ans

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/arthrose.jpg

Patients Arthrose

Prothèse de hanche à 40 ans
1


Posté le

@Matthieu35490‍ 

Bonjour. 

J'ai une coxarthrose bilatérales depuis mes 30,j en ai 46,toujours trop jeune pour être opèrée.Aujourd'hui je marche avec une canne, j'ai des tendinites et inflamation musculaire. Je vais enfin être opéré de la hanche gauche en octobre, et la droite octobre 2020. 2ans un peu compliquées, mais hâte de pouvoir marcher normalement et plus de douleurs. Depuis 15ans je vis avec et on s 'habitue à la douleur. Malgré tout je m'oblige à faire une marche par semaine, je fais de l' aquagym et de la kiné depuis 10 ans pour garder le plus de mobilité. Aujourd'hui je n'ai plus de rotation ni écart de mes jambes, et j'ai du mal à penser pouvoir récupérer tout cela. Mais on m'assure que si alors ..😊

Prothèse de hanche à 40 ans
1


Posté le

Bonjour à tous,

il y à 4 ans, pris de douleur au niveau de l'aine, mon médecin me prescrit une irm et le résultat tombe :

Ostéonecrose bilaterale des têtes fémorale = mort des hanches (à mon âge ^^ moins de 40 ans) ....

Mon médecin me préconise alors des pth totale, mais la peur de l'opération me fait attendre, attendre et encore attendre .... pendant de longues années, mais plus le temps passais, moins j'était capable de faire quoi que ce soit (vélo avec mes enfants par exemple), ou même une journée dans un parc d'attraction était un vrai supplice tant j'avais de mal à marcher avec cette raideur et douleurs dans les hanches. Même le fait de ramasser quelques choses à terre est devenu impossible ou alors extrèmement douloureux.

Du coup, je me suis enfin décidé, non sans peur, de me faire opéré de la première hanche (droite), alors prise de rdv avec un chirurgien orthopédique, consultation anesthésiste, radio, prise de sang, urine ...

Tout cela nous ramène à la date du mardi 12 novembre 2019 (et oui, seulement 3 jours maintenant), je me présente à l'admission du service orthopédique, le personnel médical me place dans une chambre et comment tout un tas d'examens (tension, prise de sang, température, électrocardiogramme) et m'explique comment va se dérouler mon séjour, il me laisse ensuite et me dise que l'opération aura lieu le lendemain à 12h00 (mercredi 13 novembre 2019) ... je mange, regarde la télé, puis m'endort ....

Le lendemain, 07h00, ont me réveille, me donne du produit antiseptique pour me laver de la tête au pied en insistant bien partout, puis je m'habille avec la tenue réglementaire du bloc opératoire, avant de me remettre dans le lit.

11h45, du personnel entre dans ma chambre puis rebelotte (tension, température) et ont me demande si je suis bien a jeun depuis la veille minuit. Tout est ok. Et c'est parti pour le bloc .....

Après 10 minutes à traverser de long couloir et pris quelques ascenseurs, me voilà dans la pièce de pré-anesthésie ou me l'ont repose 10 fois les mêmes questions (nom, prénom, de quoi je dois me faire opéré ...) c'est une sécurité pour ne pas commettre d'erreur ^^ Ont me met en place une aiguille pour permettre le passage de l'anesthésie et aussi de l'antibiotique pour évité une éventuelle infection. Et hop, ont vient me chercher, direction le véritable bloc, 20 mètres plus loin, derrière une porte sécurisé.

La, se découvre la table, et tout autours, les instruments ...

Ont m'installe sur la table, me positionne correctement, et l'anesthésiste me parle tranquillement, me rassure ... puis commence à injecter des produits, il me demande si ma tête commence à tourner, je lui dit oui ..... il me répond ... A TOUT à L'HEURE ALORS .. et boum, trou noir, dodo ....très rapide ^^

1 seconde plus tard (pour moi) mais en réalité 01h20 se sont écoulé, et me voilà à réouvrir les yeux en salle de réveil, avec un infirmier en train de m'appeler (Monsieur, vous m'entendez ?), de la, je fait un léger bond me croyant encore en salle d'op, mais non, c'était bel et bien terminer, ma pth droite était en place, entourer dans un bloc de glace pour l'hématome interne géant qui fait toute ma cuisse.

Et hop, ont me pose des questions pour savoir si tout va bien, si je suis bien moi, de quoi je me suis fait opéré, le jour que nous sommes, prise de tension .....

Bien réveillé après 30 minutes, le brancardier m'emmène en salle de radio pour vérifier que la prothèse est ok, puis me ramène enfin dans ma chambre.

Là, encore rebelotte (tension, température, questions, puis administrations d'antalgiques).

1 heure après, un kiné vient me voir et me demande de me lever, et faire quelques pas avec un déambulateur, puis me fait assoir dans un fauteuil pendant quelques heures .....

Ensuite, le chirurgien vient me voir, et me demande à son tour de faire quelques pas, et de lui montrer mon pansement. Tout est ok .... Et la, il me dit, vous passez la nuit ici et si tout se passe bien, vous êtes dehors demain à 12h00.

Toute la nuit à été un calvaire, impossible de dormir, les infirmières passais prendre ma tension et température toutes les 2 heures environ, mais aussi pour m'administrer des antalgiques car l'hématome interne est très douloureux (cuisse très dur et douloureuse) !

Le lendemain, (jeudi 14 novembre 2019), 10h00 ... le chirurgien revient me voir avec le kiné ... quelques pas dans le couloir et autorisation de sortie délivré aussitôt ....

Je me prépare, prend les documents nécéssaire, et attend patiemment l'ambulance qui me ramènera chez moi ... et j'arrive chez moi à 13h15 ....  Je suis donc rester à peine 48 heures à l'hopital avec les nouvelles techniques de pth mini invasive.

Ajourd'hui (vendredi 15 novembre 2019) J'ai un peu de mal à marcher, sur 2 béquilles, et l'hématome interne est toujours très douloureux (prise d'antalgique et application de poches de glace plusieurs fois par jour obligatoire pendant quelques jours), puis soins infirmier à domicile chaque jour (changement de pansement, prise de sang, piqure pour évité les phlébites). Et aussi une dizaines de séances de kiné à domicile, une fois l'hématome dissipé bien entendu.

Là, je reste le plus souvent allongé, à cause de la douleur, mais commence quand même ma rééducation, seul, en allant au toilette par exemple, tout doucement, mais surement.

Je me dit que je vais encore avoir mal pendant quelques jours, semaine, mais je serait enfin libéré de cette impotence ..... jusqu'à temps que la seconde hanche (gauche) soit opéré à son tour .... vers mars-avril 2020 ... et enfin tranquille ...

Désolé pour ce long roman, et encore, j'ai passer des passages (genre la nourriture ... ou l'ennuie qui s'installe de temps en temps ....)

Si vous avez des questions, je me ferait un plaisir d'y répondre. Et je vous tiendrait informer ici de l'évolution de ma première PTH ..... posé à l'âge de mes 37 ans .....

Prothèse de hanche à 40 ans

Posté le

Merci #Brice08 pour ce récit récent je vais vivre exactement la même histoire la semaine prochaine je suis opéré le 21 novembre 2019. N'hésite pas à échanger avec moi en privé cela m'intéresse vraiment beaucoup sachant qu'on va vivre la même chose à une semaine d'intervalle. 

Prothèse de hanche à 40 ans
1


Posté le

Bonjour Matthieu,

pas de soucis, ont se sentira moins seul, et ça réconforte un peu de parler du même problème.

Personnellement, aujourd'hui, pour ma 3ème piqure d'anti coagulant, j'ai fait une réaction allergique (démangeaison et gonflement des paumettes au visage), du coup mon médecin à retirer les injections sous cutané pour passer en cachet à avaler chaque jour.

Et je vient enfin de voir à quoi ressemble la cicatrice, l'infirmière à changer pour la première fois depuis ma sortie d'hopital le pansement, et bien, c'est pas très beau (non encore cicatrisé ^^), et environ 9 cm.

Sinon, 3 jours post-op, et encore l'hématome de présent avec les douleurs qui vont bien avec, mais les poches de glace et les antalgiques et anti inflammatoire agissent bien.

Vous vous faites opéré par quel méthode ? Mini invasive comme moi, ou traditionnelle ?

En tout cas, bon courage, c'est un mauvais moment à passer, mais tout ça pour améliorer notre futur et retrouver une vrai vie ... :)

Prothèse de hanche à 40 ans
1


Posté le

Bonjour à tous,

Aujourd'hui, à J+14 post opératoire, ont m'à retirer la moitié des agrafes, par précaution, et l'autre moitié sera retirer vendredi ( a moi les bonnes douches  )

L"hématome que j'avais à totalement disparu et la douleur est entre 2 et 3 sur une échelle de 10, je ne prend presque plus d'antalgique, sauf  1 le soir avec 1 anti inflammatoire, au cas ou, pour la nuit, car l'opération est encore fraiche tout de même !

Chaque jour, je reproduit plusieurs fois les exercices que le kiné me montre afin de remuscler la jambe progressivement, et marche de plus en plus, tout en retrouvant progressivement une flexion correcte sans presque aucune douleur :)

Et pour finir, je ne marche plus qu'avec une seule béquille, mais garde la seconde sous le coude pendant quelques temps, au cas ou !

Voilà, c'était mon récit du jour ... la suite, la semaine prochaine, après le retrait total des agrafes restante, de quelques séances de kiné supplémentaire, des 300 km fait dans mon salon   , et surtout de la première visite de contrôle au chirurgien qui m'à opéré ....

Prothèse de hanche à 40 ans
1


Posté le

Bonjour Mathieu35409 et Brice08

Opérée le 11/10/2019 de la hanche droit après 3 ans de souffrance (j'ai 48 ans) , j'ai anticipé ma reprise de travail qui été prévue le 16 décembre normalement. Je continue la réducation 2 fois par semaine après le boulot et repris l'entrainement des petits au Volley et pour moi ça sera début 2020 tout doucement. J'ai été opéré par la méthode mini invasive donc eu aucun fil, la cicatrice a été collée avec de la glue !!!! Les douleurs ont disparu, beaucoup plus de souplesse et surtout la marche n'est plus douloureuse, comme me dit mon entourage, je ne fais plus de grimace lol  Je revois le chirurgien le 12 décembre.

 Je vous souhaite une bonne réducation à tous les deux. Bon courage 

Prothèse de hanche à 40 ans
1


Posté le

Merci Dany :)

Cicatrice collé avec de la glue ? Je ne connaissais pas ...

Moi, ça y'est, je n'ai plus aucune agrafe depuis ce matin, ça tire et gène beaucoup moins, ça suit sont cours maintenant, mais en tout cas, c'est une opération magique, j'ai presque hâte de faire mon autre hanche, mais bon, faut déjà attendre que la première soit bien en place !

Prothèse de hanche à 40 ans
1


Posté le

Pour ma part je connaissais le système coller moi j'ai eu des files.

Il commence à me les enlever le 6 décembre petit à petit la rééducation se passe plutôt bien d'après ce qui me suivent moi je suis impatient de pouvoir retrouver mon psoas car il a du mal à se remettre de l'intervention.

Mais bon ça fait 9 jours post-opératoire aujourd'hui hier j'ai marché 1 km avec les béquilles mais je ne peux pas les lâcher pour l'instant.

J'ai eu une opération mini-invasive antérieure. Je prends de moins en moins de cachet c'est bon signe j'imagine l'hématome est en train de partir mais est toujours présent et douloureux...

Patience patience merci pour vos messages on reste en contact 😉

Prothèse de hanche à 40 ans

Posté le

Bonsoir, je me suis fait opéré le 3 fevrier 2020 d une Pth. Plus aucune douleur, magique !

Tout c est bien passé, 4 semaines après je n'ai plus besoin de bequilles. Par contre je boite toujours un peu. Au bout de combien de temps avez vous retrouver une démarche fluide ?

Merci pour vos reponses.

Prothèse de hanche à 40 ans

Posté le

Bonjour Bifa34,

lors de ma dernière opération (pth droite), j'ai mis 7 semaines environ pour remarcher normalement, sans aucune boiterie.

Par contre là, je suis de nouveau cloué au lit (je vient de faire ma seconde hanche mercredi, et j'ai super mal), du coup, je remarche très peu à cause de la douleur, avec les béquilles, pire qu'une tortue niveau vitesse ^^ Mais bon, en même temps, ça fait à peine 48 heures qu'ont m'à posé la pth, les douleurs sont donc logique ^^