https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/arthrose.jpg

Patients Arthrose

16 réponses

159 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Avez-vous l'impression que votre médecin vous a consulté pour sélectionner le traitement le plus adapté à votre pathologie ? Pensez-vous que celui-ci prête suffisamment attention à votre point de vue concernant le choix de votre traitement ?

Bonnes discussions.

Julien

Début de la discussion - 08/05/2013

Le choix de votre traitement
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Généralement les médecins te propose un traitement ou plutôt prescrive un traitement sans te demander si t'es d'accord. Récemment il a décidé d'arrêter les corticoïdes et ne m' a pas laissé le choix. C'est pas comme au super marché où t'as le choix entre plusieurs marques de lessive ou de biscuit. Généralement si on va voir un médecin c'est parce qu'on a confiance en lui et qu'on attend qu'il nous dise quoi faire. Si on avait la solution, on aurait plus qu'à lui dicter l'ordonnace. j'attends plutôt qu'il m'explique les inconvénients du traitement qu'il me donne, le bénéfice/risque, ce que ça va m'apporter. Quand il fait ça c'est déjà bien

Le choix de votre traitement
Membre Carenity
Posté le

je ne suis pas, quant à moi, spécialement satisfaite

dans un premier temps, on m'a dit de me reposer, de ne pas trop marrcher

ensuite on m'a prescrit une pommade anti inflammatoire, me disant que c'était une tendinite

puis, malgré mes réticences, j'ai eu un traitement antii inflammatoire pendant une semaine et quelques radios, mais aucune du dois qui me semble être à l'origine

ce que j'ai expliqué n'a pas été entendu

à l'automne 2012j je m'étais inscrite à un club de rando et me suis rendue compte que passé 5 kilomètres je ne pouvais continuer, le bas du dos me brûlait afffreusement  et j'avais mal jusqu'à la cheville de la  jambe droite

j'ai acheté de nouvelles chaussures de marches, car on m'avait dit que c'était ça, j'ai marché plusiseurs fois, car on m'avait conseillé de m'entraîner

puis ça a empiré, passer l'aspirateur, balayer, au bout d'un moment me faisait la même chose

et un jour j'ai eu de grosses douleurs à l'aine et au genou...

c'était l'objet de mes dernières visites dont je parle plus haut

je fais de la kiné, ça a amélioré un peu les choses, je n'ai plus mal en permanence  mais il suffit que j'aille faire des courses pour le payer après.. maintenant les douleurs ne sont plus dans l’aine, mais dans la fesse 

je regrette aussi qu'aucune alternative aux anti inflammatoires ne soit proposée... moi ils me bousillent l'estomac

je me suis renseignée par moi même sur les plantes 

prêle, ortie, liqueur du petit suédois et harpagophytum

mais c'est déjà bien tard et les effets sont lents...

Le choix de votre traitement
Membre Carenity
Posté le

Bonjour, 

cela fait presque 6 ans que j'ai découvert , par mon médecin, que j'ai une arthrose du genou, de la hanche et de la main. Au début, le traitement (TTT) reposait sur Dpliprane seulement , cela à dure 3 ans, mes genoux ont enfle et je commence a avoir des douleurs quand je marche plus de 15 mn . Entre nous, je suis anti médicaments, et je m'informe sur leur efficacité et innocuité et j'ai commencé à m'intéresser aux choses naturelles : jus d'oignon + ail+ persil +céleri + eau tiède + miel+ jus1/2 citron +aloevera+ortie. Je vous assure que je passe toute la journée debout sans douleurs. Ce TTT je le prends tous les matins a jeun durant 21 jours et j'arrête 10 jours pour reprendre après.

Le choix de votre traitement
Membre Carenity
Posté le

coucou

pouvez vous nous donner la recette, avec les proportions et combien vous en buvez par jour

cela ne doit pas être très bon :( 

Le choix de votre traitement
Membre Carenity
Posté le

Il est tout à fait essentiel que le médecin cherche la meilleure prise en charge de nos pathologies tout comme il est essentiel qu'il nous écoute et tienne compte de nos commentaires et vécu et expérience. Difficile de trouver ce genre de médecin qui prend suffisamment le temps de suivre notre fil de vie au regard de nos pathologies.

Chaque pathologie à son protocole de suivie et gestion. Il faut absolument que nous restions avec le médecin dans ce protocole. Nous n'aurons ainsi pas de dépenses effrénées dans des thérapies qui ne conduiront à rien. Oui retenons-nous de prendre pour argent comptant tout ce qui est dit ou fait, réfléchissons à faire la part des choses : nous garderons intactes toutes nos facultés mentales pour faire face à l'essentiel. 

Le choix de votre traitement
Membre Carenity
Posté le

la médecine traditionnelle n'a pas grand choix

anti inflammatoires; antalgiques, infilttrations

et quand ça ne sert plus à rien: opération

petibruit, de quelles thérapies parles tu qui ne conduisent à rien?

un bon ostéopathe avec une bon posturologue et cela pourra aider beaucoup

un bon kiné, c'est très important

des anti inflammatoires il en existe qui ne sont pas aussi destructeurs, par ce que naturels...

et tous ces produits naturels, c'est ce qui a donné les médicaments... avec plein d'effets secondaires

Le choix de votre traitement
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Je dois dire que j'ai de la chance, médecin traitant et spécialiste particulièrement à l'écoute, beaucoup d'empathie.

En fait, mes prescriptions sont avec les doses maxi pour ne pas avoir de problème à la pharmacie. Par contre, elles sont tout à fait d'accord pour que je prenne mes médicaments en fonction de mes besoins. On est d'accord sur le fait que pour certains, moins j'en prends et mieux c'est. Pour d'autres, comme les bêta-bloquants, la prise doit être régulière.

Plusieurs fois j'ai demandé à essayer tel ou tel médicament, ça a toujours été accepté.

Par contre, quand je vais à l'hôpital, je dois me battre. Je dois, chaque fois, leur rappeler la charte du patient hospitalisé !

Francine

Le choix de votre traitement
Membre Carenity
Posté le

bonjour

en rapport avec mon post du 12/5/14 à 20h48. Une précision.

Tellement de proposition commerciales nous matraque jour après jour. Face à nos souffrances et pathologie, tout ce qui peut éclairer, soulager, mettre un terme (on y espère malgré tout) nous est présentée comme une panacée révolutionnaire. On ce dit "pourquoi pas", on essaie une chose une autre bien souvent en plus du traitement médical, qui plus est sans en parler spécialement à notre médecin traitant.

Résultats : nous accumulons dans notre corps des substances actives qui vont agirent à leur manière. Connaissons-nous suffisamment les interactions de chaque molécules actives ingérée ? Faisant un "pot pourri" de substances, sommes-nous sure que dans notre physiologie propre cela soit approprié ? Ne jouons-nous pas à l'apprenti médecin juste pour essayer et selon les cas se trouvé à terme dans une/des catastrophe sanitaire peut-être irrémédiable.

Les médecins ont une formation. Ils sont jour après jour au cœur de nos inquiétudes et douleurs. Ils connaissent les différentes catégories de molécules et savent les manipulées avec sécurité. Ils sont comme un guide qui nous ramène à l'essentiel : resté sur des terrains connus et expérimentés, les "protocoles mis en place" par l'autorité médicale ont cette valeur. Même si les lois humaines donnent liberté de soins à chacun d'entre nous, sommes-nous, toujours, vraiment capable d'appréhender cette liberté avec toute la compréhension voulue des défis de choix appropriés à nos difficultés et situations diverses ?

petitbruit

Le choix de votre traitement
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Je relance ce sujet !