Faut-il déclarer sa maladie à son employeur et/ou ses collègues ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

60 réponses

707 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

Faut-il déclarer sa maladie à son employeur et/ou ses collègues ?
Qu'en pensez-vous ? Qu'en est-il de votre expérience?

Bonne discussion.

Début de la discussion - 06/06/2012

Faut-il déclarer sa maladie à son employeur et/ou ses collègues ?


Posté le
Personnellement je suis diagnostiquée depuis début mars et également en arrêt de travail depuis cette date. Pour le moment j'en ai parlé qu'à une seule collègue qui est une très bonne amie et donc qui ne m'a pas jugé mais sinon je pense qu'il vaut mieux évité si ce n'est que des relations de travail. car J'en ai quand même un peu parlé à ma responsable par téléphone afin qu'elle comprenne un peu mieux pourquoi je suis en arrêt depuis si longtemps mais je crois qu'elle me prend pour un ovni ! certainement une tire aux flancs je sens dans sa voix à chaque renouvellement d'arrêt que je lui annonce qu'elle ne voit pas pourquoi je ne reprend pas le travail. Pour ma part donc même si je suis fraichement diagnostiquée je pense que l'on doit en parler qu'aux personnes très proche dans lesquelles ont a une entière confiance et qui ont déjà prouvé par le passé qu'elle ne jugeait pas ! Voilà pour mon expérience bonne soirée à bientôt et très bon sujet je trouve
Faut-il déclarer sa maladie à son employeur et/ou ses collègues ?


Posté le
Bon conseiller

Bonsoir,

J'en ai parlé à mes collègues et à ma chef de service lorsque j'ai été diagnostiquée. Je leur ai expliqué les choses le plus simplement possible. Tout le monde a été très compréhensif et personne ne m'a jugé. J'ai pensé qu'il était nécessaire de le faire, car la maladie explique certains comportements que je peux avoir et mes collègues l'ont bien compris. Je pense qu'il est nécessaire d'informer ses collègues proches quand on a une maladie chronique, car il peut arriver que l'on ait des malaises à causes des traitements et l'information permet aux secours d'êter réactifs.Celà peut aussi aider à mieux comprendre le pourquoi des éventuels arrêts maladie.

La bipolarité est une maladie chronique comme une autre, à mon avis il est bon d'en informer ses collègues, vu que l'on passe la moitié de notre temps avec eux.

Bien à vous

Faut-il déclarer sa maladie à son employeur et/ou ses collègues ?


Posté le
Bon conseiller

D'autres réactions ?

Faut-il déclarer sa maladie à son employeur et/ou ses collègues ?


Posté le

Bonjour,

Je ne pense pas qu'il faille en parler au travail car on risque alors d'etre très vite catalogué "malade", "dépressif chronique" donc "peu fiable", etc.

Après, tout dépend du métier que l'on fait. Si le métier est tranquille (CDI en béton par exemple) et sur, peut-etre est-ce possible. Par contre, si le métier est à risque alors, à mon avis, il faut mieux éviter de s'épancher.

De toute facon, il faut savoir que l'entourage professionnel ne se rend pas forcément bien compte qu'une personne est atteinte de troubles bipolaires (sauf bien sur dans les crises graves). La bipolarité en phase "normale" ne se voit pas d'une facon évidente. L'entourage dira seulement que cette personne "a ses humeurs", "est "un peu fantasque", etc. mais sans plus.

Cordialement,

Deckard

Faut-il déclarer sa maladie à son employeur et/ou ses collègues ?


Posté le

Bonsoir,

par souci de faire évoluer les mentalités, il est intéressant d'en parler c'est sûr mais il faut sentir une certaine ouverture d'esprit chez les personnes à qui on veut se confier avant de le faire. En parler évite beaucoup de rumeurs dans votre dos, les gens ne savent pas vraiment ce qui se passe et parfois ce qu'ils s'imaginent est pire que la réalité. Si vous en parlez, vous dédramatisez votre trouble en quelques sortes puisque vous l'assumez et vous pouvez aussi présenter ses aspects positifs (créativité par ex) qui peuvent plaire aux employeurs suivant votre domaine. bref rendons les gens moins cons...

Faut-il déclarer sa maladie à son employeur et/ou ses collègues ?


Posté le
Bon conseiller

Au début j'en ai parlé et me suis mordue les doigts de l'avoir fait. J'ai été cataloguée "dingue de service" et puis harcelée pendant 2 ans pour être finalement mise à la porte (de la fonction publique N.B.).

Désormais je suis au RSA avec deux enfants à charge + une retraite pour invalidité de 230 euros (comme un agent en fin de carrière, alors que je n'avais intégré la fonction publique que depuis deux ans et demie = donc cotisé peu évidemment). C'est maigre et ne permet pas d'offrir des petits "extras" aux enfants. Une amie maman de faux jumeaux (fille + garçon) d'un an d'écart pile avec ma fille m'aide beaucoup pour les vêtements.

Lorsque j'ai déclaré ma maladie à mon chef de service (qui s'est empressé de le raconter à tout le monde : bonjour le devoir de réserve), j'aurais dû me taire. Je serais restée un peu "excentrique" aux yeux de mes collègues mais pas  : la folle à lier.

Faut-il déclarer sa maladie à son employeur et/ou ses collègues ?


Posté le

Je ne suis pas pour declarer sa maladie a son employeur ou bien meme ses collegues ,enfin suivant l'affinité pourquoi pas (je parle pour les collegues)... C'est trop personnel et cela ne regarde personne, pour ma part on prend le risque de se faire juger car la mentalité de certaine personne est assez heu..... BASSE!! en regle general on nous traite de fou ou bien de faible suivant la pathologie, enfin bon, cela reste mon avis ^^ bonne journée a tous

Aurelie.

Faut-il déclarer sa maladie à son employeur et/ou ses collègues ?


Posté le

Bonjour a tous,

En ce qui me concerne je diagnostiquée depuis 2006 . A cette époque j'en ai par le à un collègue de travail qui n' a rien fait de mieux que de me traiter de " folle ". Ça m'a énormément minée. Depuis je m'étais repliée sur moi et je n'en parlais pas. Mais cette année j'ai adoptée une technique tout a fait différente j'ai annoncé et expliqué ma maladie qu'a mes responsables ( responsable de magasin,directrice des ventes ) pour qu 'elles puissent gérer mes absences.Et jusque la tout se passe a merveille.

Par contre au niveau de mon entourage très proches plusieurs réactions:1) mes parents: politique de l'autruche. On n y comprend rien mais surtout on pose pas de questions                                2) mon ex : a eu l' audace de dire à mon psy que j'étais folle.                                                                                                          3) mon compagnon: tout en tolérance et en compréhension et surtout il a beaucoup de patience.

Je pense qu'il faut faire ce qu'on pense le mieux pour soit. Notre maladie est suffisamment pénible a gérer pour ne pas rajouter des problèmes supplémentaires.

Bises a tous

Faut-il déclarer sa maladie à son employeur et/ou ses collègues ?


Posté le

Dans le milieu professionnel c'est en effet très compliqué parce qu'une fois qu'on l'a dit c'est trop tard on ne peut pas revenir en arrière dans le cas ou les collègues jugent et ne comprennent pas. C'est vrai que ce n'est pas forcément un risque à prendre si les crises ne sont pas évidentes aux yeux des collègues et employeurs. Si le trouble passe juste pour de l'originalité ou de l'excentricité ça va mais si ça amène à être violent ou à ne pas aller au travail sans donner de raison, c'est le risque de perdre son emploi aussi. En discutant deux minutes avec un collègue sur un sujet ou les gens ont souvent des préjugés ça peut permettre de voir le niveau d'ouverture d'esprit de chacun et voir si le sujet du trouble est abordable ou pas du tout.

Mon conjoint bipolaire commence un nouveau boulot début septembre mais il sort tout juste de l'hopital pour une crise, du coup le problème de "on le dit, on le dit pas" va se poser... Vu qu'on est dans un petit village je pense qu'il va le dire parce que ça se saura de toute façon. J'espère que ça va le faire pcq c'est un super boulot pour lui. HOPE!

Discussions les plus commentées