Célibataires et bipolaires, comment vivez-vous ou envisagez-vous votre vie amoureuse ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

90 réponses

1 388 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

Bonsoir à tous, voila je lance un nouveau sujet, la vie amoureuse des célibataires  avec la maladie bipolaire.

Venez témoigner sur ce sujet si délicat qu'est l'amour, comment vivez vous le célibat et de quelle façon envisagez vous la relation à l'autre, vos peurs et vos envies, bref, ou en êtes vous dans vos amours?

Merci de vos témoignages et comme d'habitude, je témoignerais aussi sur mon cas ;) alors à vos claviers les amis, à bientôt de vous lire.

Début de la discussion - 10/04/2014

Célibataires et bipolaires, comment vivez-vous ou envisagez-vous votre vie amoureuse ?


Posté le
Bon conseiller

Bonjour je serais donc la première, ma vie amoureuse a été tumultueuse, avec des achalmies, j'ai longtemps cru que c était l'AUTRE qui était le responsable, maintenant j'ai accepté que ma bipolarité use le quotidien d'un conjoint et j'assume ma solitude (qui n'est qu'à l'intérieur de mon cocon car dehors c est bien rempli) à 59 ans j'arrête les dégâts sans regrets. Et puis personne ne sait de quoi est fait l'avenir... En attendant je trouve que la vie est belle et je ne suis pas mécontente de chemin parcouru - bonne journée à tous

Célibataires et bipolaires, comment vivez-vous ou envisagez-vous votre vie amoureuse ?


Posté le
Bon conseiller

bonjour

j'ai vécu le céliba pendant presque 6ans avec ma fille j'ai eu des aventures mais rien de sérieux qui valait le coup. depuis presque 4ans j'ai un compagnon mais cela m'ai beaucoup plus dur a vivre j'ai du mal a supporter sa présence tous ce qu'il fait n'est jamais assé bien on se dispute très souvent ce qui me met dans des états très nocif. nos disputes l'use m'use et use les enfants je voudrais rester seule a tous jamais et en même temps je réclame de l'amour constamment et tous ce conflit en moi m'épuise.

voila biz

une bipo déjantée 

Célibataires et bipolaires, comment vivez-vous ou envisagez-vous votre vie amoureuse ?


Posté le
Bon conseiller

Bonsoir,

et merci d'avoir répondu sur ce sujet pas toujours facile.

Je me reconnais un peu dans vos deux témoignages, comme toi mistikelfe, ma relation amoureuse n'est pas simple, les habitudes, les manies, les attentes, tout m'exaspère! Du coup, comme toi verveine, je me suis résigné à ne plus vivre en couple, moi aussi j'ai appris à vivre avec ma solitude qui me pèse énormément parfois, mais je me vois très mal vivre avec quelqu'un à l'avenir. Pourtant je suis inscrite sur un site de rencontre mais jamais je n'est accepté un rendez-vous et voila je papote avec un homme depuis quelque semaines, il à l'air très sympa et m'a invité à boire un verre la semaine dernière, j'ai accepté car sa n'engage à rien, mais au dernier moment évidament, j'ai inventé un contretemps pour ne pas y aller, il ne l'a pas du tout mal pris et très compréhensible il me réinvite pour bientôt, j'accepte encore mais n'est pas du tout envie d'y aller, je sent que je rentre dans cette mauvaise période ou je suis pleine de doutes, à cran, ou rien n'a d’intérêt ni saveurs, replis total sur moi bref, cette période que je redoute quand tout vas bien est de nouveau la, et c'est vraiment pas facile de rencontrer des gens quand on se fou royalement de se qui nous entoure et surtout de soi! Voila mon état d’âme du moment, pas génial j'avoue...Doit-on se forcer et faire semblant? Le problème est que je n'arrive pas à faire semblant!

Merci encore, bises  

Célibataires et bipolaires, comment vivez-vous ou envisagez-vous votre vie amoureuse ?


Posté le
Bon conseiller

solotude ne fait pas semblant soit toi même la solitude n'est pas une fatalité je t'assure comme toi verveine n'ayez pas peur de ce que vous êtes la maladie ne doit pas préoccuper toute votre vie vous êtes avant tous des femmes pas seulement une maladie beaucoup de femme dite normale vivent seule c'est dans l'air du temps il faut juste revenir a l'essentiel aucun animal n'est fait pour vivre seul et encore moins l'être humain j'y ai longuement réfléchit j'y ai longtemps cru mais non ne laissé pas le fait que vous êtes bipo pour ne plus vivre bien au contraire trouvez y un avantage comme beaucoup de personne normal tire avantage de leur caractère de leur expérience on est pas si différents des autres que ca laisse faire la nature et la vie profite le plus que tu peux

biz

une bipo déjantée 

Célibataires et bipolaires, comment vivez-vous ou envisagez-vous votre vie amoureuse ?


Posté le

j'y mets mon grain (bonjour)

actuellement vie amoureuse pas envisageable.

Pour la suite no idea, j'ai l'impression que ça fait fuir.

des jours j'en souffre, (bcp même), d'autres pas. J'ai d'autres priorités en ce moment et peur d'être rejetée aussi, j'supporterais pas, pas actuellement en tout cas.

(aventure pas sérieuse actuellement qui fait que j'peux encore avoir de ridicules p'tits câlins, c'est tjs ça d'pris)

c'est pas tellement ma bipo qui me pose soucis, c'est mon agoraphobie ultra développée, les gens comprennent pas, y'a même mon père qui a dit :" c'est pas que tu ne peux pas, c'est que tu ne veux pas"----->= tu fais aucun effort... (à l'époque j'avais "que" deux endroits que j'évitais, qui me donnaient des crises d'angoisse : métro et ascenseur)

bonne journée.

Célibataires et bipolaires, comment vivez-vous ou envisagez-vous votre vie amoureuse ?


Posté le
Bon conseiller

OUPS mon message n'est pas passé;ça fait deux fois que ça arrive, j'ai contacté Julien à ce sujet.

Iseult, aie confiance en toi, et fais comme tu le sens, pas besoin de se forcer comme le dit Mistikelfe; le jour où un homme aura envie de te voir, il forcera tous les barrages. Dès que tu es bien, mets la patate. Moi c est mon age 59 ans qui me fait dire, après plusieurs échecs et de belles histoires malgré tout que je préfère vivre seule. Mais je ne suis pas contre vivre chacun chez soi c est le top BONNE JOURNEE

Célibataires et bipolaires, comment vivez-vous ou envisagez-vous votre vie amoureuse ?


Posté le

merci Verveine, :)

mais en fait... bon, comment dire ça :

il est indéniable que (j'ai constaté c'est tout) que les hommes me regardent encore bcp (et les plus jeunes que moi aussi, mon amant a 28 et moi 37^^ j'comprends pas, j'comprends plus grand chose en ce moment d'façon, les choses m'échappent de plus en plus...)

ce lamictal là, que je prends a pleins d'effets secondaires sur moi mais j'ai pas tout énuméré parce que c'était négligeable pensais-je (juste des détails esthétiques)

mais voilà j'ai jamais autant perdu mes cheveux (dépakote finalement ça aurait été pareil)

(en 24heures - 25 cm de cheveux chez coup tif, pas l'choix ils étaient devenus filasses)

c'est ce que je préfère, mes cheveux, chez moi : tout le monde me disaient t'as de beaux cheveux épais ! et qui ondulent

alors ça n'ondule plus, de plus en plus raides mais encore ça, ça va.

mais malgré les compléments contre chute de cheveux, tout ce qu'il faut faire (micro massage du cuir chevelu pour moins perdre voire presque plus) bin ce midi j'me rends compte que ça continue à se dégarnir, alors si j'fais gaffe y'a deux mèches qui peuvent combler ça et ça se voit pas le début de trou à l'arrière mais j'pense que ça va empirer et c'est pas normal vu tout ce que je fais, j'vois pas c'que j'peux faire d'autre là!

je suis comment dire, un peu complexée de nature, bêtement parait-il, mais là la transformation capillaire entre autre est radicale faut que j'me reséduise car je ne me plait plus trop là. craignos. 

J'sais qu'en me lisant on doit se dire "rhoooo elle dramatise, voir roooo elle est grave un peu celle là" bin mais y'a aussi l'augmentation des poils des bras:

 de 1 cm ils sont passés à 2 cm ça fait bizarre... 'reusement qu'ils sont clairs, et aussi un duvet clair au dessus des lèvres que j'avais pas avant

(bon j'ai trouvé une solution mais chaque jour j'vois un truc nouveau : des poils sur les mains oui aussi ; il sont transparents mais se voient un peu au soleil)

et mes + 7 kilos

bon c'est juste ces conneries qui ajoutées les unes autres fait que niveau séduction, on repassera plus tard.

J'me sens plus vraiment moi j'dois m'envisager avec bcp moins de cheveux tjs faire ultra gaffe aux vitamines a b c au zinc au fer blabla bon c'est tjs super bon pour la santé mais ça commence à faire vraiment bcp de choses à gérer en plus des autres effets secondaires lourds

ça me plombe le moral un peu(beaucoup)

 (ah et j'ai de l’acné aussi ^^ maintenant ; heureusement y'a des crèmes mais en foutre tous les jours pour pas ressembler à un calculette j'avais jamais connu ça non plus)

faut que j'compose avec tout ça. désormais.

euh.... du coup... bon.... ça me manque un amoureux mais tp de conneries à gérer et vraiment j'ai pas l'impression d'être aimable (au sens qu'on puisse m'aimer d'amour) à la limite plan cul ça peut intéresser mais c'est tout. C'est un constat un peu triste mais lucide.

et puis ça va peut être changer tout ça. :) j'espère.

(si seulement ça ne se prenait pas à vie bref)

Célibataires et bipolaires, comment vivez-vous ou envisagez-vous votre vie amoureuse ?


Posté le

Moi j'ai la chance de vivre une relation avec quelqu'un qui a connu la maladie de par sa mère, son frère est lui aussi lourdement handicapé et hospitalisé à vie depuis l’adolescence. Çà s'est fait en douceur. C'est une belle relation d'amitié d'abord comme il le dit lui même et la première fois que je rencontrais vraiment quelqu'un qui me comprenne. Trente ans d'attente mais bon . On se voit à jours réguliers, on s'appelle à heures fixes, je dors là-bas les weekends . C'est une relation qu'on pourrait dire libre, on s'harcèle pas de SMS et d'appels en dehors des appels, mais de confiance et plutôt saine. Çà me va, lui aussi.Je suis quelqu'un qui supporte très bien la solitude en dehors, j'ai ma petite vie, ça me gène pas de dormir toute seule...Je voudrais dire aussi que personne de mes amis ou famille le connaissent...(c'est l'arlésien) lol. Un choix pour préserver notre relation et quand on se retrouve on coupe nos portables. Pour vivre heureux, vivons cachés! Même si aujourd’ hui tout le monde ou presque se dit connaitre un bipolaire, quelqu'un qui a vraiment connu la maladie de près ou de loin est un plus je pense même si on choisit pas et que cela ne doit pas être un critère de choix . Nous bipos, ne sommes pas définis que par notre bipolarité!!!

Discussions les plus commentées