https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

11 réponses

244 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

Bonjour

Après 4 jours et nuits a lire sur le forum, a m'intéresser et et à m'interroger . Je viens vous exposer mon histoire.

Notre histoire a commencé il y a à peu près un an et demi. J'ai remarqué qu'il était spécial, mais rien n'avait choqué.il était drôle gentil très proche de sa famille et de ses amis.j'étais séparé du père de ma fille quelques temps avant de le rencontrer. Nos premiers mois était magique. Je le trouvais fort travaille beaucoup. Avait besoin de se stimuler de faire des activités ce que j'ai trouvé génial.la rencontre avec ma fille s'est très bien déroulée, par la suite nous fondions une famille nous étions heureux. Puis-j'ai commencerà remarqué des choses bizarres. Comme lorsqu'il se réveiller pour partir très tôt le matin. Ces insomnies. Des choses bizarres mais qu'il ne laissait pas apparaître des signes de maladie. Pour la première fois non partons en vacances tous les trois. Une semaine géniale. Monsieur toujours à vouloir entreprendre des activités, ce qui n'est pas déplaisant  en soit. Retour retour des vacances.. pour une simple broutilles de musique, il me quitte. Cela était brusque. M'a rendu malheureuse. Puis deux semaines plus tard, il revenait me témoigner de son amour. Premier épisode.

Nous repartions une seconde fois en vacances où il rencontrait ma grande sœur mon grand frère. Les vacances géniaux. Et là encore au retour il me quitte, à chaque fois je ne comprenais pas le motif de ses décisions, parce que pour moi tout allait bien. Il y en a eu une autre comme ça (de rupture) incompréhensible brutal. La veille de Noël, il a commencé à me parler de ces troubles, de son enfance, avec une certaine fragilité . Dans la confusion je ne comprenais plus rien. J'avais l'impression de ne plus le reconnaître. Il me semblai si fragile. Il entrera dans une phase dépressive de 2 jours. Ensuite le nouvel an chez ma famille. Il était heureux je ne l'ai jamais vu comme ça, à danser .. retour de notre weekend magnifique il me quitte.. quelques jours auparavant je l'ai accompagné voir le médecin il prenait son traitement XEROQUEL. Traitement à vie..

Nous avions des projets d'enfants très tôt dans notre relation. Malheureusement on n'y arrivait pas. Pour nous il fallait peut-être une PMA. Je sentais que c'était une chose qui pouvait lui faire du bien à moi aussi d'ailleurs. Ça aurait été le fruit de notre amour. Je sais qu'au fond de lui-même ces sentiments pour moi sont forts.. quilq n'as plus envie de me blesser.. alors il me quitte c'est beaucoup plus simple. J'ai peur de cette maladie, j'ai peur qu'elle me pourrissent la vie, j'ai peur du suicide beaucoup trop de peur. Je l'aime mais j'ai peur du futur j'ai peur pour mes enfants ,la transmission de cette maladie. Cela me tue car c'était notre projet d'agrandir notre famille. Désolé pour ce pavé j'avais besoin d'évacuer. Ici vous me comprendrez .pou celles qui ont eu des relations comme la mienne courage. Donnez-moi le courage soit de partir par peur soit de rester en ayant peur de l'avenir.. merci

Début de la discussion - 08/01/2019

Amoureuse d'un bipolaire
1

Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué‍ que pensez-vous de ce témoignage, comment pourriez-vous aider grâce à votre expérience?

@pseudo-masqué‍ n'hésitez pas à lire les discussions du forum (accessibles via le bouton "Retour à la liste des sujets" en haut de la page) : de nombreux échanges concernent la vie amoureuse des conjoints de personnes bipolaires. Je suis sûre que les lire pourrait vous aider.

Belle journée à tous 

Amoureuse d'un bipolaire
1

Membre Carenity
Posté le

Bonsoir Lucie 

Je viens de lire votre histoire. Je vous souhaite tout de même les meilleurs voeux pour cette nouvelle année. Je n'ai pas vraiment l'habitude d'intervenir ici. Je suis plutôt une lectrice en recherche d'informations,

Mon mari a été diagnostiqué bipolaires de type 1 en septembre dernier après 30 ans de déni et d'errance thérapeutique.  Avant de me rencontrer, il avait divorcé 3 fois et avait eu 3 enfants avec chacune de ses ex femmes de plus, il avait de très mauvaises relations avec toutes ses ex sans explication.

Ça fait 10 ans que nous sommes mariée et tous les 4 ans, il me quitte, il demande le divorce et va à la conquête de nouvelles aventures amoureuses. Il dépense sans compter tout son salaire.  La dernière crise a duré 8 mois sans traitement. 

C'est pour vous dire que la maladie bipolaire nous fait vivre à nous les conjoints, des réalités vraiment improbables.

Ce qui est positif dans votre cas c'est que votre conjoint sait qu'il est malade. Il faudrait voir avec son médecin psychiatre si son traitement lui convient car il semble, d'après votre témoignage que ce n'est pas le cas.

Il semble être non stabilisé vu la fréquence à laquelle il vous quitte en peu de temps .

Amoureuse d'un bipolaire
1

Membre Carenity
Posté le

C'est légitime d'avoir toutes ces peurs que vous décrivez.  Et pour fonder une famille c'est certain qu'avec le risque de vulnérabilité liées à la génétique, il n'y a pas de risque zéro quant à une éventuelle transmission.  Mais sachez bien la transmission de cette vulnérabilité n'est pas automatique.

Toutefois, pensez d'abord à vous. La bipolarité est une maladie chronique qui nécessite un traitement adapté à vie et une hygiène de vie rigoureuse.

Prenez le temps de connaître le fonctionnement de votre conjoint, la manière dont il observe son traitement et la représentation qu'il a d'elle.  

Il y a nécessite d'une prise de conscience réelle du trouble et des conséquences qui en découlent avant d'envisager de mettre au monde des enfants. 

La bonne nouvelle c'est que de bons traitement existent à l'heure actuelle et lorsqu'il sont bien observés, la vie de famille est possible, couplée  à une bonne hygiène de vie. 

Je vous souhaite beaucoup de courage et surtout, sachez que votre conjoint est très sensible et, même s'il posé des actes qui vous blesse, il est lui aussi en grande souffrance et en recherche de stabilité. 

Le tout est qu'il accepte de bien prendre son traitement et de le faire modifier quand les symptômes sont aussi présents et réguliers.

Courage courage.

Néanmoins, protégé vous.  Ne jouez pas à l'infirmière ou au psychiatre.  Ce n'est pas à vous de le sauver, C'est à lui de faire le nécessaire pour trouver une stabilité. 

Amoureuse d'un bipolaire
2

Membre Carenity
Posté le

Bonjour à vous deux, 

Je suis moi-même malade et mariée à un amour de mari qui accepte ma maladie et fait de son mieux au quotidien. Je n'ai pas le comportement des vos époux respectifs mais j'interviens car je suis profondément touchée par ce que vous supportez et malgré cela vous restez présentes et vous tentez de comprendre des situations qui sont absolument cruelles pour vous. Votre lucidité et votre amour me renvoient ce que mon mari doit ressentir dans bien d'autres situations et j'ai mal pour chacun d'entre vous qui subissez cette maladie par amour. Je suis admirative de vous tous les conjoints qui nous accompagnez, le plus souvent démunis, mais tellement essentiels à notre survie. Vous avez tout mon respect...

Amoureuse d'un bipolaire
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

bonsoir mon ex mari est bipolaire ,il dragué devant moi, me parlé mal dormais seul toujours fatigué, mais quand j allais le voir ,il était au téléphone avec une femme qu'il draguait et  était mort de rire , je suis divorcée, je vis seule ,j'ai beaucoup d'amis, mon ex mari m’appelait pour que je lui paye a mangé je l'ai fait 4 fois ,il m’appelait quand il avait besoin de moi , et il dit m'aimé , mon ex belle-mère a renié son fils, il est devenu alcoolique il  fréquente une meuf qui l'enfonce encore plus, mon ex belle-mère veux que je me remarie avec son fils. je préfère ma liberté  et je n'ai plus confiance en lui plusieurs fois tentative de suicide je l'ai empêché, je n'ai plus de nouvelle et je suis mieux, plus calme moins stressé moins angoissé.

Amoureuse d'un bipolaire
Membre Carenity
Posté le

Re

Merci beaucoup a vous tous d'avoir pris le temps de me répondre.cela me fait du bien de vous lire .En ce moment nous discutions beaucoup et je lui ais fait part de mon intégration ici 😊il fut étonné mais je pense a son sourire que sa lui fesai plaisir et le rassure..pour notre projet bébé je lui ais fait part de mes peurs..il les comprends... Les échanges sont très importantes je me rends compte, nous sommes encore plus soudés.A sa place j'aurais sûrement aimé qu'il me soutienne aussi.. nous commençons nos examens pour notre future enfant..je laisse l'avenir nous guider avec beaucoup d'amour je l'espère...il prend son traitement comme il le faut en attente dun rendez-vous au CMP pour une therathé en complément, nous voulons mettre toutes les chances de notre côté pour avoir une vie saine et agréable..

À bientôt

PS :je vous souhaite une bonne santé pour cette nouvelle année

Amoureuse d'un bipolaire
1

Membre Carenity
Posté le

Bonjour Lucie.

C'est important de communiquer.  Le gros problème avec la maladie bipolaire c'est que certains ont vraiment du mal à communiquer.  Mais avec un traitement adapté et bien suivi, ainsi qu'une bonne hygiène de vie, une stabilité  et plein d'amour, une belle  vie de couple et de famille est possible. 

Un bébé c'est génial.  Il faudra veiller à diluer le stress et ne jamais perdre de vue qu'avec cette maladie  il y a une  vulnérabilité au stress et ceci, que ce soit pour les bons événements que pour les mauvais.

En somme vous êtes en train de trouver votre équilibre et c'est ce qu'il faut. 

Il faut pour les bipolaires une certaine routine dans leurs habitudes pour éviter au maximum les situations de stress. 

Bonne chance dans vos projets et surtout restez positive.

Amoureuse d'un bipolaire
Membre Carenity
Posté le

Re

Merci @pseudo-masqué‍  

Oui ,en ce moment c'est au sujet du traitement que nous echangieons beaucoup.il prend du XEROQuel (quetiapine) en en 300mg .sauf qu'il perd toute son énergie , a du mal a se lever pour aller au boulot..n'a plus envie de rien physiquement fatigué.les weekend  je le laisse dormir..

il se réveille pas avant 12h00.lui qui d'habitude veut faire plein d'activités sa le frustre. Alors il remet en cause le traitement.mais je suis là pour lui rappeler qu'il ne peut l'arrêter.quel traitement pourrais lui convenir..( qu'il y ai le moins d'incidence sur sa vie professionnelle et personnelle) surtout cet envie de rien qu'il n'accepte pas..

il a rendez vous début février au CMP en espérant qu'il existe un traitement sans trop d'effets secondaires.

Bon weekend a tous,a très vite

Amoureuse d'un bipolaire
Membre Carenity
Posté le
Bonjour Lucie Mon mari aussi à eu du mal à supporter le premier traitement. Dès qu'il le prenait il devenait comme un zombie. Il n'arrivait même plus à parler. C'était du Dépamide 30 mg. En plus il avait commencé à avoir des effets secondaires comme des douleurs dans les mâchoires et les oreilles. Il l'a arrêté et le médecin lui en a prescrit un autre qu'il supporte mieux. C'est un anti psychotique de seconde génération. C 'est l'abimify 5 mg. Une toute petite dose et ça lui va bien. Il n'a pas d'effet secondaires. Il n'a pas pris de kilo et il va à son travail. Surtout qu'il a un poste à responsabilité. Il pas hésité à dire au médecin de changer de traitement jusqu'à ce qu'il trouve la bonne molécule et le bon dosage. C'est un traitement qu'il doit prendre toute sa vie donc il vaut mieux que le médecin change. sinon ce n'est pas supportable. Déjà que ce n'est pas facile de devoir prendre un traitement tous les jours si en plus il n'émerge plus il ne pourra pas suivre.