https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/lupus.jpg

Patients Lupus

21 réponses

306 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous,

Je m'interroge sur une information  a propos des regimes qui sont en lien avec notre maladie« un regime pauvre en acide » qui améliorait nos douleurs et un régime qui consiste à "ne pas manger ensemble des protéines et des féculents" par exemple.

Le regime pauvre en acide serait basé sur la suppression de tout gout acide, : le vin, les jus de fruits, le beurre, le yaourt, le fromage blanc, les citrons, le vinaigre, les tomates, la rhubarbe, les oranges, les pamplemousses, les kiwis, l’ananas et autres fruits y compris certains médicaments.

En avez vous entendu parler ?

Pour ma part, je pense que nous savons que certains aliments sont à eviter à cause de nos symptomes digestifs mais en faire un régime strict !!!

Pouvez vous me donner votre avis ?

Merci de votre aide

A bientot sur le net

A bientot sur le net

Début de la discussion - 20/04/2012

Lupus et Régime


Posté le

Bonjour ,

J'ai déjà lu des articles sur les régimes dont tu parles!!!mais je ne suis pas très embalé:moi aussi j'ai les intestins qui sont perturbés par moment;mais je ne sais pas si c'est lié au lupus ou aux traitements,ou même au stress:c'est sûrement un peu de tout ça.

Manger de tout sans abusé,et avec plaisir,je pense que c' est très important !!!

Pour ma part les régimes je n'ai jamais essayé,mais si un aliment me perturbe l'organisme ,je le "vire";c'est tout!!!

A bientôt...

Lupus et Régime


Posté le

comme tu dis francine et je suis d'accord avec toi.....

Lupus et Régime


Posté le

les régimes ne servent a rien mais une bonne alimentation seine et un peu d'activité fait de nous une autre personne et on ne pense plus a notre cher lulu

Lupus et Régime


Posté le

Bonsoir

Je suis d'accord avec Francine et Polo. Mangeons de tout en se faisant plaisir, en quantité suffisante et faisons un peu de sport.

Pour confirmer Mercredi soir,  j'ai vu une dieteticienne. et elle n'interdit rien juste d'équilibrer son alimentation. Le kiné lui sait faire du sport mais écouter vos douleurs. Vais essayer de les écouter mais je pense que ça va être dur.

à bientôt

Manu

Lupus et Régime


Posté le

bonjour a toi manu36, venant juste de lire ton mail n'esite pas a franchir la porte et fais le ; car tu verras tu t'etonneras toi meme et tu verras les choses differemments. alor fonce  a+

Lupus et Régime


Posté le

bon courage manu.....

a bientôt

Lupus et Régime


Posté le

Bonjour, 

J'ai eu RDV avec mon médecin généraliste  pour lui faire une petite restitution orale qui complète les comptes rendu des médecins, mais qu'on parle de mon ressenti face à tt ca: difficile, déprimant, épuisant sont les mots qui me viennent. 

Je supporte plutôt bien jusqu'à présent les différents médicaments, et c'est une chance. 

Mon médecin m'a confirmé que c'est bien la cortisone qui me fait prendre du poids, car j'en prend depuis octobre, et la durée est l'élément important. Faire un régime ? comme ca je dis oui, mais là je me sens dans un cercle vicieux, je ne supporte pas ce que cette maladie est en train de faire de moi, mais en même tps j'ai du mal à me motiver à être plus strict coté alimentation.

Le médecin pense que j'y verrais plus clair quand mes doses de cortisones seront minimes ou supprimés. C'est compliqué, pénible et j'ai l'impression d'être injuste avec qui souffrent bcp physiquement de notre cher ami lulu. 

A bientôt 

Lupus et Régime


Posté le

coucou myimy

ton lupus a été découvert en octobre 2011 et tu dis en souffrir depuis des années....tu vois je finis par me poser les memes questions

j'ai bien l'impression que cela fait des années que j'en souffre et plus je pense au passé plus je me dis oui les douleurs étaient la fatigue mais cela faisait parti du quotidien mal au bras parce que j'ai forcé etc....

mais finalement quand la douleur est toujours présentes la s'inquiète et la se fait prendre pour une folle....

bref tout cela pour te dire que j'aimerai savoir comment on t'a dépister ton lulu la recherche d'anticorps que l'on t'a faite car moi j'ai pas de noms à mes maux donc si tu as des infos je suis preneuse

au plaisir de te relire

a bientôt

Lupus et Régime


Posté le

Bonjour,

Sans pouvoir donner une appréciation sur ce "régime", j'ai lu un article sur celui du Dr Seignalet. J'avais remarqué que lorsque je mange beaucoup de produits à base de gluten ou céréales raffinées, j'avais une poussée inflammatoire ensuite. Cela semble se confirmer par ses explications. Voici l'article :

Les grandes principes

Pour traiter de nombreuses maladies, le Dr Seignalet préconise le retour au régime alimentaire ancestral qui a prévalu pendant des millions d'années. D’après lui, les enzymes de l'organisme humain ne peuvent pas digérer de nombreux aliments issus de l'agriculture — qui, rappelons-le, ne date que de 10 000 ans. L'agriculture moderne perturbe le processus naturel de croissance des végétaux par des apports d'éléments artificiels, comme les engrais chimiques, souligne-t-il. Il avance même que certains modes de préparation des aliments seraient nocifs.

Pour qualifier l'alimentation qu'il préconise, le Dr Seignalet utilise trois termes : hypotoxique (c'est-à-dire peu ou pas toxique), ancestrale ou originelle. Son régime serait, d’après lui, bénéfique contre trois catégories de maladies :

les maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, rhumatisme psoriasique, lupus érythémateux disséminé, sclérodermie, sclérose en plaques, maladie coeliaque, etc.);les maladies liées à un « encrassage cellulaire » (cancer, acné, fibromyalgie, arthrose,migraine, psychose maniacodépressive, dépression nerveuse, diabète de type 2, spasmophilie, etc.);les maladies d’élimination (psoriasis, urticaire, bronchite chronique, asthme, colite, etc.).Les six grands principes du régime Seignalet1. Exclure les laits d’origine animale (vache, chèvre, brebis) et leurs dérivés (beurre, fromage, crème, yogourt, crème glacée), ainsi que tous les produits contenant entre autres ingrédients de la poudre de lait.
Le Dr Seignalet voit plusieurs raisons pour lesquelles le lait ne convient pas aux adultes : sa fonction première est de faire engraisser un bébé animal en quelques mois, ses protéines sont allergènes et sa teneur en calcium est trop élevée. Il contient en outre beaucoup d'hormones. Aussi, précise-t-il, plusieurs adultes ne produisent plus de lactase, l’enzyme qui décompose le lactose (glucide du lait).2. Exclure les céréales « modernes » : blé, maïs, seigle, orge, avoine, kamut et épeautre. Il s'agit de céréales contenant du gluten — à l’exception du maïs — et dont les formes actuelles ont été obtenues par sélection, transplantation, hybridation ou modification génétique. Le Dr Seignalet les appelle les « céréales mutées ». 
Il recommande d’éviter ces céréales ainsi que tous les aliments qui en sont dérivés (pain, pâtes alimentaires, pizza, gâteaux) parce qu’ils sont difficiles à digérer. Les céréales contenant du gluten pourraient entraîner chez certaines personnes des intolérances et des réactions auto-immunes comme la maladie coeliaque. À son avis, seuls le riz, le sarrasin, lesésame et le quinoa seraient acceptables.3. Exclure les produits cuits à une température supérieure à 110 °C. Le Dr Seignalet conseille de consommer surtout les aliments crus ou, au besoin, de les cuire à une température inférieure à 110 °C afin de limiter la dénaturation des nutriments entraînée par la chaleur — dont les vitamines, les oméga-3 et la plupart des antioxydants. À une température plus élevée, des composés chimiques qui ne sont pas nécessairement assimilables par l'organisme peuvent apparaître, selon lui. Les modes de cuisson suggérés : à l'étouffée ou à la vapeur. Éviter surtout la cuisson au four à micro-ondes qui produit une agitation thermique extrême.4. Exclure les huiles extraites à chaud ou cuites. Selon le Dr Seignalet, les procédés industriels de fabrication des huiles et des margarines — solvants, raffinage, décoloration, désodorisation — sont susceptibles de les dénaturer. Il propose de remplacer le beurre, la margarine et les huiles raffinées par de l’huile d'olive vierge, de l’huile de colza, de l’huile de noix et de l’huile de noisette issues de l'agriculture biologique. Il conseille aussi de manger régulièrement des poissons des mers froides pour leur apport en acides gras oméga-3 (AEP et ADH).5. Consommer des aliments biologiques. Le Dr Seignalet recommande de privilégier les aliments certifiés biologiques pour tirer avantage de leur qualité nutritionnelle et pour limiter les risques potentiels associés aux pesticides.6. Prendre un supplément de vitamines et de minéraux. Les besoins en nutriments d'un individu malade sont plus élevés que ceux d'un individu sain, et l'alimentation ne peut leur fournir. Les suppléments de vitamines, de sels minéraux et d’oligo-éléments font partie intégrante du programme nutritionnel du Dr Seignalet. Ce dernier recommande aussi la consommation quotidienne de ferments lactiques, des bactéries qui auraient une action bénéfique sur la flore intestinale.

Résumé du régime

Cette information est tirée du livre L'Alimentation ou la troisième médecine du Dr Seignalet. Pour avoir accès au régime complet, aux recettes et aux menus, consulter l’ouvrage complet.

Aliments autorisés

Viandes crues, charcuteries crues, oeufs crus ou cuits modérément, poissons crus ou cuits modérément, crustacés, fruits de mer, produits fumés (modérément), légumes verts (cuits si possible à l’étouffée ou à la vapeur douce), légumes secs (cuits si possible à l’étouffée ou à la vapeur douce), soya (yogourts de soya, lait de soya), crudités, fruits frais, fruits secs, oléagineux crus, miel, pollen, riz, sarrasin, sésame, chocolat noir (modérément), graines germées de céréales ancestrales et de légumineuses, huiles obtenues par première pression à froid, sel complet, sucre complet, eau du robinet et eaux minérales, chicorée, infusions, café (modérément), thé (modérément), toutes les boissons alcoolisées (modérément) sauf la bière.

Aliments déconseillés

Tous les aliments cuits au-dessus de 110 °C, et en particulier : charcuteries cuites, viandes cuites, foie, rognons, oeufs trop cuits, poissons trop cuits, huiles cuites, oléagineux cuits.

Aliments interdits

Blé dur et blé tendre (pâtes, semoule, pain, farine, pizzas, croissants, brioches, gâteaux, galettes, biscuits, biscottes, son); la plupart des céréales (seigle, orge, maïs, avoine, kamut, épeautre); laits d’origine animale et leurs dérivés (beurre, fromage, crème, yogourt, glace); sel blanc raffiné, chocolat au lait, confitures, huiles raffinés, margarines, bière, conserves (sauf de légumes).

Discussions les plus commentées