https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/epilepsie.jpg

Patients Epilepsie

10 réponses

116 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

            Mes premiers malaises d'épilepsie ont commencé en 1971. Après trois malaises, j'ai été au Valium en attendant qu'on me fasse des examens approfondis. La conduite m'a été interdite. Après avoir subi une injection de gaz par la colonne vertébrale, j'ai eu un traitement (Tégtétol 400 °Trinuride 200). Alors que je travaillais, cette maladie était mal vue. J'avais un collègue qui, du moment que j'ai soigné de la tête, j'étais fou. Conclusion, après une forte dépression je me suis retrouvé dans un hôpital psychiatrique. 

              J'ai vécu ainsi (Malaises fréquents les weekends, plus deux autres internements). De 1975 à 1978, j'ai travaillé 18 mois. J'ai grossi de 10 kilos. Etant dépressif, c'est ma femme alitée ne pouvant pas bouger, m'a, involontairement, provoqué un déclic. J'ai refusé le traitement médical et je me suis tourné vers l'homéopathie. 

              il a fallu que, grâce à un IRM en 1996, je vives "normalement". Ce qui m'a aidé, c'était mon caractère de toujours aller vers l'avant. Malgré ma santé et mes malaises, j'ai toujours fais du bénévolat. 

               Retraité, divorcé depuis 2000, malgré que je serve de cobaye, j'arrive toujours à m'en sortir. En 2013, j'ai eu deux malaises en l'espace de deux mois. Les deux fois je m'étais ouvert le cuir chevelu. Un Neurologue m'avait forcé mon traitement en me donnant, en plus de Neurotin 800 et Tégrétol 400, Dihidan 100, les trois médicaments trois fois par jour. Je marchais comme un automate et je perdais l'équilibre. En 2018, j'en ai parlé à mon médecin. J'ai vu un nouveau Neurologue. Après une diminution de Di Hidan 100 (un 1/2 trois fois par jour) et 30 séances de Kiné pour retrouver l'équilibre, j'ai retrouvé une vie presque normale

                 J'ai la chance d'avoir de vrais amis qui me remontent le moral qui, elle, parfois m'abandonne. Je ne force pas sur mes activités. Je me repose la veille et le lendemain de chacune. Je reconnais que presque tous les soirs je m'endors devant la télévision. Ainsi va la vie.      

Début de la discussion - 09/01/2019

Ma maladie chronique : l'homéopathie contre les malaises
Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué‍ bonjour à tous, avez-vous déjà eu recours à l'homéopathie ? A d'autres médecines alternatives ? Essayez-vous de limiter le nombre de médicaments que vous prenez ? N'hésitez pas à en discuter ici avec @pseudo-masqué‍ ! Belle journée

Ma maladie chronique : l'homéopathie contre les malaises
Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

Merci pour la question. Nous avons essayé l'acupuncture et l'ostéopathie. Les deux fonctionnent pas forcément sur l'épilepsie... le médecin ostéopathe a une technique américaine pour aider face à l'épilepsie mais notre fille bouge un peu trop du coup, il la débloque par le bassin. Nous aimerions l'aider par la valériane mais nous n'avons pas encore osé. Elle va entamer un régime cétogène.

Très belle année à tous.

Ma maladie chronique : l'homéopathie contre les malaises
1

Membre Carenity
Posté le
Bonsoir, Je n'ai pas encore considéré ces 2 options pour mon épilepsie.... D'une part, parce que je voulais absolument suivre à la lettre le traitement de mon neurologue pour pouvoir reconduire et que l'homéopathie n'était pas reconnue. Idem pour l'acupuncture qui m'a pourtant bien réussie pour des maux de dos et d'anxiété :) Je peux à présent reconduire mais mon neurologue est hyper strict quant aux 2 rendez-vous annuels de check-up. J'avais 2 mois de retard la dernière fois à cause de voyages. Je me suis sentie "grondée" comme une gamine à qui on fait la leçon! Idem en jouant cartes sur table, quand j'ai mentionné que 2 ou 3 x j'avais oublié de prendre mon Keppra 500 au soir. Par contre si on considère le yoga et la méditation comme médecines alternatives, je fais 2 x par semaine des séances d'une heure quart et cela me fait un bien fou au niveau mental. S'il est recommandé de ne pas trop se stresser quand on est épileptique, alors oui je recommande. Par principe, je voudrais pouvoir diminuer mes médicaments. J'en prends du lever au coucher pour mon traitement à vie suite à l'enlèvement de mon hypophyse et de l'épiepsie mais je ne vois pas comment. Je vie en Afrique avec une assurance de santé internationale et souvent je me dis que j'ai la chance de pouvoir m'offrir ces médics et qu'ils soient disponibles.... Malgré tout cela représente encore un sacré budget. Si j'étais une africaine standard où en serais-je physiquement? Meilleurs voeux de santé, de moral, d'entraide à tous!
Ma maladie chronique : l'homéopathie contre les malaises
1

Membre Carenity
Posté le

Bonjour Louise-B,

Il y'a deux ans j'ai essayé l'homéopathie, est c'était un échec, j'ai arrêté le médicament sans l'avis du médecin deux jours après j'avais fait une crise qui a durée 1 mn, et je suis rester au lit toute une journée à cause des maux de tête et des contractions des muscles.  depuis j'ai arrêté de prendre le risque et essayer d'arrêter le traitement. peut être ça marchera pour d'autres personnes épileptiques. mais pour moi malheureusement sans traitement je ne pourrai pas mener une vie normale.

Ma maladie chronique : l'homéopathie contre les malaises
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué‍ l'homéopathie va bien être ré-remboursée, n'est-ce pas ? la foi m'a beaucoup soutenue, tous les jours. Je suis suivie par "LE" ponte de l'épileptologie en France, dans un hôpital parisien qui a la taille d'un arrondissement. Il ne m'a jamais parlé de "médecines alternatives", ni aucun neurologue d'un hôpital de Neuilly, où j'ai été hospitalisée une petite semaine pour la mise en place du traitement, il y a cinq ans. L'important, c'est de TOUJOURS prendre la version PRINCEPS, et de catégoriquement refuser qu'un pharmacien tentant de vous refourguer un générique sous prétexte que ce serait "la même chose", alors que le médecin a bien écrit "NON SUBSTITUABLE" sur l'ordonnance.

Mais enfin @pseudo-masqué‍, qu'est-ce qui nous autoriserait, nous, qui n'avons fait AUCUNE année d'études de médecine, de vouloir réduire notre traitement sous prétexte d'effets indésirables ? Je reste toujours membre de l'Association Française des Femmes Pilotes (www.femmes-pilotes.com), et je pratique désormais le vol à voile, ce qui est très instructif. Voler sans plan de vol, ça semble une véritable hérésie, au début ! Parmi nous, beaucoup sont lourdement handicapées, et pourtant très performantes ! 

Ma maladie chronique : l'homéopathie contre les malaises
Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

@pseudo-masqué bonjour ! En effet, des débats sont en cours pour stopper le remboursement de l'homéopathie. Plus d'infos par ici >> https://membre.carenity.com/forum/bon-a-savoir-pour-tous/lhomeopathie-pas-assez-efficace-pour-etre-enseignee-a-luniversite-41669?page=6 

Ma maladie chronique : l'homéopathie contre les malaises
Membre Carenity
Posté le

merci @pseudo-masqué‍ ! mais avec 2 médecins et 3 pharmaciens dans ma famille, effectivement, j'ai mes propres sources sur le "Dessous des cartes" !

Ma maladie chronique : l'homéopathie contre les malaises
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué   

Bonjour,  Disons que l'homéopathie ne soigne pas l'épilepsie. L'épilepsie est un handicap nerveux. Pour certaines personnes, cette médecine douce soigne les maladies nerveuses ( Ex: Dépression). C'est pourquoi, les malaises sont moins fréquents. Il faut reconnaître que le traitement est long. Une fois qu'il est adapté à la personne, pour mon compte personnel, je ressens du mieux. J'entends dire :" Je n'y crois pas". Pour quelle raison que ce système de soins est-il favorable aux bébés?  

Ma maladie chronique : l'homéopathie contre les malaises
Membre Carenity
Posté le

L'homéopathie peut elle être une solution pour soulager lépilepsie ?

Merci