KEPPRA (LEVETIRACETAM) : Avis et témoignages de patients

/static/themes-v3/default/images/default/opinion/traitement/intro.jpg?1564492295

Indications du médicament

Ce médicament est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez l'adulte et l'adolescent à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
Voie d'administration : Injectable, Orale
Molécule : LEVETIRACETAM

L'avis de 29 patients sur KEPPRA

En résumé

Niveau de satisfaction général : 5.85/10 En savoir plus

Efficacité du traitement : 7.51/10 En savoir plus

Simplicité de la prise : 8.45/10 En savoir plus

Respect de la prise du traitement : 7.73/10 En savoir plus

Effets indésirables perçus : 6.85/10 En savoir plus

Amélioration de la qualité de vie : 5.48/10 En savoir plus

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Jamais
10 = Toujours

1 = Pas du tout important
10 = Extrêmement important

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

Conseils et astuces de la communauté


avatar
sbigot44680
le 12/11/2020

Bonjour,

Je prends lamictal (matin et soir 150mg)), keppra (matin et soir 500 mg) et urbanyl (soir au coucher 10 mg). Les effets secondaires que j'ai très fréquemment sont les maux de tête, c'est très agréable et difficile à la longue. Je les aies depuis que j'ai commencé le traitement en 2018.

Concernant la conduite, mon neurologue m'a informé qu'il ne faut pas faire de crises pendant 1 an pour envisager de reprendre à conduire? Hors, un ami de mon mari connait quelqu'un d'épileptique dont le neurologue a dit que nous ne pouvons pas faire de crise en conduisant ? Avez vous déjà entendu cette information?


avatar
Dominiquemiller
le 30/11/2020

J'ai déjà fait des crises en conduisant, donc il vaut mieux éviter...

Votre commentaire


avatar
BigBenARoulette
le 31/05/2020

Pas bière avec le keppra !🤔


avatar
Dominiquemiller
le 08/07/2020

Je nai jamais bu une goutte d'alcool !

Une stéatose non alcoolique, comme son nom l'indique clairement n'est pas liée à l'alcool !!!!

Votre commentaire


avatar
le 25/06/2019

Bonjour à tous.

Allez, ma petite expérience...

Pour ma part plus de crises ni partielles ni généralisées depuis le traitement Keppra. Mais je n'en faisais déjà que très peu (1 par an en moyenne, avec ou sans traitement) , en revanche généralisées (perte de connaissance/chute/convulsions) et les dernières ont fait des dégâts (nez cassé, beaucoup plus de temps de récupération, souvenirs très flous même après la crise).

Suite à ça, au départ Keppra 500mg : effets secondaires violents:

Insomnies, grosse fatigue, violentes crises d'angoisse (au éveil et pendant des heures), photosensibilité, hyperémotivité, hypersensibilité au bruit, mémoire défaillante, problème digestifs...et j'en passe. Du coup je me suis fait larguer

Puis Keppra 250+ Epitomax 25mg: je devais passer à Epitomax 50mg mais je me suis retrouvée aux urgences avant!

8kg perdus en 2 semaines, plus aucun appétit (goût et odorat très faibles), coeur au ralenti (40-45 batt/mn et je suis pas sportive) avec pics de tachycardie, une nuit grande sensation de froid (j'ai cru mourir) et violente douleur au poumon droit (genre pneumothorax) m'empêchant de respirer.

Donc on m'a ôté l'Epitomax, depuis Keppra 250mg: l'appétit est plus ou moins revenu mais tranquille tranquille (moi qui était gourmande..), la fatigue est toujours très présente, les insomnies aussi. Au niveau crises d'angoisse et vu ce que je vis à part ça je dirais que c'est mieux (moins fréquent, moins longtemps, moins violent). La photosensibilité est toujours là, l'hyperémotivité pas mal aussi. Pour le bruit je supporte un peu mieux mais il faut dire que j'ai aménagé mon quotidien: je ne sors presque jamais (en soirée), je vis dans le silence la plupart du temps (pas de musique hormis celle que je joue, fenêtres fermées pour éviter le bruit de la rue etc). Mémoire un tout petit peu mieux. Pas top au niveau du bidon.

Mais difficile pour moi de savoir ce qui est dû au médicament (le plus faible dosage possible me dit ma neurologue), à l'épilepsie...ou à l'autre maladie qu'on est en train de me diagnostiquer: le syndrome d'Ehler-Danlos. Il paraît qu'il y aurait un lien entre ces deux maladies...à creuser.


avatar
titus07
le 17/04/2020

Bonsoir,

Je suis ravi de voir tous ces commentaires, en ce qui me concerne ma 1ere crise en juin 2018, je suis en traitement avec vimpat 100 mg, 2 fois par jour,pas trop d'effet secondaire à part la déprime, mais avec le soleil et la piscine bientôt cela devrait passer, je vous souhaite à toutes et à tous bon courage.

PS: pas de retrait de permis de conduire pour l'instant j'en ai pas fait la demande

Votre commentaire


avatar
Dominiquemiller
le 17/01/2020

Beaucoup trop d'effets indésirables mais le principal est une stéatose du  foie non alcoolique ! Scanner 2 mois avant début du traitement : rien au foie et 8 mois apres : stéatose !!!!!

Autres effets : grosse prise de poids de 15 kgs sur 2 ans..Agressivité, hyper émotivité, je pleure pour un rien, sensibilite lumière et bruit, Grosse fatigue, grosse difficultés de concentration, pertes de mémoire...


avatar
le 27/01/2020

Bonjour @Dominiquemiller‍ ,

N'hésitez pas à ajouter un commentaire sur la discussion "Epilepsie et Keppra" en décrivant les effets indésirables que vous avez ressentis ! Cela pourrait peut être éclairer d'autres membres. Je vous mets le lien de la discussion ci-dessous : 

https://membre.carenity.com/forum/les-traitements-de-lepilepsie/epilepsie-et-keppra-43429

Merci à vous et belle journée,

Camille de l'équipe Carenity

Votre commentaire


avatar
ninauna
le 07/04/2021

bonjour,

pour moi le keppra me protège des crises (1 par an) mais me détruit  ma vie

Nous ne sommes pas écoutés des neurologues , ils ne prennent pas le temps de nous comprendre

Votre commentaire


avatar
le 14/07/2020

Bon médicament lorsque l’on tente de faire un bébé. 

Votre commentaire


avatar
BigBenARoulette
le 31/05/2020

Pas bière avec le keppra !🤔

Votre commentaire


avatar
BigBenARoulette
le 31/05/2020

Pas bière avec le keppra !🤔

Votre commentaire


avatar
BigBenARoulette
le 31/05/2020

Pas bière avec le keppra !🤔

Votre commentaire


avatar
BigBenARoulette
le 31/05/2020

Pas bière avec le keppra !🤔

Votre commentaire


avatar
tigre67
le 05/05/2020

J'ai pas eu de soucis avec le keppra, la seule chose que je remarquais, c'est une grosse fatigue ! 

Votre commentaire


avatar
seni64
le 01/05/2020

Traitement efficace mais avec beaucoup d'effets secondaires.

Votre commentaire


avatar
Paulo Jorge
le 09/01/2020

En fonction de votre mode de vie et votre facilité de prise vous pouvez le laisser fondre sur la langue ou l'avaler et si vous avez du mal à vous réveiller tôt vous pouvez le prendre jusqu'à midi et après à minuit par exemple

.Il faut toujours respecter douze heures d'écart entre chaque prise.

Votre commentaire


avatar
Rochambeau
le 01/01/2020

Ne pas accepter que le pharmacien vous refile le générique, si le médecin a écrit "NON SUBSTITUABLE" = filez à la concurrence !

Ne retournez JAMAIS dans une officine qui REFUSE de vous délivrer votre traitement, sous prétexte qu'il serait trop dosé : on me l'a fait ! 1°/ la personne ne connaît rien de votre dossier médical, et 2°/ elle doit téléphoner devant vous au médecin pour l'informer de sa décision, mais également tamponner "refus de délivrance" sur l'ordonnance.

La concurrence dit mille fois merci à cette pharmacienne qui a refusé de me donner le KEPPRA, et m'a conseillé de toujours retourner à la pharmacie une semaine à l'avance, pour ne pas risquer de me trouver à court de traitement. Je n'ai qu'un jour de marge, et d'après mon médecin traitant, c'est large.

Une secrétaire de la Sécu de Saint Germain en Laye, ne pouvait pas me donner ma Carte Européenne d'Assurance Maladie, parce que, selon elle, les épileptiques n'auraient pas le droit de voyager à l'étranger...  elle m'a dit ça les yeux dans les yeux, comme CAHUZAC...  Heureusement que j'ai téléphoné à sa supérieure hiérarchique qui ne voyait pas les choses de la même façon !

CONCLUSION = mobilisez-vous pour faire connaître cette pathologie neurologique très variée, dans les établissements scolaires, pour que plus personne ne pense que quand quelqu'un fait une crise, il faut l'empêcher d'avaler sa langue !

Le KEPPRA a tout de suite fonctionné sur moi, mais il n'y a pas 2 cas identiques, et je connais beaucoup d'épileptiques qui l'ont mal supporté.  L'important c'est de toujours prendre le PRINCEPS, jamais le générique. Je n'ai JAMAIS plus fait AUCUNE crise depuis le début du traitement.

Votre commentaire


avatar
vivi83
le 23/12/2019

déjà de nature émotive ; un rien me fais pleurer depuis mon opération d'un méningiome au mois d'aout dernier, j'empoisonne tout le monde avec mon mal être . depuis 6 mois ça n'arrête pas,j'ai l'impression que tout me tombe dessus , maintenant une tendinite qui n'en fini plus au pied droit , malgré anti inflammatoire  , cataplasme d'argile verte , glace et j'en passe . J'aurai mieux fait de rester avec cette chose dans la tête car là j'en peux plus . Et personne comprend , ils ne savent que dire , tu t'en es bien sortie , tu parles ça à été le kado de ma retraite , ensuite pas le droit de conduire pendant au moins 6 mois, tu fais comment quand tu peux plus marcher . Tu demandes et tu demandes encore et encore , les copines , et les enfants s'en foute totalement , ils ont mieux à faire , si ça repousse qu'on me laisse mourir , a ce jour je préfère ? Bourrer les gens de médocs et après on d'autre problèmes, alors à quoi ça sert???

Votre commentaire


avatar
vivi83
le 18/11/2019

moi aussi très émotive , émotion a fleur de peau , déprime . J'espére ne pas grossir car là je finirai de craquer .

Votre commentaire


avatar
Rochambeau
le 02/10/2019

Comme me l'avait dit une pharmacienne, il vaut mieux racheter son traitement une semaine à l'avance, pour avoir de la marge chez soi, parce qu'on ne sait jamais ce qui peut vous arriver, une grippe, etc. En effet, mon médecin m'a dit que je n'avais que 24 h de marge sans traitement, et qu'en plus, c'était large !

Si le médecin a écrit : "non substituable" le pharmacien n'a pas le droit de vous donner un générique, en prétendant que c'est la même chose...

Et il n'a pas droit NON PLUS de refuser de vous donner votre traitement. On me l'a fait, je suis aussitôt retournée voir mon médecin, qui a failli m'en faire une attaque ! D'après le Code de la Santé publique, le pharmacien pour faire cela, doit tamponner "REFUS DE DÉLIVRANCE". et téléphoner devant vous à votre médecin, pour l'en avertir. Ce qu'il n'avait pas fait... C'est simple, je suis allée à la concurrence, où j'ai raconté ma mésaventure... Je ne suis JAMAIS retournée dans la pharmacie où on avait refusé de me donner mon traitement, ils ne courent qu'après votre argent !

A la sécurité sociale, on peut aussi vous dire que les épileptiques n'ont pas le droit de voyager à l'étranger,

RÉAGISSEZ et ne vous laissez pas impressionner ! Je conserve dans mon portefeuille un carton d'emballage de KEPPRA 500, pour que si j'avais une crise, on sache tout de suite quel traitement je prends. J'ai aussi dans mon sac à main, un "bijou" pour me permettre de l'accrocher, avec écrit "Fondation française de Recherche sur l'Epilepsie", pour que ça donne des indices.

Je dois prendre un comprimé le matin, et un autre le soir, et je prends celui-ci au goûter, pour ne pas risquer de l'oublier au dîner = mieux veut prendre de l'avance que du retard !

Votre commentaire


avatar
Rochambeau
le 03/07/2019

Chaque personne réagit différemment, et chaque année, lors de la Journée de l'épilepsie, je rencontre des gens qui ont TRÈS MAL RÉAGI  a ce traitement qui chez moi, a marché tout de suite !  Peut-être que ça a juste été un coup de chance !

En ce qui me concerne, je crois que ça sera un traitement à prendre A VIE. En Allemagne, il est commercialisé en boîte d'une double contenance (de 2 mois donc), ce qui fait que "ça coûte bonbon".

Votre commentaire


avatar
Rochambeau
le 07/06/2019

@Val2103‍ c'est tout à fait normal de n'avoir que des effets négatifs pendant le premier mois ! c'est que qui m'est arrivé, le mois d'arrêt-maladie, ça n'a VRAIMENT PAS été des vacances !

Votre commentaire


avatar
Rochambeau
le 07/06/2019

@Nane04‍, @jalivert01‍ @Jasminia‍ @Catriona‍ @Simsim‍ @seni64‍ @chatalors!‍  @Val2103‍   Carenity fonctionne sur la REVENTE de nos évaluations sur nos traitements à des firmes pharmaceutiques = vous n'avez pas lu les Conditions Générales d'Utilisation ? 

Votre commentaire


avatar
Rochambeau
le 07/06/2019

@Nane04‍ et donc tu as "OUBLIÉ" de lire ce qui est inscrit sur la boîte en carton du KEPPRA : on y voit le ventre d'une femme enceinte barré, avec écrit : KEPPRA + GROSSESSE = DANGER... ouille, ouille, ouille,  

tu n'as pas entendu parler de Marine MARTIN, qui a fondé l'association APESAC ? ses 2 enfants  sont nés autistes, à cause de la Dépakine qu'on lui a prescrit alors qu'elle était enceinte, et un malheur n'arrivant jamais seul, puisqu'ils vont bientôt être majeurs, s'ils ont eux même des enfants, ceux-ci naîtront aussi "anormaux"...

Votre commentaire


avatar
Val2103
le 29/05/2019

Bonjour, après 5 jours, de début de traitement par keppra 1g, 2x/jour, voici ce que je constate, dans l ordre + important au - :

Insomnie récurrente

Fatigue continuelle, et instabilité 

Pb digestif ( selles liquides)

Émotivité, à fleurs de peau lorsqu' on me parle ou que  je regarde TV

Lassitude quotidienne

Cest que le début, Au secours...j attends vraiment mon Rdv au neurologue. J ai  besoin de comprendre, car ma vie, et complètement chamboulée...😟😟😟

Votre commentaire


avatar
clement57
le 13/03/2019

Médicament non efficace chez moi

Votre commentaire


avatar
Rochambeau
le 17/01/2019

@sylvie35‍ on t'a prescrit de l'ATARAX pour une déprime ? mais qu'est-ce qu'il ne faut pas lire (dire que j'ai 2 médecins et 3 pharmaciens dans ma famille...). Remarque, heureusement que t'as pas eu droit à du PROZAC ! ça a été pire que le débarquement en 44 : "chacun a eu sa dose !"

Franchement, on est tous différents ! il y a déjà une soixantaine de formes d'épilepsie, et le diagramme tout en haut ne sert strictement à rien ! je vois pas comment le fondateur de ce site va se débrouiller pour le revendre à des firmes pharmaceutiques !

Votre commentaire


avatar
Gauthier B
le 03/01/2019

Effets secondaires présents au début :

- perte d'équilibre 

- état de fatigue permanent 

- maux de tête 

- par moment irritabilité 

Effets secondasecondaires toujours presents :

- Je reste bloqué à 67 kg pour 1m93... Pas moyen de même un peu prendre :-)

- Plus vite fatigué 

Votre commentaire


avatar
Rochambeau
le 26/09/2018

Toujours renouveler l'achat de la boîte suivante UNE SEMAINE avant la fin de la boîte entamée, toujours partir à l'étranger avec suffisamment de traitement pour une semaine de plus que la durée normale prévue.

Pour l'Angleterre, vu qu'il n'y a pas de double de l'ordonnance, il faut PHOTOCOPIER l'ordonnance AVANT l'achat du médicament, et demander à la vendeuse de tamponner cette photocopie, sans oublier d'y joindre le ticket de caisse = la Carte Européenne d'Assurance Maladie ne vous sera d'AUCUN secours.

Pour moi, c'est un traitement qui a tout de suite marché, même si le mois d'arrêt maladie n'a VRAIMENT PAS été des vacances. Mais c'est un traitement qui m'a fait beaucoup grossir, et qui me fatigue beaucoup. Je n'ai plus refait UNE SEULE crise depuis le début du traitement.

Votre commentaire


avatar
Rochambeau
le 05/08/2018

Plus AUCUNE crise depuis le début du traitement mi 2013, mais qu'est-ce que j'ai grossi !  l'essentiel, c'est que je puisse toujours enfiler mon string, n'est-ce pas ?

Seni64, pour les troubles de la mémoire que ça engendre... ton généraliste pourrait te prescrire du GABACET (ou piracetam ou nootropyl , c'est pareil, mais en générique) = je crois que si tu lui demande des suppos aux amphéts, il va faire une drôle de tête ! L'ai-je fait ? la suite au prochain épisode !

Votre commentaire


avatar
sylvie35
le 06/05/2018

Fin du traitement pour moi (préventif suite exérèse de 5 méningiomes) tout en douceur! Nausées persistantes insomnies présentes donc ce n’était pas le Keppra! 

Votre commentaire


avatar
sylvie35
le 15/04/2018

Suite à exérèse de 5 méningiomes en février 2018 , prise de Keppra en préventif. aucune crise mais des effets indésirables importants : insomnies, émotivité à fleur de peau,grosse "déprime" (Atarax) ...Depuis le 6 avril je suis en sevrage... A suivre! 

Votre commentaire


avatar
Jasminia
le 05/03/2018

Pas de mauvais effets secondaires pour moi :)

Votre commentaire


avatar
Catriona
le 20/12/2017

Pas de mauvais effets secondaires

Votre commentaire


avatar
Simsim
le 02/11/2017

Le temps de basculer à un certain poids où ces effets se dissolvent

1) terreurs nocturnes

Problème réglé en donnant la dose prescrite en milieu de dîner + légère augmentation de la

Votre commentaire


avatar
Simsim
le 02/11/2017

Par la suite, le praticien ne nous a pas prescrit de dose poids intermédiaire (passé de 1 à 1,5 puis à 2ml matin et soir). 

1) terreurs nocturnes = cris stridents avec visage horrifié vers 3h du matin (so

Votre commentaire


avatar
Simsim
le 02/11/2017

Au bout de 3 j déjà des progrès sur les absences et microchutes et pas d'effets secondaires car dose poids bien adaptée. Par la suite, le praticien ne nous a pas prescrit de dose poids intermédiaire (passé de 1

Votre commentaire


avatar
Simsim
le 02/11/2017

enfant de 14 à 36m :

Traitement à effet assez rapide et rassurant (2 convulsions à moins de 10j d'écart) : 15j annoncé pour couverture totale. Au bout de 3 j déjà des progrès sur les absen

Votre commentaire


avatar
Simsim
le 02/11/2017

Douleurs aux jambes, et vertiges annoncés par l'enfant en phase de des-accoutumance alors la parole se libére enfin après longue phase d'apathie sous traitement phase de des-accoutumance (14 à 36mois).

Votre commentaire


avatar
Simsim
le 02/11/2017

Chez un enfant de 14 à 36m : efficace sur prévention convulsions et absences en environnement défavorable (mycotoxines fortement élevées dans le logement - aspergillus) jusqu'à traitement physique des surfaces

Votre commentaire


avatar
seni64
le 11/09/2017

Chez moi, le Keppra est très efficace car je ne n'ai pas fait de crise depuis 5 ans mais je ressens des effets secondaires très handicapants : des troubles de la mémoire et des problèmes de concentration.

Votre commentaire


avatar
chatalors!
le 20/07/2017
Si vous êtes très sensible avec les traitements, je conseillerai pour tous les patients que, au bout d'une semaine, leur soit prescrit sur ordonnance une analyse sanguine pour le dosage du keppra afin de vérifier si tout est stable dès le départ dans leur

Votre commentaire


avatar
le 17/05/2017
Depuis j';ai fait peu de crises et j';ai une vie normale. Au début j';en ai eu en perfusion à  l';hà´pital , ça m';a fatiguée mais depuis j';ai fait 4 crises depuis juillet 2012

Votre commentaire


avatar
Nane04
le 17/05/2017
Keppra régule vraiment l'apparition de mes crises (à moins d'oublis trop fréquents...) et a été LA solution de traitement - anciennement Dépakine - adaptée à une éventuelle future grossesse ; avec Dépakine, le risque de malformations du fœtus étaient trop

Votre commentaire


avatar
le 17/05/2017
Semble provoquer à la longue Des Douleurs aux membres inférieurs

Votre commentaire


avatar
le 17/05/2017
Il semble que des neuropathies apparaissent à la longue

Votre commentaire

Cartes des membres utilisant KEPPRA

Maladies associées au médicament

Fiche Maladie

Epilepsie

Voir la fiche