LYRICA (PREGABALINE) : Avis et témoignages de patients

/static/themes-v3/default/images/default/opinion/traitement/intro.jpg?1564492295

Indications du médicament

* Douleurs neuropathiques Ce médicament est indiqué dans le traitement des douleurs neuropathiques périphériques chez l'adulte.
Voie d'administration : Orale
Molécule : PREGABALINE

L'avis de 248 patients sur LYRICA

En résumé

Niveau de satisfaction général : 5.71/10 En savoir plus

Efficacité du traitement : 5.50/10 En savoir plus

Simplicité de la prise : 8.47/10 En savoir plus

Respect de la prise du traitement : 8.33/10 En savoir plus

Effets indésirables perçus : 6.35/10 En savoir plus

Amélioration de la qualité de vie : 5.95/10 En savoir plus

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Jamais
10 = Toujours

1 = Pas du tout important
10 = Extrêmement important

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

Conseils et astuces de la communauté


avatar
nuvi1946
le 07/01/2020

Pour ma polyneuropathie,  je prenais 3 Lyrica  75mg par jour mais le seul effet était de m'endormir devant mon PC ou même à table et parfois, endormi sur une chaise sans accoudoir, je tombais de ma chaise. C'est d'ailleurs comme cela que je me suis cassé la malléole. Maintenant, je prends  1 Lyrica avant le coucher. 


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic


avatar
Detchen
le 09/03/2024

Le Lyrica n'endort pas, il est juste très difficile de s'en passer une fois qu'on a trouvé la dose efficace.

En fait , ce sont nos maladies neurologiques qui nous causent une importante fatigue neurologique, sans comparaison avec la bonne fatigue de l'effort accompli, et qui nous endorment brutalement.

À un moment donné il faut reconnaître ce que provoque nos maladies pour trouver les bon remède.

Pour cela l'éducation thérapeutique est très utile il faut en parler avec votre neurologue ou avec un parcours de soins approprié au CHU le plus proche de chez vous si aucune association n'existe pour votre maladie neurologique.

Courage

Prenez soin de vous et de votre entourage.

Detchen !

Votre commentaire


avatar
laure-marie
le 26/12/2019

d' aucune efficacité sur la névralgie du nerf pudendal . à fuir comme la peste ... prendre tramadol qui lui est efficace et a très faibles doses . 


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic


avatar
Jacks57
le 10/11/2023

Le tramadol vous convient certainement mais ce n'est pas l'apanacé non plus.

Beaucoup d'effets indésirables et graves à long termes.


avatar
Detchen
le 09/03/2024

Tout le monde n'est pas éligible aux mêmes substances

Le tramadol et le Lamaline sont de très mauvaises expériences pour moi c'est ainsi que j'ai compris mon intolérance aux opiacy.

Avant la dernière opération, une anesthésiste m'a dit de distinguer intolérance et allergie mais comme je lui ai répondu : si je suis intolérante ça peut devenir allergique et je n'ai pas envie de rester pour voir si je fais un choc anaphylactique.

Donc bref, non pas pour moi, chacun est différent.

J'avais cru comprendre que tramadol serait retiré du marché ou ne serait plus remboursé.

Prenez soin de vous, courage !

Detchen

Votre commentaire


avatar
TOOCOOL
le 07/11/2023

Bonjour.

Depuis mon dernier post le 23/01/2023, mes douleurs sont maintenant permanentes. Mon corps c'est habitué au traitement et ce dernier ne fait plus effet. Je ne sais plus quoi faire. Si vous avez des conseils je suis preneur.

Amicalement


avatar
PépéRick
le 26/01/2024

Bonjour TOOCOOL,

Je ne prétend pas que ma réponse puisse être véritablement un conseil, mais voilà comment je pratique.

600mg de Lyrica par jour depuis 5 ans, j'ai plusieurs fois tenté de réduire les doses mais c'est impossible sinon les picotements et les décharges violentes reprennent quasiment dès le lendemain. En revanche j'ai totalement abandonné le Tramadol depuis 3 ans car me concernant celui-ci n'a pour ainsi dire aucun effet complémentaire et positif pour moi, je crois qu'on fini par apprivoiser la douleur et le fait de l'accepter la rend plus gérable. Pour ce qui est des somnifères, voilà bien longtemps que je n'en prend plus, car ça n'empêche pas mon cerveau de toujours être en forte activité et le problème de sommeil vient bien plus de l'état psychologique qu'autre chose. Dans la même façon j'ai fini par accepté d'avoir des nuits de M....E et des nuits moins torturées, çà aussi on fini par accepter.

Les effets secondaires du Lyrica sont bien assez importants, pas la peine d'en rajouter avec d'autres médocs.

Voilà, c'est pas un conseil, c'est un constat.

Bien amicalement.


avatar
Detchen
le 09/03/2024

Bonjour TOOCOOL,

Il est vrai que Lyrica est très difficile à seuvrer.

C'est pourquoi il est conseillé de le prendre très progressivement au début.

Cependant, lorsque on a trouvé sa dose de croisière et que l'on gère les douleurs neuropathiques dûes à la fatigue, en arrêtant le déni qui consiste à vivre comme avant les dernières poussées, et que l'on reprend un entraînement, progressif seulement, à l'effort, Lyrica est efficace dans la dose de croisière.

Il faut arriver à identifier nos différentes douleurs cependant.

En effet, je ne m'appuie pas seulement sur le Lyrica, je pratique la méditation, l'autosuggestion, et tâche de dormir suffisamment.

Pour les douleurs qui ne sont pas neuropathiques j'utilise des antalgiques appropriés.

En effet , distinguer de quel type de douleurs on souffre permet d'utiliser le bon antalgique et à la bonne dose.

Et prendre les compléments alimentaires protecteurs adéquats également car le foie ou l'estomac peuvent en patir.

Pour les douleurs neuropathiques de la SEP j'ai mis environ six mois pour trouver la bonne dose de Lyrica qui n'a pas bougé depuis 2012.

J'ai essayé de la baisser mais n'y suis toujours pas parvenu à m'eseuvrer même de 25g ou que ment et non sans effide manque lorsque par exemple je saute par oubli une prise. Danse cas je fais glisser et me couche plus tard (je mets un réveil sinon).

Maintenant, j'ai un cancer du sein diagnostiqué suffisamment tôt je l'espère. Et suis donc entrain d'utiliser du paracétamol suite à l'opération et face aux effets secondaires de mon nouveau pour moi traitement de fond intermédiaire de la SEP (que je ne vais pas pouvoir continuer trop longtemps, compte tenu du virus JC) mais qui va permettre la meilleure cicatrisation, le rappel de vaccins nécessaires et de supporter sans poussée de SEP la radiothérapie.

Ensuite, je devrai en changer pour la suite du traitement contre le cancer (hormonothérapie a priori) sans poussée de SEP également.

Donc, le moment venu, je verrai si j'ai besoin d'autres antalgiques, face à la radiothérapie ou seulement le barreur de feu conseillé par mon IDE de parcours cancérologique.

Le premier des remèdes anti douleur est la pacification, et considérer que nos douleurs ne sont que des informations. Ne pas les rejeter, ni s'y complaire, et surtout bien les identifier pour les traiter correctement et effectivement.

En espérant avoir été utile.

Par ailleurs, je pratique des méthodes spirituelle de guérison ancestrale dont j'ai reçu les initiations qui me permettent de ne pas l'identifier ni aux douleurs ni aux maladies dont je fais l'expérience mais à leur guérison voire à leur principe guérisseu et en visualisant tous les êtres sensibles sans exception entraide guérir avec moi de leurs maladies physiques, mentales, énergétiques, spirituelles, karmiques.

Car dans l'absolu nous sommes tous fondamentalement en parfaite santé depuis l'origine.

Courrage ! Prenez soin de vous et de votre entourage.

Detchen !

Votre commentaire


avatar
jojo17
le 15/07/2021

bonsoir le pregabaline ne soulage pas mes douleurs neuropathiques je prends du 50mg et j'ai beaucoup grossit vision floue toute la journée et comme je suis en fauteuil roulant ça n'arrange rien ça prends du bas des lombaires et descend dans la cuisse gauche fesse c'est insoutenable ça pique decharges electriques et le pire c'est les brulures 


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic


avatar
yoyo76-56
le 04/05/2023

Bonjour JOJO17 , vos symptômes me font penser à ma poly-radiculo-névrite-démyélénisante (100-200 cas/an en France). J'ai pu contrôler ces douleurs en montant à 3*200mg/jour (prescription du neurologue) puis avec les années je suis descendu à 100mg le soir quand tout va bien. Je m'adapte bien au traitement sans effet secondaire. Votre dosage me parait léger , parlez-en à votre neurologue ?


avatar
Detchen
le 06/08/2023

Bonjour Jojo17,

50mg c'est peu, êtes vous sûr (e) que ces douleurs ne soient pas celles de la SEP ?

Personnellement je suis à 100mg de Lyrica trois fois par jour et je ne suis jamais arrivée à redescendre de ce dosages. Je médite, télétravaille à plein temps et à temps plein. J'utilise un pédalier électrique pour faire de l'exercice (des membres inférieurs et supérieurs) en plus de la SEP j'ai toujours eu une mauvaise circulation et fait des phlébites (je dois donc bouger un maximum possible) et je tâche de maintenir un poids stable dans la norme (j'évite le surpoids, le sous poids étant plus difficile à maintenir même lorsque je jeûne), je médite depuis des années bien avant le diagnostic de SEP et j'ai des hernies discales lombaires ( j'ai cependant du mal à maintenir la posture assise et plus trop long temps en lotus car j'ai de l'arthrose).

Mais, les symptômes que vous décrivez semblent être des douleurs neurologiques de la SEP les mêmes qui m'ont conduite à prendre du Lyrica.

Je suis arrivée à stabiliser (moins de douleurs : elle ne reviennent malgré le Lyrica que lorsque je fatigue ou que les températures sont trop extrêmes).

Enfin, chacun son expérience et ses antécédents, mais si ça peut aider, je dirais plutôt qu'il faut voir un un.e nutritionniste pour faire avec, en commençant un rééquilibrage alimentaire qui tienne compte du contexte, de vos habitudes alimentaires et du traitement de la SEP (de fond et symptômatiques).

Pour moi ce fut un peu difficile de trouver comment réduire mes calories journalières de façon durable étant donné que j'étais déjà végétarienne et ne mangeais pratiquement pas de pain ou de féculents. Bref, je suis passée aux zéro % et de temps en temps je vais maximum sur du 3~40% de MG et évite de sucre pour préférer le fructose naturel.

Pour bouger il y a donc les poulies et les pédaliers électriques. Et sport elect.

Courage ! Je remplace le grignotage par des tisanes détox et la méditation.

Respirez !!! Restez joyeux/joyeuses et regardez le verre à moitié plein.

Et recevez toutes les bénédictions.

Detchen !


avatar
PépéRick
le 08/11/2023

Comme précisé par nos autres amis, votre dosage est probablement trop faible pour vous soulager des picotement et des décharges électriques.

Personnellement, il a fallut atteindre les 600mg/jour pour être "tranquille" ou presque et cela depuis 5 ans. Néanmoins toujours pas de solutions pour mes pieds qui brûlent en permanence.

Courage à tous !

Votre commentaire


avatar
Thais7700
le 19/11/2019

Effets indésirables de taille : fortes céphalées,  troubles de la vision (grosse baisse de vue,  vue de plus en  plus floue) pertes d'équilibre


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic


avatar
PépéRick
le 08/11/2023

Je partage au moins un de vos effets secondaire à savoir des pertes d'équilibre de plus en plus évidentes en 5 ans de traitement avec la Pregabaline.

Votre commentaire


avatar
Hitomie18
le 14/01/2020

MEDICAMENT EFFICACE MES MAIS LONGTEMP A ME FAIRE EFFET DE 2 HA 3H MAINTENENT J AI L HABITUDE DES LE MOMENT OU LA DOULEUR COMMENCE JE PREND UN CACHET ET JE VAIS M ALLONGER SA AIDE BIEN


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
Babeillou
le 23/02/2020

Gros problèmes de concentration et de mémoire à court terme, difficultés à m'organiser.

Mais sans le Lyrica, impossible de supporter mes douleurs.


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
Mimi.🤫
le 05/03/2020

Prise de poids, dépendance...


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
MamyBarrow
le 29/04/2020

J ai commencé avec 2 gélules Lyrica 25mg par jour jusqu'à 4 et puis il y a un mois j ai supprimé une du soir et depuis une semaine une du matin. Tout va bien si cela se confirme je vais encore réduire. Ce n est pas la peine de se "goinfrer" de médicaments si cela ne change rien avec ou sans. Entre le diabète, l'hyper tension et la CMT j'en prends beaucoup.


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
jeanotlapin
le 16/11/2020

je prend Lyrica depuis 2008 environ 300 mg le matin et 300 mg le soir ,je prenais également du Cymbalta on me l'a supprimé  mais depuis j'ai des brulure de la peau sur les mains et je le médecin ne trouve rien pour calmer cela

New mailCopy  

avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
sosodu48
le 13/01/2021

faire très attention sur la durée du traitement car des que vous l'oubliez on devient une véritable droguée il faudrait que quand vous vous sentez mieux le diminuez progressivement jusqu'a prendre des petites doses en dessous de 300 mg 


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
jojo17
le 21/01/2021

bonjour je suis phobique depuis 23 ans en fauteuil roulant depuis 17 ans peur de tenir debout et marcher je  prends du venlafaxine tranxene mirtazine lormetazépam gonarthrose aux 2 genoux souffre de douleurs neuropathiques bas du dos cuisses hanches ça brule lance pique et comme je suis assise en fauteuil roulant ça fait tres mal artrose cervicale et lombaire j'ai eu 64 ans le 17 decembre voilà ma vie 


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
vertigo421
le 06/04/2021

J'ai aussi testé ce médoc, plus d'effets négatifs que positifs, du coup j'ai arrêté. Tous les traitements que j'ai prit pendant des années n'ont rien donné à ce jour, la fibromyalgie a même évoluée, j'ai donc cessé d'en prendre, 


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
Tipanié
le 07/04/2021

J'ai de douleurs neuropathiques intenses du à 2 interventions de la moelle épinière.  Bas du dos en 2016 et cervicale en 2019. Des sensations de  brûlures Sur tout le corps qui sont insupportables surtout dans l'après midi. Bref. J'ai tout essayé le laroxil le neurotin et le liryca. En final le lyrica est plus efficaces malgré les effets secondaires mais pas de prise poids. Le neurotin ne calme pas mes sensations de brûlures avec 1200 mg matin 1200mg midi et 1200mg le soir aucun effet. Le laroxil me donne la nausée et des migraines. J'ai arrêté et resté a lyrica. 


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
poucinette
le 23/06/2021

aucun conseil. lyrica fout ma vie en l'air !! mais si je ne le prend pas c'est la kata !! cercle vicieux !!


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
Sand62
le 22/09/2021

Bonjour

JE me suis faite opérée d'une hernie discale cervicale c5-c6. l'hernie était sur la moelle donc des lésions du nerf brachial.je suis sous lyrica Depuis 1semaine: 600mg par jr en 3 prises Aucun effet secondaire sur moi ni amélioration pr le moment.

J'ai toujours le bras qui brûle.j'en ai marre des moments je pense être guérie .mais non.

Le neurochirurgien dit ne plus rien faire et de me tourner vers le médecin traitant.

5 mois d'attente par chez moi si je veux me faire suivre dans un centre anti douleur...pfff je désespère.


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
Nana65
le 05/04/2022

Je prends de lyrica depuis 15 ans ,déjà cela calme mes douleurs au début j’en prenais deux gélules de 25 mg 3fs par jour puis 2 gélules,matin et soir , et aujourd’hui 1 ggelule matin et soir .j’ai essayée d’en prendre une par jour ,mais les douleurs étaient revenues.alors je suis restée à deux par jour

Par contre j’ai pris des kg et des problèmes de concentration.c’est le seul médicament qui me calme mes douleurs. Car je souffre du nerf de pudentale . Je suis aussi sous paroxetine,à cause de mes angoisses qui est dut à la souffrance

p


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
tomadigne
le 23/05/2022

Lyrica - http://eumedicines.com J'ai reçu la commande à temps et ce medicament fonctionne parfaitement.


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
patrick0608
le 22/10/2022

moi j'en prend depuis un an et et les douleurs s'estompes le Lyrica est très efficace mais prise de poids comment faire pour le perdre tout en prenant Lyrica


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
TOOCOOL
le 03/01/2023

Bonjour

Depuis 2014 je prends du lyrica. depuis cette date les doses ont progressivement augmentés pour être aujourd'hui à 300 matin 300 soir, du tramadol 200 matin, 200 soir et un antidépresseur le soir, ainsi que zopiclone pour dormir le soir.

Au début, un peu dure de s'adapter, mais aujourd'hui j'ai trouvé l'équilibre dans mon traitement et me fait oublier mes douleurs.

Il y a bien-sûr des effets secondaires.

Prise de poids, somnolence importante, perte de libido, fatigue oculaire, perte de la concentration.

Mais pratiquement plus de douleurs..

Il faudra bien un jour redescendre, mais je redoute ce jour.

Merci de me lire, portez vous bien.



avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
yoyo76-56
le 12/02/2023

Le LYRICA 200m*3 fois/jour a remplacer le Rivotryl à 12-15mg/jour. Dans les 2 car grosses somnolences mais plus de trous de mémoire. Ceci pendant 4 ans (avec 4*1g de Paracétamol) puis diminution progressive jusqu'à 75mg le soir (50mg insuffisamment efficace) en été quand les douleurs se calment au bout de 8 ans , puis retour des douleurs intenses et 100 à 3*100mg selon les jours (tempêtes , vents violents, températures excessives en froid ou chaud). les mauvais jours : LYRICA 200m*3 fois/jour + 3*1g de Paracétamol +0,50 mg de XANAX pour neutraliser les crises de type épilepsie.

Je n'ai presque pas d'effets secondaires ni de sevrage difficile , ni prises de poids (je suis diabétique type II et je me surveille à tous les repas). Les effets de fatigue surviennent è partir de 3*100mg jour et augmentent à 200m*3 fois/jour avec pertes d'équilibres et problèmes de concentration...


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
Naimyoun
le 03/03/2023

Bonjour,

Voilà pour ma part cela fait depuis juillet ou Août 2022 que je prends 75mg de LYRICA en deux prises. Au début ma toubib me l'avait marqué que le soir pendant une semaine pour voir si je le supporte et maintenant je suis a 1 cachet le matin tous les jours a 9h et 1 le soir tous les jours a 21h30.

J'ai une hernie discale très importante côté gauche,qui me provoquer sciatique et cruralgie sur la jambe gauche. Avant de prendre LYRICA, j'ai eu d'autres traitements qui marcher un temps et après les douleurs revenaient. Les douleurs que j'avais étaient tellement intenses que la nuit je ne dormais plus,je dormais en travers de mon lit avec les jambes a l'extérieur du lit poser sur un tabouret,car je ne supporte pas la couette ou le drap sur mes jambes, parfois je ne pouvais plus ressentir et arrivé à bouger mon pied gauche et surtout les orteils comme si j'étais paralysée, la journée quand je sortais mon chien ou que j'allais en courses,ben ma jambe se dérober sous mes pieds. Assez souvent je pleurais,car la douleur était insoutenable, j'avais même du mal à faire les choses de la vie courante.

Mais depuis que je prends LYRICA je revis,je n'ai plus de douleurs sciatique et cruralgie,mais par contre je sais où passe mes nerfs dans le haut du corps,quand arrive le soir ou quand je me pose sur mon canapé. C'est vrai que sous LYRICA je n'est pas de force dans les bras pour ouvrir un bocal et je suis un zombie toute la journée. Je m'endors assez souvent quand je suis a table,ou quand je regarde la télé et même le soir devant le film vers 23 h je pique du nez et je dors jusqu'à 2 h du matin sur le canapé,mais au lit maintenant je dors normalement dans mon lit et non pas en travers du lit.

Mon neurologue ne veut pas que je l'arrête, comme il me soulage il faut laisser comme ça,car le neurochirurgien à Toulouse voulais que je programme une infiltration épidurale pour me soulager niveau hernie discale mais aussi pour la sciatique et cruralgie ; mais dans épidurale il y a péridurale et pour la naissance de mon fils avec ça c'est très mal passé donc je ne veux pas la faire et mon neurologue est contre aussi.

Donc je garde le LYRICA, qui a ses avantages et ses inconvénients comme tout autre médicament.


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
Mamamia80580
le 15/03/2018

Bonjour je prends LYRICA depuis 2 mois aucun effet sur les douleurs (fibromyalgie) beaucoup effets secondaires donc je pense l arrêter car plus de désagréments que d avantages ?


avatar
sabrina26
le 29/05/2018

Bonjour 

Atteinte de fibromyalgie aussi je suis sous lyrica également, je suis monté à un dosage de 600mg par jour (300 le matin et 300 le soir) comme toi j avais tjs des douleurs et tout les effet indésirable j'ai demandé à mon médecin pour arrêté donc nous avons commencé progressivement car se n'est pas un médicament que tu arrête d'un coup. A l'époque ou jetait sur se dosage je ne savait pas que c'était la fibromyalgie j'ai continuer à le prendre en plus des traitement donné et du ( régime alimentaire) donné par le spécialiste et je suis arriver a un dosage de 100mg par jour ( 50 le matin et 50mg) et mine de rien le tout combiné fonctionne pour moi plutôt ( bien) j'ai essayer de descendre en dessous et je me suis vite rendu compte que les douleurs revenait et était plus instance  donc pour l'instant je poursuit ma route comme cela. Moi j'ai mis 1 ans avant de trouver pour le moment mon équilibre 

Après je sais pas si tu à d'autres traitement que le liryca? 

Bon courage


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire


avatar
zabouille89
le 07/06/2019

Bonjour à tous,

Je prends lyrica depuis 11 ans maintenant, atteinte de SEP je ne pourrais plus m'en passer. Il n'ai peut-être pas efficace sur les douleurs mais sans lui mon corps serait en feu. J'ai voulu le supprimer une fois mais je l'ai repris rapidement, car au bout de quelques jours mon corps était en feu, j'ai essayé de tenir le plus longtemps possible, mais au bout d'une semaine et demi de brulures dans tout le corps je l'ai repris, et ne suis pas prête de l'arrêter , car je n'ai que ça comme traitement et ixprim pour ma sclérose, car étant malade du coeur, infarctus, je ne peu pas prendre d'autre traitements ils sont pas compatibles avec mon traitements pour le coeur et risque important de refaire un infarctus. Donc même si il n'est pas efficace pour les douleurs et que vous avez l'impression de prendre feu gardez le !!! 


avatar
annette
le 07/06/2019

Bonjour à tous,

Je prends LYRICA depuis pratiquement 10ans, j'ai dû augmenter petit à  petit le dosage. Aujourd'hui je prends 125mg matin et soir.

Je peux faire exactement le même commentaire que zabouille89 et moi non plus à ce jour je n'ai pas de traitement de fond.

Pour les effets secondaires, au début je me sentais un peu shootée mais après on s'habitue et je n'ai jamais pris un gramme. Chacun et différent mais que vaut il mieux.

Amicalement, bonne fin de journée à tous


avatar
zabouille89
le 08/06/2019

Annette,

Moi actuellement je suis à 150 mg matin et 150 soir. Et tout comme toi j'ai augmenté petit à petit. Et n'ai pas pris de poids à cause du Lyrica mais pour moi c'est le manque d'activité et un stérilet aux hormones qui m'a fait prendre un peu de poids. Je fais le Yoyo question poids, mais dans l'ensemble je reste dans une fourchette régulière.

Bon courage à toutes et tous, et surtout garder le morale et vivez à fonds les bons moments qui aident à tenir bon et qui nous font aimer la vie.

Bises


avatar
Detchen
le 11/06/2019

Bonjour Annette, Zabouille, et tout.e.s autres au sujet du sevrage de Lyrica.

Pour réussir un sevrage du Lyrica il faut :

1) être en vacances sans problème supplémentaire de santé (rhume, rhumatisme, arthrose, ou autre source de stress physique, neurologique ou psychologique);

2) baisser les doses à raison de seulement 25g par semaine de cette manière :

Personnellement, j'en suis à 100mg m m s donc le sevrage dois se faire ainsi :

Semaine 1 : 

Lundi 75+100+100

Mardi : 100+100+100

Mercredi : 100+100+100

Jeudi : 100+100+100

Vendredi : 100+100+100

Samedi : 100+100+100

Dimanche : 100+100+100


avatar
Detchen
le 11/06/2019

Oups j'ai posté mais n'avais pas fini et je me rends compte  Voiciqu'il vaut mieux commencer par une moindre dos lachacunnen fonction de ses pics de douleurs donc peut être commencer  plutôt le soir que le matin si les douleurs sont plus fortes diurne que nocturne à vous de voir avec votre neurologue, moi j'ai vu ça avec un psychiatre :

Semaine 2 :

Lundi : 100+100+75

Mardi : 100+100+75

Mercredi : 100+100+100

Jeudi : 100+100+100

Vendredi : 100+100+100

Samedi : 100+100+100

Dimanche : 100+100+100

Semaine 3 :

Lundi : 100+100+75

Mardi : 100+100+75

Mercredi : 100+100+75

Jeudi : 100+100+100

Vendredi : 100+100+100

Samedi : 100+100+100

Dimanche : 100+100+100

Semaine 4 :

Lundi : 100+100+75

Mardi : 100+100+75

Mercredi : 100+100+75

Jeudi : 100+100+75

Vendredi : 100+100+100

Samedi : 100+100+100

Dimanche : 100+100+100

Semaine 5 :

Lundi : 100+100+75

Mardi : 100+100+75

Mercredi : 100+100+75

Jeudi : 100+100+75

Vendredi : 100+100+75

Samedi : 100+100+100

Dimanche : 100+100+100

Semaine 6 :

Lundi : 100+100+75

Mardi : 100+100+75

Mercredi : 100+100+75

Jeudi : 100+100+75

Vendredi : 100+100+75

Samedi : 100+100+75

Dimanche : 100+100+100

Semaine 7 :

Lundi : 100+100+75

Mardi : 100+100+75

Mercredi : 100+100+75

Jeudi : 100+100+75

Vendredi : 100+100+75

Samedi: 100+100+75

Dimanche : 100+100+75

Semaine 8 :

Lundi : 100+75+75

Mardi : 100+100+75

Mercredi : 100+100+75

Jeudi : 100+100+75

Vendredi : 100+100+75

Samedi: 100+100+75

Dimanche : 100+100+75

Soit pour un sevrage en dehors de toute poussée de votre ou vos ALD : 

Votre dose -25 mg / semaine jusqu'à 0 mg matin midi et soir au rythme indiqué ci dessus en conservant chaque semaine aussi longtemps qu'il y aura un risque de ne pas supporter le sevrage de encore -25mg par semaine.

Il faut y aller très très progressivement, impossible de le faire seul et sans se faire accompagner par un.e Spy ou un.e  sofrologue et sans en référer au spécialiste (neurologue) qui est à l'origine de la prescription.

Car notre cerveau y est habitué depuis si longtemps il faut le rééduquer à arriver à s'en passer doucement, lentement. En utilisant un pillulier semainier et en faisant sonner notre portable ou montre ou l'appli Cléo de mon laboratoire de fond lol si vous avez la SEP.

Courage ne supprimez pas ce traitement d'un trait du jour au lendemain surtout si vous le prenez depuis si longtemps (moi je ne l'ai commencé que fin 211 et je ne suis pas encore arrivée à baisser les doses quand j'en oublie une c'est non seulement le feu mais aussi des tremblements des crise de sciatique ou du nerf trijumeau qui me paralyse douloureusement la face d'un côté et une irrassibilité comme si j'étais à nouveau en poussée.

Bref, je ne suis pas encore arrivée à me sevrer malgré toute cette précaution. Sauf que parfois en vacances si je dors je peux en sauter une dose par semaine mais pas plus ou sinon je fais glisser de 4 heures la prise suivante. Je peux aller maximum jusqu'à 6h entre chaque prise sans effet secondaire indésirable qui ne me cloue pas au lit.

Donc courage et bravos cieux ou celles qui arrivent à s'en sevrer.

Courage !

Tendresses, il nous en faut et du repos.

Bonne soirée, bonne nuit.

Votre commentaire


avatar
Gomette
le 03/12/2019

Pour ma polynévrite, ma neurologue en 2014  , m’a prescrit du Lyrica :  le matin 75 mg et le soir 75 mg , puis la dose a augmentée . En octobre 2019 , le matin 150 mg  et le soir 175 mg. 

Je prends en ce moment en trois prises dans la journée ,125 mg le matin 100 mg vers 13h et 100mg le soir .

la dose est donc réduite et ça ne va pas si mal.

Pour la deuxième fois en quelques mois ,j’ai eu une demie cécité (!) pendant 2 mn , la moitié de mon œil droit était taché dans le bas . Je ne voyais rien lorsque je regardais en bas ! Je vois mon médecin interniste dans deux jours, je ne veux pas continuer le Lyrica ! Mais , je ne peux pas m’en passer ! 

Je dois trouver une solution et je pense au CBD mais je n’Y connais rien !! 


avatar
Utilisateur désinscrit
le 17/12/2019

Bonjour @Gomette‍ , voici le lien d'une discussion sur le traitement au Cbd qui pourrait vous intéresser : https://membre.carenity.com/forum/la-spondylarthrite-ankylosante-au-quotidien/traitement-au-cbd-40195?page=10#640167

Bonne journée,

Camille de l'équipe Carenity


avatar
lukass
le 14/04/2023

temgesic

Votre commentaire

Cartes des membres utilisant LYRICA

Maladies associées au médicament

Fiche Maladie

Epilepsie

Voir la fiche